Comparez les offres d’électricité
Le comparateur d’électricité
Le 02/12/2018

Annonce d'une forte hausse de la facture d'électricité en 2019

"Tous les consommateurs seront impactés, qu'ils soient particuliers, professionnels, industriels, qu'ils soient au tarif réglementé chez EDF ou fournis par un concurrent", assure le CLEEE.
L'association de grands consommateurs industriels et tertiaires français d'électricité et de gaz (Comité de liaison des entreprises consommatrices d'électricité) a tenu à alerter les consommateurs d'"une très mauvaise nouvelle".

EDF doit fournir une partie de sa production d'électricité nucléaire à ses concurrents au tarif régulé. Mais pour 2019, la demande exprimée est trop forte pour être satisfaite. Pour compléter leurs approvisionnements, les fournisseurs alternatifs devront se tourner vers le marché de gros, où l'électricité est bien plus chère. Le régulateur proposera par ailleurs une évolution des tarifs réglementés pour le consommateur, en février 2019.

Soucieux de ne pas attiser plus encore les colères, le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, a déclaré que le gouvernement souhaite que la progression des tarifs de l'électricité soit "la plus modérée possible". "Je demande à la Commission de régulation de l'énergie de fournir tous les calculs et ensuite nous prendrons une décision sur la base des informations qui nous ont été fournies", a-t-il dit à des journalistes en marge du colloque de l'Union française de l'électricité (UFE).

Pour éviter une application mécanique de la hausse des prix, Le gouvernement réfléchit à une révision du mode de fixation des prix et à une baisse de la CSPE, la contribution au service public de l'électricité (une taxe reversée aux opérateurs pour compenser les surcoûts liés à la réglementation). La CSPE a augmenté de 550% en dix ans et représente 100 euros par an et par ménage. Problème : cette taxe finance les énergies renouvelables, le solaire et l'éolien ainsi que les tarifs sociaux. 

Selon Le Parisien, la hausse pourrait être de 2,3 % en 2019 et de 3,3 % en 2020. De son côté, l'Opinion indique que l'application de la formule réglementaire devrait théoriquement aboutir à une hausse de 3 % à 4 % du prix payé par plus de 25 millions de foyers.

"Même EDF va augmenter ses prix", déclare Franck Roubanovitch, président de l'Association des grands consommateurs professionnels électricité et gaz. "Pourquoi ? Car la Commission européenne oblige EDF, pour éviter une position dominante, à faire la même chose que ses concurrents." Cette augmentation prévue ne devrait pas arranger les affaires du gouvernement dans cette période de colère contre la diminution du pouvoir d'achat.

Les tarifs réglementés de vente (TRV) d'électricité sont calculés en additionnant les coûts de l'énergie, d'acheminement de l'électricité et de commercialisation. Ils sont traditionnellement réévalués tous les ans en août mais un autre mouvement tarifaire peut aussi avoir lieu en début d'année.

La CRE transmet au gouvernement ses propositions sur les tarifs. Le gouvernement peut ensuite s'y opposer dans les trois mois suivant cette proposition. " Ce n'est pas quelque chose de purement automatique, ce n'est pas quelque chose qui est sans évaluation d'un certain nombre de critères, d'un certain nombre de paramètres, ni sans évaluation du contexte général ", a fait valoir M. de Rugy.

A propos des tarifs réglementés

Les tarifs réglementés sont fixés par les pouvoirs publics.
Avant l'ouverture du marché à la concurrence (1er juillet 2007), c'était la seule offre disponible. Si j'utilisais déjà l'électricité / le gaz naturel dans mon logement et que je n'ai pas souscrit de nouveau contrat, c'est l'offre dont je dispose encore actuellement.
 Le tarif réglementé d'électricité est proposé uniquement par le fournisseur historique d'électricité : EDF ou une entreprise locale de distribution.
Les fournisseurs historiques ont l'obligation de proposer une offre au tarif réglementé aux consommateurs qui en font la demande et qui remplissent les conditions pour y souscrire

A propos des taxes et contributions en électricité

La Contribution Tarifaire d'Acheminement (CTA) 

La CTA ou contribution tarifaire d'acheminement est une taxe qui augmente le montant de votre facture de gaz et d'électricité et qui sert à financer les retraites des employés des industries électriques et gazières.
Cette taxe a été mise en place depuis le 1er janvier 2005 et permet de financer les anciens droits acquis avant l'adossement des salariés de l'industrie de l'électricité et du gaz au régime général. Cette taxe instituée par une loi d'août 2004 s'applique sur les consommations d'électricité mais également de gaz de l'ensemble des clients.

La Contribution au Service Public d'Electricité (CSPE) 

La Contribution au Service Public de l'Électricité, plus connue sous l'abréviation CSPE, est une taxe qui s'ajoute sur les factures d'électricité des usagers en France. Elle est notamment destinée à dédommager les opérateurs des divers surcoûts qu'ils supportent et à financer les politiques de soutien aux énergies renouvelables.
Son montant est calculé en fonction de ma consommation. Il est fixé à 0,0225 €/kWh depuis le 1er janvier 2016 (pas d'évolution au 1er janvier 2017 et ni au 1erjanvier 2018).

Les Taxes sur la Consommation Finale d'Electricité (TCFE) 

Les TCFE sont définies par chaque commune et chaque département. Elles dépendent de la puissance souscrite et d'un coefficient multiplicateur fixé et voté par les Conseils municipaux et départementaux. Le montant de ces taxes est fixé au profit des communes (ou selon le cas, des établissements publics de coopération intercommunale) et des départements. Depuis 2015, le montant des TCFE est plafonné à 0,0096 €/kWh pour les sites dont la puissance souscrite est inférieure ou égale à 36 kVA. 

La Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA)2 

Une TVA réduite à 5,5% s'applique sur le montant de l'abonnement ainsi que sur la Contribution Tarifaire d'Acheminement (CTA).

Utilisation des cookies

Hopenergie.com utilise des cookies afin de vous assurer la meilleure expérience possible. En poursuivant votre navigation vous acceptez cette utilisation. En savoir plus

NonOui
je compare !