Comparez les offres d’électricité
Le comparateur d’électricité
Tous les guides Hopenergie

Travaux de rénovation énergétique : les aides 2020

Le 26/09/2020

Sommaire


    Suite à la réforme gouvernementale concernant les mesures pour le soutien à la rénovation énergétique, voici comment trouver les aides pour réaliser les travaux que vous envisagez : le comparateur d’énergie Hopenergie.com vous guide.

    De nombreuses aides et dispositifs peuvent vous aider si vous souhaitez pour votre habitation améliorer la performance énergétique. En 2020, pour davantage de clarté et d’efficacité, le gouvernement a réformé plusieurs dispositifs de soutien pour la rénovation énergétique. Néanmoins, les aides disponibles demeurent variées. L’attributions de ses aides va dépendre de différents facteurs. Ci-dessous, la liste des principales aides disponibles et en détail dans ce guide du comparateur Hopenergie.com les éléments indispensables à connaître à leur propos :

    1. MaPrimeRénov’
    2. Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE)
    3. La Prime Énergie Total
    4. L’éco-prêt à taux zéro
    5. L’aide « Habiter Mieux Sérénité » de l’Anah

    JE SIMULE MES ÉCONOMIES EN CHANGEANT DE FOURNISSEUR 

    Combien peut-on économiserer en changeant de fournisseur d'électricité ? Pour comparer les fournisseurs les moins chers actuellement, faîtes gratuitement une simulation de votre facture en CLIQUANT ICI  !

    MaPrimeRénov’

    Qui peut bénéficier de MaPrimeRénov’ ?

    La nouvelle prime nommée « MaPrimRénov’ » pour la réalisation de travaux concernant l’amélioration des performances énergétiques des logements est accessible aux foyers, propriétaires occupants, ayant des revenus modestes ou même très modestes. Pour ces foyers Français, MaPrimeRénov’ remplace l’ancien Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique et également intègre l’aide « Habiter Mieux Agilité » de l’Anah.

    Quel est le montant de MaPrimeRénov’ ?

    Le montant attribué dépend totalement des travaux accomplis ainsi que de leur nature ; que ce soit le remplacement du système de chauffage, des travaux d’isolation … Le montant de MaPrimeRénov’ dépend également du niveau des ressources du foyers : revenus modestes ou très modestes.

    Un montant forfaitaire est attribué pour chaque sorte de travaux. Celui-ci peut atteindre 10.000 euros. Néanmoins sur une période de cinq ans, le montant total de l’aide MaPrimeRénov’ ne peut pas dépasser la somme de 20.000 euros par logement.

    Quelles sont les conditions pour obtenir MaPrimeRénov’ ?

    Plusieurs conditions sont à respecter pour bénéficier de MaPrimeRénov’ :

    • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE, c’est à dire Reconnu Garant de l’Environnement
    • L’habitation concernée doit être achevée, à la date de début des travaux de rénovation énergétique, depuis plus de deux ans.
    • Les travaux doivent répondre également à des exigences techniques formulées par le législateur.

    Le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique)

    A qui est destiné l’aide CITE ?

    L’aide CITE a également été réformée en 2020. Désormais elle est accordée aux foyers aux revenus supérieurs ainsi qu’aux revenus intermédiaires. Néanmoins, les foyers aux revenus supérieurs ne peuvent pas profiter de l’aide pour la totalité des travaux éligibles au CITE.

    Concernant les foyers aux revenus très modestes et modestes, ils n’ont plus accès au CITE. Ils peuvent à la place bénéficier de MaPrimeRénov’.

    Quel est le montant du CITE ?

    Le montant total dont on peut profiter sous la forme d’un crédit d’impôt est dorénavant forfaitaire et dépend notamment du type de travaux effectués ainsi que des conditions de ressources du foyer. Le montant maximum concédé est de 4000 euros, pour un foyer aux revenus intermédiaires qui souhaite installer dans son logement une chaudière à bois avec une alimentation automatique.

    Seuls sont éligibles certains travaux d’isolation concernant les foyers aux revenus supérieurs. Un montant par mètre carré isolé forfaitaire est accordé pour les travaux d’isolation.

    Quelles sont les conditions pour bénéficier du CITE ?

    Plusieurs conditions sont à respecter pour bénéficier du Crédit Impôt pour la Transition Énergétique à savoir :

    • Les travaux doivent être effectués par une entreprise Reconnue Garant de l’Environnement ou entreprise RGE
    • L’habitation, appartement ou maison individuelle, doit être à la date du début des travaux achevée depuis plus de 2 ans et elle doit également être votre résidence principale
    • Les matériaux éligibles et les équipements doivent respecter plusieurs critères techniques émis par le législateur.

    Qu’est ce que la Prime Énergie Total

    La Prime Total Direct Energie : définition

    Total Direct Energie soutient le pouvoir d’achat des foyers français et les encourage activement à effectuer des économies d’énergie en accordant aux particuliers des primes en euro. Ces primes sont destinées à la réalisation de travaux pour l’amélioration de la performance énergétique dans leur habitation. Cette aide intervient dans le cadre du dispositif des CEE (Certificats d’Économies d’Énergie).

    La Prime Énergie Total Direct Energie pour qui ?

    Cette aide s’adresse à tous les foyers français qui souhaitent effectuer des travaux de rénovation énergétique. Cela peut concerner le renforcement de l’isolation de son habitation, le remplacement d’un équipement de chauffage ou la mise en place d’une installation marchant à partir des énergies dites renouvelables.

    Quel est le montant de la Prime Énergie Total ?

    En fonction du type de travaux énergétiques à réaliser, le montant total de votre prime énergie peut ainsi atteindre quelques centaines, ou même des milliers d’euros dans le meilleur des cas.

    Le calcul de la prime énergie prend en compte plusieurs éléments à savoir :

    • Votre lieu de résidence
    • Votre surface totale habitable
    • Les revenus du foyer

    Comment peut-on bénéficier de la Prime Énergie de Total ?

    Voici les conditions à respecter pour être éligible à la prime Total Direct Energie :

    • Votre logement, appartement ou bien maison individuelle, doit être achevé depuis plus de 2 ans au commencement de la réalisation des travaux et également être votre résidence principale
    • Les travaux devront être effectués par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement)
    • Les équipements ainsi que les matériaux éligibles doivent correspondre à des critères techniques spécifiés par le législateur.

    Total directe Energie : le Coup de Pouce

    Total Direct Energie, dans le cadre du dispositif concernant les Certificats d’Économies d’Énergie, a souhaité soutenir les aides accordées aux ménages français qui désirent isoler leur logement, ou bien remplacer leur ancienne installation de chauffage par une version beaucoup plus performante. Il s’agit ainsi d’une aide complémentaire en plus de la Prime Énergie Total, dont le montant dépend de vos conditions de ressources. Avec ce dispositif renforcé, le montant de l’aide, peut atteindre près de 5000 euros.

    Qu'est-ce que l’éco-prêt à taux zéro

    Ce que l'on nomme « l’éco-prêt à taux zéro » est tout simplement un prêt accordé à taux d’intérêt nul. Il est accessible pour le financement des travaux d’amélioration concernant la performance énergétique et sans condition de ressources,.

    Comment bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro

    L’éco-prêt à taux zéro est attribué aux bailleurs ou propriétaires occupants, y compris en copropriété.

    Les caractéristiques du logement pour prétendre à l'éco-prêt à taux zéro sont :

    • Il doit s'agir d'un appartement ou d'une maison
    • L'habitation doit être ou destinée à être une résidence principale
    • Au commencement des travaux, le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans

    Éco-prêt à taux zéro, quelles dépenses peut-on financer ?

    Le dispositif d'aide de l’éco-prêt à taux zéro permet le financement de dépenses particulières à savoir :

    • Le coût pour la dépose et la mise en décharge des produits, ouvrages et équipements existants
    • Les frais concernant la maîtrise d’œuvre, les études relatives aux travaux ou même autres études techniques indispensables.
    • Le prix de la fourniture ainsi que de la pose des équipements, ouvrages et produits nécessaires pour effectuer des travaux d’économie d’énergie ;

    Pour l’octroi des éco-prêts, des plafonds ont été fixés. Il est établi à 15.000 euros pour une seule action (pour les parois vitrées 7000 euros) et peut s’élever à près de 30.000 euros pour des actions destinées à l’amélioration globale de la performance énergétique de l’habitation.

    L’aide de l’Anah « Habiter Mieux Sérénité »

    Si l’aide nommée « Habiter Mieux Agilité » de l’Anah a été assimilée au sein de MaPrimeRénov’, le dispositif « Habiter Mieux Sérénité » reste par ailleurs toujours accessible. Ainsi l'aide « Habiter Mieux Sérénité » concerne l'ensemble des travaux permettant au moins 25 % de gain énergétique. Le financement demeure proportionnel au montant total des travaux.

    Comment bénéficier de l’aide « Habiter Mieux Sérénité » ?

    L'aide « Habiter Mieux Sérénité » s'adresse :

    • aux propriétaires occupants bénéficiants de revenus inférieurs par rapport aux plafonds de ressources. Les plafonds de ressources sont consultable directement sur le site de l’Anah.
    • Aux copropriétaires notamment pour des copropriétés fragiles.
    • Aux propriétaires bailleurs

    Quel est le montant de l’aide « Habiter Mieux Sérénité » ?

    Si vous êtes dans la catégorie dite de « ressources très modestes », alors le montant de l’aide pourra s'élever à 50 % du montant hors taxe total des travaux. L’aide de l'Anah « Habiter Mieux sérénité » est au maximum de 10 000 €. On peut ajouter à cela la prime « Habiter Mieux », celle-ci correspondant à 10 % du montant hors taxe total des travaux, dans la limite fixée à 2 000 €.

    Si vous êtes dans la catégorie dite de « ressources modestes », alors le montant de l’aide peut s’élever à 35 % du montant hors taxe total des travaux. L’aide de l'Anah « Habiter Mieux sérénité » est au maximum de 7 000 €. On peut ajouter à cela la prime « Habiter Mieux » : soit 10 % du montant hors taxe total des travaux, dans une limite fixée à 1 600 €.

    Il est très important de spécifier que vous pouvez profiter d’une prime plus grade si votre projet accumule les 3 conditions subséquentes :

    • Des travaux qui sont à l'origine d’au moins 35 % d'amélioration énergétique globale
    • Un gain équivalet à minimum un saut de deux classes énergétiques.
    • Une étiquette énergétique avant travaux F ou G

    Rénovation énergétique : les autres aides

    Il existe plusieurs autres aides pour la rénovation énergétique, et notamment :

    • Le chèque énergie
    • La TVA à taux réduit
    • Les aides venant des collectivités locales

    Nombre de ces aides sont cumulables. Le comparateur en ligne Hopenergie.com vous accompagne dans tous vos projets de rénovation énergétique ou de rénovation électrique : que ce soit pour faire baisser la consommation d'énergie d'une copropriété ou d'un logement individuel.

    Sommaire

      Utilisation des cookies

      Hopenergie.com utilise des cookies afin de vous assurer la meilleure expérience possible. En poursuivant votre navigation vous acceptez cette utilisation. En savoir plus

      NonOui
      je compare !