• Home
  • >
  • Assurance habitation : quel contrat souscrire en 2022 ?

Assurance habitation : quel contrat souscrire en 2022 ?

Le 25/11/2022

Sommaire


    Assurer son logement, ok, mais pourquoi ? Et comment choisir la bonne assurance ? Où puis je m’assurer ? Tellement de questions ! Pas de panique, Hopenergie.com vous dit tout dans ce guide. Du choix de l’assureur, à l’estimation de vos biens en passant par la souscription, jusqu’à la résiliation, vous trouverez toutes vos réponses dans ce guide.

    Comparatif gratuit 09 73 76 40 00

    assurance habitation en ligne

    Qu’est-ce que l’assurance habitation ?

    Le marché de l'assurance habitation en France est en pleine expansion et de nombreux assureurs se disputent les clients. Les offres sont nombreuses et il est parfois difficile de s'y retrouver. Il est important de bien comparer les différentes offres avant de souscrire une assurance habitation. Les tarifs varient en fonction des garanties proposées, du type de logement et du lieu de résidence. Il est également important de vérifier les conditions d'exclusion du contrat avant de souscrire.

    L’assurance habitation est indispensable pour votre vie quotidienne. Elle permet de vous protéger financièrement et de protéger le patrimoine familial en cas de sinistre dans votre logement. Il faut savoir que la plupart des assureurs propose les assurance multi risque habitation, souvent retrouvées sous l’acronyme MRH. Concrètement, cela veut dire que ce genre de contrat couvre :

    • La responsabilité civile de l’assuré ;
    • Les dommages aux biens ;
    • La responsabilité civile « vie privée ».

    La responsabilité civile de l’assuré, c’est quoi ?

    Cette garantie du contrat permet d’indemniser toutes personnes ayant subi des dommages dont vous seriez responsable. Par exemple : un dégât des eaux sous votre lavabo coule à l’intérieur du mur et vient moisir le mur de votre voisin du dessous. Cette garantie vous permettra de ne pas payer de votre poche l’intervention qui se fera chez votre voisin.

    Les dommages aux biens

    Cette garantie vous permet d’être pris en charge par des professionnels ou d’être indemnisé si votre habitation subi un sinistre tel qu’un incendie, un dégât des eaux ou une catastrophe naturelle.

    La responsabilité civile « vie privée »

    Cette garantie est surement la plus floue des garanties des contrats MRH. En résumé, cette garantie couvre les membres de votre habitation en cas de dommages corporels, matériels ou immatériels consécutifs à un tier. Pour mieux comprendre, voici un exemple.
    Votre enfant joue dans la cour du collège et casse les lunettes de son camarade, les parents ou tuteurs légaux de l’enfant peuvent vous demander réparation. C’est là qu’intervient cette fameuse garantie.

    Est-elle obligatoire ?

    L’assurance habitation est obligatoire pour les locataires que le bien soit un logement meublé ou non. Elle l’est également pour les co-propriétaires, c’est-à-dire, les personnes propriétaires d’un bien dans une copropriété.

    Dans le cas d’un co-propriétaire, l’obligation d’assurance est limitée à la « garantie responsabilité civile » envers les voisins, la copropriété, les tiers, et les locataires.

    Locataire sans assurance habitation

    C’est un risque qui n’en vaut pas la peine. Aux vues du prix moyen en France de l’assurance habitation, il est préférable de souscrire à une offre plutôt que de risquer de se faire expulser par son propriétaire. Il faut savoir qu’il sera dans son droit puisque si vous n’avez pas d’assurance habitation, vous être en infraction vis-à-vis de la loi.

    Sans compter cela, en cas de sinistres dans le logement, si vous n’avez pas d’assurance habitation, vous devrez vous-même régler tous les problèmes qui pourront être rencontrés, et croyez nous, c’est très cher !

    Cas sans besoin d’assurance habitation

    Il existe quelques exceptions. En effet, vous n’êtes pas dans l’obligation légale de souscrire à une assurance habitation dans deux cas seulement :

    • Lorsqu’il s’agit d’une location saisonnière ;
    • S’il s’agit d’un logement de fonction.

    Qu’en est-il des logements étudiants ?

    Ne vous y méprenez pas !! Même si vous ne restez que moins d’un an dans votre logement étudiant, vous devez souscrire à une assurance habitation. En effet, ce n’est pas compter comme étant un logement saisonnier ou de fonction. Cela vaut pour les studios, appartement, maison, logement CROUS, chambre universitaire ou chambre chez l’habitant, que le bien soit meublé ou non.

    Comparatif assurance 09 73 76 40 00

    Les sinistres pris en charge par l’assurance habitation

    Si vous avez un contrat d’habitation multirisques, sachez que vos biens matériels comme les espèces, les biens professionnels, les titres et valeurs, plantations ou encore les véhicules ne sont pas pris en compte dans votre contrat, sauf mention contraire.

    En revanche, vous serez assuré en cas de dégâts des eaux, incendie, gel des canalisations, bris de glace, catastrophe naturelle, cambriolage, vandalisme ou tempête.

    Comprenez bien que c’est vraiment la structure de votre habitation qui est assurée, pas ce qui se trouve à l’intérieur. On parle donc des murs, toitures, fenêtres, garages, caves, etc. Mais pas d’abri de jardin, d’installation électrique, de meubles, de loisirs (par exemple piscine).

    Qui peut assurer mon habitation ?

    Pour assurer votre logement, vous avez diverses possibilités. En effet, vos pouvez vous tourner vers des organismes tels que :

    • Votre banque ;
    • Une société d’assurance ;
    • Un courtier ;
    • Un agent général d’assurance.

    Voici une liste non exhaustive des banques proposant un service assurance habitation :

    • Crédit Agricole ;
    • La banque postale ;
    • Caisse d’épargne ;
    • Banque populaire ;
    • LCL ;
    • Société générale ;

    Si vous souhaitez souscrire un contrat habitation dans une banque, nous vous conseillons de souscrire dans votre propre banque. Vous aurez certainement de nombreux avantages. Tout dépend de votre banque.

    Voici la liste non exhaustive des sociétés d’assurance aptes à vous assurer :

    • MAAF ;
    • AXA ;
    • Matmut ;
    • Allianz ;
    • Aviva ;
    • Direct assurance ;
    • Groupama ;
    • Gan ;
    • GMF ;
    • AGPM (à l’attention des militaires et de leur famille) ;

    Vous recherchez à souscrire une assurance habitation moins chère en ligne ? Voici les assureurs nouvelle génération : Lemonade, Luko, gofriday, Lovys, Leocare …

    Qu’est ce qu’un courtier en assurance ?

    Le courtier en assurance est simplement un intermédiaire entre vous et les compagnies d’assurance. En effet, qui n’a jamais eu de désaccord avec son assureur, mais ne connaissant pas ses droits, à préférer laisser tomber les démarches ? Le courtier en assurance est indépendant des assurances. A ce titre, il est donc le plus apte à vous conseiller et vous orienter vers la meilleure offre d’assurance pour vous. Il défend également vos intérêts et négocie pour vous auprès des assureurs.

    Pourquoi faire appel à un courtier en assurance ?

    Tout simplement parce qu’il privilégiera toujours vos intérêts plutôt que ceux des assureurs. Comme il connait le marché sur le bout des doigts, il est le mieux placé pour vous conseiller, faire jouer la concurrence et donc vous obtenir le meilleur contrat au meilleur prix.

    Comment cela fonctionne ?

    Pour ses services extrêmement avantageux, le courtier assurance touche une commission versée non pas par vous, mais par les assureurs. Aucun frais supplémentaire pour vous ! avec ces commissions, le courtier doit payer à la fois ses frais mais aussi se rémunéré.

    Souscription 09 73 76 40 00

    Souscrire ou résilier une assurance habitation

    Quels sont les documents à fournir pour souscrire ? Et surtout comment bien choisir son assurance habitation ? Comment résilier ? Y-a-t-il un délai à respecter ? Toutes vos réponses ci-dessous.

    La souscription à une assurance habitation

    Pour souscrire à une assurance habitation, rien de plus simple. Tout dépend de l’assureur, mais la plupart du temps, vous pouvez souscrire à une assurance habitation par téléphone, en ligne, directement en agence, et même par mail. Vous devrez simplement réunir tous les documents demandés. En général, il s’agit des éléments suivants :

    • Votre RIB ;
    • Pièce d’identité.

    La plupart du temps, pour les locataires, l’agence qui gère votre location ou votre bailleur vous demandera chaque année un justificatif d’assurance. En effet, cela permet de s’assurer que vous êtes couvert en cas de dommages dont vous êtes responsables.

    Comment bien choisir son assurance habitation ?

     Le marché des assurances habitations est énorme et il existe de très nombreuses offres. Pour choisir au mieux votre assureur, vous devez :

    • Soyez conscient de la valeur de vos biens : faites le point sur votre capital mobilier à protéger. Pensez à vos meubles, objets de valeurs, vaisselle, équipements technologiques ou appareils électroménagers ;
    • Soyez conscient des risques : Un habitant parisien sera plus susceptible d’être sujet à des cambriolages là où les bretons auront plus de chance de subir une inondation (cliché mais réel) ;
    • Soyez conscients de votre situation : êtes-vous étudiant qui va rapidement quitter le logement ou êtes-vous installé pour plusieurs années ? Plus vous rester à un endroit, plus le risque de sinistre s’accroit, notamment à cause de l’usure ;
    • Etudiez les garanties des contrats : l’assureur X vous propose l’assurance de base, tout comme l’assureur Y mais à un meilleur prix ? Comparez les garanties incluses ou non dans les deux contrats ;
    • Prêtez attention au montant des franchises pratiquées ;
    • Vérifiez la présence d’une protection juridique, et d’une assistance habitation ;
    • Enfin, comparez les tarifs.

    Qui souscrit à l’assurance habitation ?

    La personne qui va occuper le logement doit être celle qui souscrit au contrat. C’est son nom qui doit apparaitre. Si vous êtes en couple, vos deux noms doivent apparaitre sur ce contrat.

    Quelle que soit votre situation maritale, votre assurance habitation peut couvrir plusieurs personnes, que vous soyez en concubinage, pacsés ou mariés. Lors de la souscription, pensez à renseigner votre conseiller de votre situation. Ce dernier prendra les informations nécessaires pour inscrire les noms de tous les habitants sur votre contrat. 

    Comment résilier mon assurance habitation ?

    Quelque soit votre raison de résilier votre contrat d’assurance habitation, sachez que les lois Chatel et la loi Hamon vous facilite ces démarches. En effet, grâce à la loi Hamon, vous n’avez pas à attendre la date d’échéance de votre contrat pour résilier, à condition qu’un délai d’un an soit écoulé depuis la souscription. De cette façon, vous pouvez résilier sans aucun justificatif ni aucun frais.
    Prenez bien en compte que la résiliation du contrat n’est effective que 1 mois après que votre assureur a reçu de votre demande de résiliation. Si vous résiliez par courrier (ce que nous vous conseillons), pensez à garder une copie datée de la lettre de résiliation, et pensez également à conserver la preuve de dépôt et l’Accusé de réception.
    La lettre est le seul justificatif valide devant la loi.

    Résilier avant l’échéance

    Il est en effet possible de résilier son contrat d’assurance habitation avant la fin de la première année mais seulement sous certaines conditions bien précises.

    • Suite à la hausse de la prime d’assurance ;
    • En cas de déménagement ;
    • Suite à une fluctuation (hausse ou baisse) des risques ;
    • Suite à la perte ou à la vente totale de votre logement ;
    • Suite à la résiliation d’un de vos contrats d’assurance auprès de ce même assureur.

    Augmentation prime d’assurance

    Attention : si votre prime d’assurance augmente à la suite d’un sinistre ou malus, ou si vous ajoutez une garantie à votre contrat, vous n’êtes pas en droit de résilier.

    En revanche, dans le cas où les taxes augmentent, l’assureur est en droit d’augmenter la prime d’assurance habitation. Cependant, il est dans l’obligation de vous informer de cette hausse. Deux choix s’offrent alors à vous. Le premier, vous acceptez cette augmentation et conservez votre contrat chez votre assureur actuel, soit vous refusez et dans ce cas, vous disposez d’un délai d’un mois après avoir reçu l’avis d’échéance où apparait cette augmentation pour résilier sans frais votre contrat.
    Les délais légaux n’étant pas très bien fait, si vous voulez résilier votre contrat, vous devrez tout de même payer le premier mois de cette échéance.
    Par exemple, vous recevez votre courrier d’échéance le 2 juin. Vous refusez l’augmentation et décidez de résilier. Vous envoyez votre courrier de refus et de résiliation le 4 juin. L’assureur reçoit votre courrier le 7 juin. C’est un mois après cette date que votre résiliation sera valide. Donc l’échéance étant le 2, vous comprenez pourquoi vous devrez tout de même régler le premier montant augmenté.

    N'oubliez pas de souscrire à une autre assurance habitation pour ne pas être en défaut d’assurance, et précisez bien la date effective de résiliation avec votre assureur actuel.

    Prix moyen de l’assurance habitation

    La concurrence sur le marché de l’assurance habitation est rude. Si cela est très positif pour le consommateur qui peut choisir parmi une multitude d’offre, il est parfois difficile de s’y retrouver ou d’y voir clair dans les prix proposés par les assureurs.
    Hopenergie vous fait une moyenne de tarifs. En 2022, assurer une maison en France revient en moyenne à 260 € par an, soit 21,70€ par mois. Pour un appartement, comptez une moyenne de 180€ par an, soit 15€ par mois.
    La région où les assurances habitations sont les moins chères est la Bretagne, avec une moyenne de 171€ par an soit 14,25€ par mois, alors que la région où les assurances habitations sont les plus élevées est la Corse, avec 242€ par an soit 20€ par mois.

    Le coût des assurances habitation augmentent de plus en plus, notamment à cause du mauvais entretien des logements par les propriétaires ET les locataires. Les assurances sont de plus en plus sollicitées et payent de plus en plus cher des réparations qui auraient pu être évitées. Ajoutez à cela les catastrophe naturelles de ces dernières années, comme les inondations, et vous aurez la raison de cette augmentation de 3% depuis 2021.

    Une question ?

    09 73 76 40 00

    Sommaire

      je compare !