Comparez les offres d’électricité
Le comparateur d’électricité
Tous les guides Hopenergie

Déménagement étudiant : comment faire des économies dans une colocation ?

Le 13/03/2020

Sommaire


    La colocation a vraiment la côte : 87 % des Français jugent qu'il s'agit de la meilleure solution pour profiter d'un logement moins cher et bien plus confortable. Cependant, elle n'est pas exempte de tout risque. Quelles sont les clés d'une bonne expérience de colocation ? Comment faire des économies au quotidien ?

    1. Déménager et choisir le bon logement pour une colocation étudiante
    2. Comment trouver dans les offres un nouveau coloc'
    3. Choisir à la fois un coloc' étudiant et un logement
    4. Emménagement : le bail du nouveau logement en colocation étudiante
    5. Choisir un fournisseur d’électricité et / ou de gaz : comparer les offres d’énergie
    6. Une caution pour tous les colocataires
    7. Bénéficier des APL en colocation avec des étudiants
    8. Une répartition des charges équitable
    9. Souscrire une assurance habitation
    10. Établir un planning lors de l’emménagement
    11. Le budget courses en colocation étudiante
    12. Créer un pot commun

    Choisir le bon logement

    Une colocation, c’est bien connu, coûte souvent moins cher que d’emménager dans un studio. Plus le logement trouvé sera grand et détiendra de chambres, moins le loyer à payer par les colocataires étudiants sera élevé. Il vous faut donc bien réfléchir avant de déménager au nombre d’étudiants avec lequel vous êtes, pendant au moins un an, prêt à vivre 24h/24. Par exemple : si vous choisissez un logement disposant de deux chambres avec un loyer de 500 € par mois, chaque colocataire étudiant payera 250 €. En revanche, si vous privilégiez une colocation étudiante à 4, et donc un logement à quatre chambres avec un loyer de 850 € par mois, vous ne payerez plus que 212,50 € par colocataire. Les charges seront également mieux réparties comme pour la fourniture d’électricité que ce soit EDF ou un fournisseur alternatif moins cher. Attention tout de même, nombre de propriétaires ne souhaitent pas de colocation. C’est donc à vous de bien le rassurer sur les colocataires : liens familiaux, amitiés de longue date, emploi stable, inscrit dans une grande école, etc.

    Choisir un coloc' étudiant

    Trouver LE bon colocataire n’est pas toujours une affaire facile. Soit la personne est étudiante et se trouve dans votre cercle d’amis proches et la solution est alors simple ; soit, ce n’est pas le cas alors il vous faut trouver le bon coloc’. Pour cela, piochez dans les offres des petites annonces ! Vous aurez peut-être déjà vu que les agences immobilières ne disposent pas de tant d’offres de colocation que cela. Il vous est donc recommandé de consulter ou de déposer une offre sur des sites spécialisés de recherche de colocation.

    Dans votre annonce, n’oubliez pas d’établir une liste de vos attentes ainsi que de vos conditions dans le but de démotiver les profils ne correspondant pas à vos attentes. En effet vous devrez lors de votre emménagement être en accord avec vos colocataires : que ce soit pour choisir un fournisseur d’énergie ou pour le budget courses.

    Choisir un coloc' et un appartement

    Vous êtes à la recherche du meilleur coloc possible ayant déjà d’un logement. Misez alors sur le site de colocation ci-dessus cité. Les sites de colocation étudiante peuvent être payants, mais il est préférable d’investir quelques euros pour accéder à des annonces sérieuses. Organiser un entretien de colocation. C’est le deuxième moyen qui s’offre à vous. Attention, néanmoins, comme pour un tout premier rendez-vous, il faut s’y prendre avec minutie et prudence. Voici, une liste non exhaustive de recommandations :

    • Notez la liste de vos attentes et également de vos conditions afin d’avoir cette base comme discussion.
    • Évitez comme surtout de choisir comme colocataire étudiant un individu au caractère particulièrement dominant.
    • Évitez de choisir un colocataire fanfaron qui ne parle expressément que de lui et de ses propres expériences sans prendre du temps pour vous écouter.
    • Évitez de choisir un colocataire avec une disproportion importante entre ses revenus et les vôtres.
    • N’hésitez pas à poser un maximum de questions. Plus vous en saurez sur le futur colocataire étudiant avant le déménagement, mieux se sera.
    • Faites aussi confiance à votre sixième sens. Aussi radieux et sympa que puisse paraître un futur coloc’, s’il vous paraît que quelque chose sonne faux dans son histoire, changer de profil.

    Et enfin dernier conseil : prenez tout votre temps avant de déménager dans une colocation. Le colocataire reste au début un étranger qui peut vite transformer votre vie en enfer ou en paradis. Mieux vaut perdre du temps donc à la réflexion plutôt que de faire un choix trop précipité.

    Emménagement : le bail

    Il est recommandé pour votre emménagement, puisque vous êtes plusieurs locataires, d’établir un bail par colocataire (même si cela coûte un peu plus cher) et non pas un bail unique au nom de tous. De plus, il est vivement conseillé, dans les cas où c’est possible, de contester la clause de solidarité. La confiance c’est une chose mais comme pour toute union, il vaut mieux prévoir la séparation...Ainsi, tout problème sera évité en cas de litige avec votre ou avec vos colocataires étudiants puisque chacun sera alors tenu envers le propriétaire des obligations du bail : respects des clauses inscrites au bail, paiement des loyers, paiement des factures d’électricité et de gaz etc. A noter : la clause de solidarité dans le bail est une mention qui exprime nettement que chacun des locataires pourra être tenu responsable du règlement de la totalité de toute somme qui serait due au propriétaire (réparations locatives, loyer …) jusqu’à la fin du bail en cours. Donc à éviter !

    Choisir un fournisseur d’électricité 

    Votre déménagement approche à grands pas dans une colocation, n’oubliez pas de souscrire un contrat edf étudiant pour l’électricité ou choisir un fournisseur alternatif moins cher. Si vous souhaitez faire des économies immédiatement, optez pour un prix indexé, les remises sont plus importantes. Pour choisir un fournisseur électricité il est indispensable de comparer les offres sur Hopenergie.com.

    Une caution pour tous les colocataires

    Faites bien attention à éviter l’arnaque : chaque coloc’ étudiant doit payer sa propre caution au moment de l’emménagement dans l’appartement. Mais prenez garde, les obligations étant souvent indivisibles, un cautionnement soumis par un des colocataires ne peut ainsi porter que sur leur totalité du loyer ainsi que des charges. Impossible en effet, quand le bailleur n’accepte pas (généralement ce qui est le cas) de diviser le règlement entre les colocataires selon leur quote-part. On comprend tout à fait les réticences des parents des étudiants à s’engager pour le loyer total ainsi que les charges pour un appartement de 5 pièces dans un beau quartier pour des colocataires souvent recrutés pour l’occasion. Il faut prendre donc toutes ses précautions pour éviter les problèmes. Ainsi le plus simple est que tout nouveau colocataire étudiant rembourse sa part à celui ayant déjà fait le chèque de caution. Ne pas oublier de faire le prorata pour les dépenses d’électricité et ou de gaz. La facture d’énergie n’attend pas.

    Les APL en colocation étudiante

    Pour bénéficier des APL en colocation étudiante, vous devez être titulaire du bail de location avec un ou plusieurs étudiants et ne pas vivre en couple. Quand vous vivez en colocation, tout d’abord la CAF tient compte des aides ainsi que de vos ressources personnelles, puis calcule le montant de votre loyer scindé par le nombre de colocataires. Pour être plus simple, rendez-vous sur le site directement de la Caisse d’Allocation Familiale afin de faire une simulation de votre demande d’APL et ainsi connaître le montant des APL auquel vous avez droit en colocation.

    Un partage des charges équitable

    Pour bien partager les frais (électricité, gaz …) tenez régulièrement des comptes et pensez à payer votre loyer à temps. Les soucis de paiement de loyers et de paiement des charges sont souvent la cause de désaccord entre colocs étudiants. Ne négligez ainsi surtout pas la tenue des comptes ! Un cahier simple retraçant le prix du loyer pour chaque personne, le total de toutes les charges par mois (eau, gaz, facture d’électricité, assurance habitation) facilitera une meilleure gestion de votre colocation. Mettez-vous d’accord, de plus, avec votre/vos colocataire(s) : pas de chauffage électrique avant le 1er novembre, pas de douche trop longue, éteindre les lumières dans les pièces vides, faire un maximum d’économies d’énergie, souscrire une offre d’électricité verte pour faire un geste pour la planète etc.

    Souscrire une assurance habitation

    Vous louez un appartement à plusieurs et vous déménagez bientôt ? Vous devez, comme pour n’importe quel locataire, souscrire une assurance habitation. Mais du fait de la colocation certaines dispositions sont nécessaires. En cas d’incendie, en effet, les colocataires sont responsables solidairement de la totalité des dommages qui seraient causés. Vous pouvez pour couvrir tous les colocataires souscrire à un contrat unique. Le nom de chacun des colocataires étudiants doit alors figurer dans le contrat souscrit. Il est possible également à chacun de s’assurer individuellement. Si tout le monde ne part pas en même temps, ce mode d’assurance est plus simple !

    Déménagement : établir un planning

    Vous déménagez bientôt pour vous installer dans une coloc’ étudiante, n’oubliez pas de faire un planning : Qui lave quoi ? A qui le tour ? Ménage toutes les semaines, tous les jours ou tous les mois ? A vous de trouver le bon timing, le principal étant de prévoir un programme pour faciliter l’organisation de chaque coloc’ et éviter ainsi que votre appart’ ne devienne un véritable champ de bataille. Le mieux est de pouvoir tenir un petit tableau de bord à installer sur le frigo. Il s’agit de mieux répartir les tâches ménagères pour que chacun y mette du sien et ainsi gagne du temps. Salle de bain, toilettes, parties communes, poussière, réfrigérateur etc., vous pouvez établir une rotation afin que tout le monde soit bien logé à la même enseigne. Idem c’est chacun son tour pour descendre les poubelles, ou effectuer une relève du compteur d’électricité et / ou du compteur de gaz !

     

    Sommaire

      Utilisation des cookies

      Hopenergie.com utilise des cookies afin de vous assurer la meilleure expérience possible. En poursuivant votre navigation vous acceptez cette utilisation. En savoir plus

      NonOui
      je compare !