Comparez les offres d’électricité
Le comparateur d’électricité
Tous les guides Hopenergie
Comparez les meilleures offres d’électricité et économisez 350 €
je compare !

Prime énergie - arnaques et litiges, qui contacter ?

Le 12/11/2021

Sommaire


    litige concernant la prime énergie

    Arnaques et litiges « Prime énergie » : comment s’en sortir ?

    Contactés au téléphone par une société de démarchage, les particuliers sont nombreux à se laisser convaincre de la nécessité de réaliser des travaux énergétiques pour réduire leur facture de chauffage. Mais le moment venu, les travaux ne sont pas réalisés, la qualité des prestations laisse à désirer ou bien la prime énergie n’est pas versée. Qui contacter pour mettre un terme à un litige « Prime énergie » ? Vous souhaitez porter plainte contre la prime Effy qui s'inscrit dans le dispositif des Certificats d'Economie d'Energie (CEE) et des primes énergie ? Suivez les recommandations du comparateur Hopenergie.com !

    Comparatif énergie ☎️01 82 28 63 65

    Rappel de ce que sont la Prime énergie, le « coup de pouce isolation » et le « coup de pouce chauffage »

    La Prime énergie est une aide à la rénovation énergétique qui s’adresse aux ménages disposant de revenus modestes ou très modestes. Elle s’appuie sur les certificats d’énergie créés par le Gouvernement pour récompenser les fournisseurs d’énergie qui incitent leurs clients à améliorer la performance énergétique de leur logement.

    Pour en bénéficier, il faut donc faire une demande auprès d’un fournisseur d’énergie et, condition impérative, faire intervenir un professionnel RGE (reconnu garant pour l’environnement).

    Les deux principaux « coups de pouce », concernent l’isolation, débouchant sur les opérations d’isolation à 1 euro, et le remplacement d’une vieille chaudière au charbon, au gaz ou au fuel par un modèle plus écologique.

    De nombreux particuliers rencontrent des difficultés, s’agissant notamment des opérations d’isolation à 1 euro. Certains n’arrivent pas à se faire rembourser la prime énergie. D’autres contestent la qualité des travaux réalisés. Parfois même, les travaux ne sont jamais réalisés. Les litiges « Prime énergie » les plus fréquents concernent le refus de règlement de la prime par le fournisseur en raison de la non-conformité des travaux ou équipements mis en place par le professionnel.

    Pour résumer, la prime énergie est une aide pour payer certaines dépenses telles que le remplacement d’une chaudière ou l'isolation des combles. Ces travaux doivent être liés aux économies d’énergie. L’installation du nouvel équipement doit être effectuée par un professionnel reconnu RGE (garant environnement). Le montant de la prime énergie niveau de ressources.

    Conseiller énergie ☎️01 82 28 63 65

    Peut-on contacter le Médiateur pour signaler un litige « Prime énergie » ?

    Le médiateur national de l’énergie n'intervient pas dans le règlement d’un litige lié aux primes énergies. En effet, le Médiateur national de l’énergie n’est pas le mieux placé pour intervenir dans un litige « Prime énergie ». Il n’est compétent que pour les litiges nés de la fourniture d’énergie, entre un particulier et un fournisseur d’énergie.

    En revanche, chaque fournisseur d’énergie est tenu d’adhérer à un service de médiation et doit fournir à ses clients le téléphone et l’adresse du médiateur de la consommation auquel il a adhéré. Celui-ci est habilité à régler les litiges entre particuliers et professionnels sans passer par la Justice. Si la médiation n’aboutit pas, il sera toujours possible de saisir le Juge. 

    Demandez ainsi à votre fournisseur d'énergie de vous communiquer les coordonnées du médiateur pour l’attribution de cette prime dont il dépend. S’il ne vous répond pas, rapprochez-vous d’un conciliateur de justice et signalez-le auprès de la DGCCRF.

    Comparez les offres d'électricité

    Qui contacter pour vous assister dans un désaccord avec le fournisseur d’énergie ?

    En l’absence de réponse du fournisseur d’énergie à la demande de prime énergie, ou si un refus est opposé, il est possible de saisir le service « concurrence et consommation ». Celui-ci a été rattaché à Direction départementale de la protection des populations.

    Le conciliateur de justice peut aussi aider, comme le médiateur de la consommation, à régler à l’amiable un litige entre un particulier et le fournisseur d’énergie au sujet de la prime énergie. Il doit rétablir le dialogue entre les deux parties et les aider à trouver une solution pour sortir du litige. Cette solution fait l’objet d’un constat d’accord entre les deux parties.

    Pour contacter un conciliateur de justice pour résoudre ce litige prime énergie, rendez-vous sur le site www.conciliateurs.fr/Trouver-une-permanence. Votre mairie peut aussi vous les communiquer.

    Vous pouvez engager une action contentieuse, en l’absence d’un règlement amiable, devant la juridiction compétente. Il est préférable si vous envisagez une telle action de prendre conseil auprès d’une maison de justice et du droit, d’une association de consommateurs  ou de votre assurance de protection juridique. Votre assurance peut prendre en charge cette action, dans ce dernier cas, selon les garanties souscrites.

    Meilleure offre électricité ICI

    Contacter une association pour contester une arnaque à la prime énergie

    Il n’est pas toujours facile de faire régler un litige quel qu’il soit. Aussi, pour aider à monter un dossier ou rédiger un courrier, il est possible de s’adresser à une association. Les plus connues sont :

    • F.C. Que choisir : quechoisir@quechoisir.org,
    • Institut national de la consommation INC : https://www.inc-conso.fr,
    • CLCV (Consommation, logement et cadre de vie) : clcv@clcv.org.

    Où porter plainte pour une arnaque à la prime énergie ?

    Si un litige « prime énergie » ne parvient pas à se régler à l’amiable ou s’il s’agit d’une arnaque à la « prime énergie » (travaux bâclés après démarchage téléphonique, par exemple), mieux vaut se tourner vers le juge compétent.

    Les tribunaux d’instance sont compétents pour les litiges dont le montant est compris entre 4 000 et 10 000 euros. En deçà de 4 000 euros, il faut s’adresser au juge de proximité. Au-delà de 10 000 euros, c’est le tribunal de grande instance qui est compétent, et il faudra alors contacter un avocat.

    Pour éviter d’en arriver là, il est préférable de ne pas signer un devis à la suite d’un démarchage téléphonique. De même, les travaux réalisés par des professionnels RGE ne débouchent que très rarement sur un litige « prime énergie ».

    Comparez et économisez 350€

    je compare !

    Sommaire

      je compare !