Les cartes de recharge de voitures électriques, c'est quoi ?

Le 13/07/2022

Sommaire


    Si vous avez récemment acheté une voiture électrique ou hybride rechargeable (ou si vous envisagez de le faire), vous vous êtes probablement posé la question suivante : où peut-on recharger la batterie de votre véhicule ?

    Si l'installation d'une borne rechargeable à votre domicile peut être l'option la plus pratique, tous ceux qui achètent un véhicule électrique ne peuvent pas avoir cette option à portée de main. Cependant, vous pouvez toujours utiliser les réseaux de bornes publiques et pour cela, vous aurez besoin d'un abonnement ou d'une carte rechargeable.

    Contrairement à une voiture thermique dont vous faites le plein, pour recharger une voiture électrique ou hybride rechargeable vous devez charger la batterie et pour charger cette batterie dans une borne publique vous devrez avoir une carte de recharge qui vous permet d'utiliser cette borne. En effet, seules quelques bornes publiques proposent le paiement par carte bleue aux usagers.

    Normalement, cette carte de recharge vous est remise au moment de l'achat de votre véhicule. Si ce n'est pas le cas, il existe différents opérateurs qui peuvent vous aider.

    Qu'est-ce qu'une carte rechargeable ?

    Les cartes rechargeables sont des badges RFID, c'est-à-dire le même type de badge que vous utilisez pour accéder aux transports publics ou au travail. En effet, les cartes rechargeables, étant des badges RFID, possèdent une puce qui permet d'enregistrer les données souhaitées.

    La puce de la carte est également reliée à une antenne qui transmet les données stockées à un lecteur RFID. Enfin, le lecteur RFID (qui, dans ce cas, est situé dans le borne publique ) reçoit la réponse de la puce et la transmet aux applications appropriées.

    Comment choisir sa carte de recharge électrique ?

    Comme indiqué ci-dessus, la carte rechargeable est délivrée au moment de l'achat du véhicule, mais si ce n'est pas le cas, vous pouvez la commander en ligne ou l'acheter dans les boutiques d’aires d’autoroutes. Toutefois, il ne faut pas se précipiter et acheter la première carte que l'on voit, car il existe une multitude de bornes publiques qui acceptent certains types de cartes rechargeables, c'est-à-dire que vous n'y aurez pas accès tant que vous ne saurez pas avec certitude si votre carte est compatible ou non.

    Ainsi, différents opérateurs de mobilité tels que Chargemap, Izivia, Kiwihi, Plugsurfing, entre autres, ont décidé de se mettre au travail en tenant compte des besoins des utilisateurs. En gros, leur service consiste à permettre à l'utilisateur d'accéder à tous les réseaux de bornes publiques avec un seul badge. En effet, ce service est possible grâce à un accord entre les opérateurs de mobilité et les différents réseaux de bornes publiques.

    Bien entendu, notez que l'activité de ces opérateurs implique une petite commission pour chaque recharge effectuée, mais vous n'aurez qu'un seul badge au lieu de plusieurs cartes pour chaque réseau de bornes publiques.

    En résumé, vous devez évaluer si vous rechargez votre véhicule électrique ou hybride rechargeable dans différents types de bornes publiques et s'il est donc préférable d'acquérir un badge auprès d'un opérateur de mobilité ou si, au contraire, vous utilisez toujours les bornes d'un même réseau et qu'il serait plus avantageux pour vous d'acquérir une carte rechargeable de ce même réseau.

    Quelles sont les méthodes de facturation ?

    Bien que la méthode de facturation de la recharge des batteries ne soit pas encore tout à fait claire, par exemple par rapport à la méthode de facturation d'une station-service, il existe différentes manières de vous facturer la recharge.

    En effet, vous pouvez être facturé en fonction des kilowatts utilisés, de la durée de branchement du véhicule à la borne, du forfait mensuelle payée, etc. De même, si vous disposez d'un badge d'un opérateur de mobilité, sachez que vous devrez payer le coût de la recharge plus la commission de l'opérateur de quelques centimes, au lieu d'être facturé directement par le réseau de la borne publique.

    Là encore, nous vous recommandons d'analyser la méthode qui vous convient le mieux en termes de prix, de trajet et de commodité.

    Que se passe-t-il si vous n'avez pas de carte rechargeable ?

    La carte rechargeable est le moyen utilisé pour payer la recharge de la batterie de votre véhicule électrique, mais ce n'est pas le seul. En fait, si vous vous trouvez devant une borne publique, il vous suffit de vérifier si ce terminal est muni d'un code-barres qui, une fois scanné, vous conduira à la passerelle de paiement d'une application ou d'un site web du réseau auquel appartient la borne, où vous pourrez payer avec votre carte bleue. Bien que cette option ne soit pas disponible sur la plupart des bornes, elle ne doit pas être négligée.

    photo_marion.jpg

    Marion Demézières

    Etudiante en Mastère Économie Sociale et Solidaire, Marion s'intéresse aux politiques d'énergies renouvelables. Elle a rejoint l'équipe de rédaction pour faire de la veille sur les nouveaux acteurs du marché.

    Une question ?

    09 73 76 40 00

    Sommaire

      je compare !