Comparez les offres d’électricité
Le comparateur d’électricité

L'énergie solaire et éolienne émettent-elles des gaz à effet de serre ?

La protection de la planète est aujourd'hui un enjeu majeur aussi, limiter les gaz à effet de serre, à l'origine du réchauffement climatique, est absolument nécessaire. En ce sens, de plus en plus d'énergies renouvelables sont utilisées pour produire de l'électricité, de la chaleur ou du gaz. Une énergie est dite renouvelable lorsqu'elle est disponible en illimité et que sa régénération est rapide. Il s'agit, entre autres, de l'énergie solaire et éolienne. Toutefois, il serait bon de se questionner quant à l'impact environnemental de ces deux énergies écologiques. Sont-elles à l'origine de la production de gaz à effet de serre ? Explications.

Que sont les gaz à effet de serre ?

Les gaz à effet de serre, comme nous l'avons mentionné, sont à l'origine du réchauffement climatique. Ceux-ci absorbent une partie du rayonnement solaire et les renvoient sous forme de radiations dans l'atmosphère. Aussi, la température augmente petit à petit. On dénombre plusieurs dizaines de gaz de ce type, le plus connu étant le dioxyde de carbone, ou CO2.

Celui-ci est généré par la combustion du charbon, du pétrole, ainsi que de la biomasse. Les voitures et autres modes de transport disposant d'un moteur thermique sont donc à l'origine de la production d'une très grande quantité de CO2. D'autre part, le dioxyde de carbone est également créé lors de la production d'électricité et de chauffage.

Le méthane est également un gaz à effet de serre connu, qui possède lui aussi un impact fort sur le climat. Il est produit par les animaux d'élevage. Nous pourrions citer d'autres substances gazeuses, les gaz fluorés par exemple, le protoxyde d'azote, l'ozone ou les hydrofluorocarbures.

Les énergies renouvelables interviennent, afin de produire de l'électricité et du chauffage plus propres. Toutefois, il est possible de se questionner sur leur réel impact sur l'environnement. L'énergie solaire et éolienne sont-elles à créatrices de gaz à effet de serre ? Nous allons le voir.

L'impact de l'énergie solaire sur le climat

L'énergie solaire permet de produire de l'électricité grâce à des panneaux photovoltaïques, qui peuvent être installés sur le toit des habitations, mais également au sein d'un parc photovoltaïque. Le rayonnement du soleil est capté par des cellules, qui vont le transformer en tension électrique. Celle-ci sera alors redistribuée dans le réseau électrique d'un logement.

L'avantage des panneaux solaires ? Dans les régions les plus ensoleillées, les particuliers qui en disposent sont en mesure de se fournir en électricité de manière autonome. Le surplus pourra alors être revendu à un fournisseur d'électricité. Toutefois, ces panneaux rejettent eux aussi des gaz à effet de serre.

  • La production de panneaux solaires : si ces équipements ne produisent pas de CO2 ou autre gaz à effet de serre lors de leur fonctionnement, leur phase de production est quant à elle bien plus polluante. En effet, du silicium est utilisé pour concevoir les panneaux solaires, une substance qui rejette une grande quantité de CO2, ce qui alourdit fortement leur impact environnemental. D'autre part, ces appareils contiennent également du plomb ou du brome, même si de nombreux efforts sont déployés afin de limiter leur utilisation, et de les remplacer par des produits plus écologiques. D'après une étude de l'Agence internationale de l'énergie, une durée de 1 à 5 ans est nécessaire pour qu'un tel équipement puisse produire une quantité d'énergie équivalente à celle de sa production.
  • Le recyclage des panneaux solaires : 85% des composants d'un panneau peuvent être recyclés, ce qui permet de limiter significativement son impact environnemental. On estime que les panneaux disposent d'une durée de vie entre 20 et 30 ans.

L'énergie solaire est donc à l'origine de la production de gaz à effet de serre, notamment lors de la période de fabrication des panneaux photovoltaïque. Toutefois, il est nécessaire de préciser que des recherches sont en cours, dans le but d'optimiser la fabrication de ces équipements et de limiter leur impact environnemental. Mais qu'en est-il de l'énergie éolienne ?

L'impact de l'énergie éolienne sur le climat

Une éolienne se compose d'un mât et de pales qui, lorsqu'elles sont soumises au vent, entraînent un générateur électrique capable de produire de l'électricité. Elles peuvent être installées dans le jardin des particuliers (à condition de choisir un endroit venteux afin d'assurer une bonne productivité), dans des parcs éoliens mais également en pleine mer.

Les éoliennes ne sont pas à l'origine d'émissions de gaz à effet de serre mais, comme pour les panneaux solaires, leur production peut créer des rejets de CO2. Toutefois, elles possèdent d'autres impacts sur l'environnement.

  • Un réchauffement de la température du sol : une étude menée au États-Unis a montré que la température au sol avait tendance à augmenter, là où étaient implantées les éoliennes. Cette augmentation, entre 0,54 et 1,5 degré, s'explique par le brassage de l'air qu'engendrent ces équipements. L'air chaud parvient alors à la surface du sol et participe au réchauffement local. Toutefois, cela n'a rien à voir avec le réchauffement climatique et n'impacte en aucun cas l'effet de serre. En effet, les éoliennes ne produisent pas de chaleur, elles brassent simplement l'air, dont l'air chaud.
  • Autres impacts environnementaux : on estime que l'installation de parcs éoliens contribue à la mortalité de diverses espèces d'oiseaux et de chauve-souris. Néanmoins, des dispositifs permettant d'éloigner ces animaux sont mis en place, avec la pose de radars par exemple. De plus, la biodiversité au pied d'une éolienne peut également être mise à mal. Aussi, des solutions sont envisagées, par exemple la création de couloirs, afin de permettre le passage des animaux. D'autre part, la pollution sonore engendrée par ces équipements n'est pas à négliger. En effet, ces appareils génèrent des infrasons et des basses fréquences.
  • Quelle durée de vie pour une éolienne : cet appareil, comme le panneau photovoltaïque, ne dispose pas d'une durée de vie illimitée. On estime que celle de l'éolienne est d'environ 20 ans. Lorsqu'une telle machine est démantelée, il est possible de recycler 98% de ses composants, qui sont le zinc, le béton, le plastique et le fer, entre autres. Le seul matériau qu'il n'est pas possible de recycler est la fibre de verre.
Utilisation des cookies

Hopenergie.com utilise des cookies afin de vous assurer la meilleure expérience possible. En poursuivant votre navigation vous acceptez cette utilisation. En savoir plus

NonOui
je compare !