Comparez les offres d’électricité
Le comparateur d’électricité
Comparez les meilleures offres d’électricité et économisez 250 €
je compare !
Tous les acuts Hopenergie

Économie d’énergie : notion d’isolation thermique d’une maison

Le 01/10/2020

Sommaire


    L’isolation thermique d’une maison garantit un environnement confortable et sain aux propriétaires tout en contribuant à la réduction des consommations sur le chauffage.

    Le fait d’isoler thermiquement son habitation permet de se préserver du froid en hiver et de la chaleur en été. Mais cela occasionne également d’autres avantages que vous allez découvrir dans cet article.

    Les avantages d’une bonne isolation thermique de la maison

    L’isolation thermique de la maison contribue, en premier lieu, à réduire votre consommation énergétique, ce qui aura un impact favorable sur vos factures à la fin du mois.

    En effet, ce procédé réduit les déperditions de chaleur de votre habitation. Autrement dit, vous n’aurez plus besoin de pousser votre chauffage à fond même en périodes de grand froid.

    En été, votre logement préserve sa fraîcheur, car les chaleurs du dehors ne pourront pas s’introduire à l’intérieur de votre maison. Les isolants thermiques sont faits pour bloquer les échanges de chaleur avec l’extérieur.

    En optant pour un système d’isolation thermique pour votre maison, vous contribuez, en second lieu, à la préservation de l’environnement. Pourquoi ? Tout simplement parce que vous n’avez besoin de votre chauffage que très rarement, ce qui limite l’émission de gaz à effet de serre.

    Comment savoir si ma maison perd de la chaleur ?

    Vous devez demander à un professionnel de diagnostiquer votre habitation et d’effectuer un bilan thermique. Le bilan en question vous permettra d’améliorer les performances énergétiques de votre maison.

    Toutefois, veillez à ce que votre logement soit conforme aux règlements en vigueur. Après son diagnostic, l’expert vous conseillera sur les bonnes pratiques à réaliser pour optimiser l’isolation thermique de votre maison.

    Éradiquer les ponts thermiques

    Ici, on fait référence aux points de la construction où la barrière isolante fait défaut. Sur ces zones spécifiques, la chaleur se fraye un chemin pour aller se perdre à l’extérieur. Et ce processus cause la formation de zones froides propices à l’apparition de moisissures.

    Entre autres, les ponts thermiques s’observent généralement sur les points de jonction et d’ouvertures : murs, sols, toiture, vitrage, conduit de cheminée, etc. il est conseillé de bien isoler ces parties sur un bâtiment pour obtenir de meilleur rendement.

    Comment devrais-je isoler ma maison ?

    Avant d’entamer les travaux, sachez qu’il existe des zones dites « prioritaires ». Ces dernières sont, en effet, à traiter en priorité, car elles affichent un taux de déperdition de chaleur beaucoup plus conséquent.

    Cela concerne principalement la toiture et les combles par lesquels 30 % de la chaleur s'échappe. Suivent les murs (25 %), les ouvertures (15 %) et les sols (10 %). Il faudra donc commencer par la toiture et les combles.

    Une fois que c’est fait, vous pouvez poursuivre par le traitement des murs en commençant par les parois les plus froides. L’on parle ici de celles situées au nord, car elles s’avèrent les plus exposées aux intempéries.

    Et lorsque vous allez passer aux ouvertures, optez pour des solutions comme le double ou triple vitrage procurant une bonne isolation thermique que phonique de la maison.

    Quels matériaux devrais-je choisir ?

    Dans le commerce, on retrouve un large panel de matériaux adaptés à l’isolation thermique d’une maison. Les isolants synthétiques, solutions bon marché, s’avèrent intéressants lorsqu’on a un budget restreint. Néanmoins, leur performance thermique n’est pas vraiment satisfaisante.

    Les isolants minéraux représentent un bon compromis, que ce soit en matière de coût ou d’efficacité. Mais certains modèles peuvent être irritants, surtout lors de la pose, ils peuvent émettre de la poussière.

    Il y a les isolants naturels, des solutions aux fortes capacités thermiques, mais qui coûtent souvent très cher, car elles sont notamment d’origine végétale (laine de bois) ou animale (laine de mouton).

    Pour encore plus d’efficacité, on peut choisir d’utiliser des isolants minces. Bien qu’ils protègent contre le froid, ils ne peuvent pas contrer les bruits, au détriment des isolants naturels possédant des performances thermo-acoustiques.

    Et enfin, on peut citer les isolants intégrés spécialement destinés pour une isolation thermique répartie de la maison. Il s'agit sûrement des meilleurs matériaux de la liste, car ils s’appliquent directement dans les murs durant la construction de la maison.

    Pour les travaux d’installation, faites appel à un professionnel certifié qui vous garantit une réussite optimale de votre système d’isolation.

    GODEFOY.jpg

    GODEFROY JARZAGUET

    Sommaire

      Utilisation des cookies

      Hopenergie.com utilise des cookies afin de vous assurer la meilleure expérience possible. En poursuivant votre navigation vous acceptez cette utilisation. En savoir plus

      NonOui
      je compare !