Comparez les offres d’électricité
Le comparateur d’électricité
Tous les acuts Hopenergie

Hausse de 5,9% du prix de l'électricité à compter du 1er juin 2019

Le 03/04/2019

Sommaire


    Le prix de l'électricité va subir une hausse importante à compter du 1er juin 2019. Une augmentation du prix du kWh jugée "infondée et injuste", par l'association nationale de défense des consommateurs et usagers (CLCV). Après avoir gelé les tarifs pendant l'hiver afin de calmer l’insatisfaction populaire du mouvement des Gilets jaunes, le gouvernement estime que la hausse doit avoir lieu.

    Une annonce officielle du ministère

    François de Rugy, le Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire a mis fin aux tergiversations et a annoncé qu’il se conformerait aux recommandations de la CRE (Commission de Régulation de l’Energie). Cette dernière conseillait effectivement une hausse du prix réglementé de l’électricité de 5,9 %.

    Cette hausse substantielle est néanmoins remise en question par l'autorité de la concurrence qui considère que le consommateur va être défavorisé.

    Les raisons de la hausse

    Sans cette augmentation la commission de régulation de l’énergie estime la viabilité de plusieurs fournisseurs alternatifs pourrait être mise à mal. Rappelons que la hausse de 5,9% concerne les tarifs réglementés de l’électricité commercialisés par EDF, le fournisseur historique. La CLCV a annoncé qu’elle s’emparerait du Conseil d’Etat pour demander la suppression de cette hausse.

    Le Médiateur de l’énergie a prévenu avoir enregistré une hausse de 30% du nombre de litiges en 2018. Cela représente plus de 17.000 signalements et 5.000 litiges ont pu être réglés.

    Afin de compenser la hausse des tarifs réglementés de l’électricité, une alternative serait de baisser la TVA. Mais le Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, François de Rugy, a totalement rejeté cette possibilité et il a mis en avant que les foyers Français pouvaient désormais se tourner vers les fournisseur alternatifs pour faire baisser la facture d’électricité.

    Les tarfis règlementés en France

    Notons que les tarifs réglementés de l’électricité en France, également appelés tarifs bleus, sont des tarifs commercialisés uniquement par le fournisseur historique de l’électricité, EDF et par des entreprises locales de distribution appelés ELD. Ces tarifs sont fixés et régulés par l’Etat.

    Ainsi depuis le 7 décembre 2015, les barèmes des tarifs réglementés de l’électricité sont établis par la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) puis soumis aux ministres chargés de l’énergie et de l’économie. Les tarifs réglementés de l’électricité s’opposent aux tarifs de marché proposés par les fournisseurs alternatifs. EDF commercialise également des offres aux tarifs de marché

    A propos du Médiateur de l’énergie

    Le Médiateur de l’énergie est une Autorité publique totalement indépendante qui a pour objectif de soumettre des solutions amiables aux litiges avec les entreprises liées au secteur de l’énergie. Il a également pour objectif d’informer les consommateurs d’énergie sur leurs droits.

    Sur quels litiges Le Médiateur National de l’énergie peut-il intervenir ?

    Le médiateur national de l'énergie a la possibilité d’intervenir pour tous les litiges concernant notamment les contrats conclus avec une entreprise du secteur de l'énergie.

    Les litiges considérés sont :

    Les contrats correspondants à la fourniture d’énergie et aux services qui y sont afférés

    Les contrats de raccordement avec Enedis, gestionnaire du réseau d’électricité en France ou GRDF gestionnaire du réseau de gaz

    A propos du CLCV

    Les initiales CLCV signifient : consommation, logement et cadre de vie. La CLCV a été créée en 1952. Il s’agit d’une association nationale de défense des intérêts des consommateurs et des usagers.

    L’association est totalement indépendante, elle intervient aussi bien localement qu’au niveau national. Son champ d’action est large puisqu’il concerne la représentation des locataires, la défense des consommateurs, la représentation des usagers du système de santé dans les instances hospitalières ou de santé publique, l’éducation populaire et enfin la défense de l’environnement.

    L'association nationale de défense des consommateurs et usagers réunit un réseau de 360 associations locales et compte près de 31 000 adhérents.

    Comparez et économisez 250€

    je compare !

    Sommaire

      Utilisation des cookies

      Hopenergie.com utilise des cookies afin de vous assurer la meilleure expérience possible. En poursuivant votre navigation vous acceptez cette utilisation. En savoir plus

      NonOui
      je compare !