Nouvelle hausse d’électricité Aout 2022

Le 18/07/2022

Sommaire


    Depuis la crise sanitaire de 2020, les prix de toutes choses ne cessent d’augmenter. Et l’électricité est loin d’y échapper à l'heure de la nationalisation du fournisseur historique EDF !

    Déjà en janvier 2022, l’électricité avait augmenté de 4% TTC. Une hausse déjà énorme sur nos factures, pourtant largement canalisée par l’Etat. En effet, sans le bouclier mis en place en janvier 2022, nous aurions fait face à une augmentation du prix de l’électricité d’au moins 39% !

    Il faut quand même savoir que les voisins de la France font face à une augmentation des coûts drastique, avec un tarif augmenté à plus de 30% ! Le bouclier tarifaire mis en place par l’Etat français nous a largement protéger.

    Comparez 09 73 76 40 00

     augmentation électricité 2022

    Montant de la hausse d'électricité

    Alors que nous apprenons la nationalisation d’EDF, le fournisseur historique, nous devez également nous préparer à une nouvelle hausse des tarifs d’électricité.

    Nous attendons le retour de la CRE pour savoir quel sera le pourcentage exact de l’augmentation du coût de l’électricité au 1er août 2022. Nous ne sommes pas sans savoir qu’elle sera assez conséquente.

    Il faut savoir que le prix de l’électricité est révisé 2 fois par an, à la hausse ou à la baisse, en janvier et en août. Cette révision des prix concerne deux éléments : le prix d’acheminement de l’électricité (TURPE) et le prix de l’électricité sur le marché de gros.

    La CRE (Commission de régulation de l’énergie) a déjà annoncé une augmentation de 2,26% sur les tarifs TURPE (tarifs d’acheminement de l’électricité). La « bonne » nouvelle, c’est que cette hausse ne devrait pas concerner directement les consommateurs, mais les fournisseurs d’énergie. En effet, ce sont eux qui ont la charge de cette taxe. En revanche, il n’est pas exclu que ces mêmes fournisseurs augmentent les tarifs de leurs abonnements pour pallier cette hausse. Si on peut penser qu’elle ne sera pas de + 2,26% sur votre facture, nous ne pouvons pas estimer l’impact réel de cette hausse, qui cumulera l’augmentation du coût d’acheminement (TURPE) et la hausse des prix de l’électricité sur le marché de gros.

    Comparez 09 73 76 40 00

    Comprendre l’augmentation des prix de l'électricité

    Si le prix de l’électricité a considérablement augmenté, c’est avant tout dû à l’augmentation du prix du pétrole, charbon et gaz naturel sur le marché de gros.
    OK, nous sommes d’accord pour dire que le prix du gaz naturel a augmenté de plus de 50% depuis 2021, mais quel rapport avec le prix de l’électricité ?

    C’est très simple, voici quelques faits explicatifs :

    • L’électricité est produite à partir d’énergie renouvelable (éoliennes /panneaux solaires/etc.), d’énergie nucléaire, mais aussi d’énergie fossile ;
    • Le prix du gaz / énergie fossile (pétrole/charbon) a explosé ;
    • L’hiver 2020-2021 étant long et froid en Europe et en Asie, les stocks d’électricité provenant d’énergie non fossiles ont donc énormément diminué ;
    • L’Europe et l’Asie sont en concurrence sur l’approvisionnement et l’achat de gaz naturel liquéfié ;
    • Les prix augmentent en fonction des aléas géopolitiques (retard de mise en service du gazoduc sous la mer Baltique, gaz acheminé via l’Ukraine et la Biélorussie);
    • Le prix de l’électricité dépend du type de combustible utilisé en dernier lieu pour combler les dépenses électriques de la demande : les énergies renouvelables et les centrales nucléaires ayant déjà couvert la production, il faut en dernier recours utiliser les centrales thermiques (à gaz ou à charbon) pour assurer la production d’électricité. En résumé, on paye cher l’électricité car on a consommé tout ce qu’on a produit, nous payons désormais le prix des énergies fossiles qui a explosé.

    Pourquoi le bouclier tarifaire ne protège pas plus ?

    En septembre 2021, le premier ministre avait annoncé que la hausse du TRV (tarif réglementé de vente) serait de seulement 4% au lieu des 39% prévu. Cela s’explique pour deux raisons :

    1. La baisse des taxes ;
    2. Le report en 2023 de la hausse tarifaire applicable en 2022.

    Le prix du kWh en France est en moyenne 22% moins cher que partout ailleurs en Europe.

    GODEFOY.jpg

    GODEFROY JARZAGUET

    Comparez et économisez 350€

    je compare !

    Sommaire

      je compare !