Comparez les offres d’électricité
Le comparateur d’électricité

Quelles sources d'énergies moins polluantes pour la production électrique ?

À l'heure actuelle, de plus en plus de fournisseurs proposent des offres d'électricité verte, issue d'une production éco-responsable basée sur les énergies renouvelables. Il s'agit d'une énergie disponible en grande quantité, inépuisable et dont le renouvellement est rapide. Aussi, la plupart d'entre elles sont non polluantes et permettent de générer de l'électricité sans rejets de CO2 ou d'émissions polluantes. Nous allons justement nous intéresser à ces énergies. Enfin, nous aborderons le cas du nucléaire.

L'énergie solaire

Ce que l'on considère comme énergie solaire est une énergie produite par le rayonnement de cet astre. Il existe plusieurs méthodes pour produire de l'électricité grâce aux rayons du soleil :

  • L'énergie photovoltaïque : de plus en plus de foyers français sont équipés de panneaux de ce type. Ceux-ci sont composés de cellules, en mesure de capter le rayonnement solaire et de le transformer en électricité, grâce à un mécanisme complexe. Ces panneaux peuvent donc permettre l'approvisionnement complet en électricité d'un logement et sont même capables d'alimenter un chauffe-eau thermodynamique. Le surplus produit pourra être revendu à un fournisseur d'électricité. Les panneaux photovoltaïques peuvent produire de l'électricité domestique (à condition que les conditions météorologiques le permettent), mais également à grande échelle. Toutefois, il est nécessaire de préciser que la production de ces équipements génère de la pollution ainsi qu'une quantité de ressources non négligeable.
  • L'énergie thermodynamique : certains chauffe-eau utilisent ce procédé. Toutefois, il est également employé pour produire de l'électricité. Le rayonnement solaire permet de chauffer un fluide qui, grâce à un système de concentration, permet de faire monter sa température à plus de 1000 degrés, permettant ainsi la production électrique.

L'énergie éolienne

De plus en plus de parcs éoliens voient le jour en France. Ils se composent d'éoliennes qui, grâce au vent qui fait tourner leurs pales, sont en mesure de produire de l'électricité. Là encore, la construction d'une éolienne représente une utilisation de ressources importante et génère de la pollution. D'autre part, l'installation d'éoliennes un peu partout en France est à l'origine de la mortalité de plusieurs espèces d'oiseaux et de chauve-souris.

On retrouve les éoliennes aussi bien dans le jardin des particuliers que dans les champs, mais également en pleine mer. Il s'agit dans ce cas d'éoliennes offshore. Cette énergie renouvelable est toutefois intermittente c'est-à-dire que pour fonctionner, les éoliennes ont besoin d'être installées dans un endroit venteux. De ce fait, il n'est pas toujours possible de produire suffisamment d'électricité, en raison des conditions météorologiques.

L'énergie hydraulique

L'eau est effectivement une énergie renouvelable, permettant de produire de l'électricité à grande échelle. Plusieurs techniques peuvent être employées, pour bénéficier de l'énergie hydraulique :

  • Les barrages : l'installation de cette structure nécessite de mettre en place une rétention d'eau artificielle. Ainsi, le barrage sera en mesure de libérer une grande quantité d'eau, qui fera tourner des turbines générant l'électricité. Si l'exploitation de l'eau ne génère aucune pollution, il est cependant nécessaire de préciser que cette construction impacte fortement la biodiversité ainsi que les écosystèmes environnants.
  • L'énergie des marées : des centrales marémotrices sont installées en mer, afin de profiter du courant et de la différence du niveau de l'eau engendrés par les marées, pour faire tourner des turbines produisant ainsi de l'énergie.
  • L'énergie des courants marins : il s'agit de l'énergie houlomotrice, fonctionnant sur le même principe que l'énergie marémotrice. La houle et l'énergie cinétique produite par les vagues permettent d'entraîner le mouvement de turbines productrices d'électricité.
  • L'énergie osmotique : l'électricité est dans ce cas générée par la différence de pression, entre l'eau de mer et l'eau douce. On retrouve des centrales osmotiques dans les estuaires notamment.

L'énergie hydraulique assure l'indépendance énergétique française et ne génère pas d'émissions de CO2 ni de déchets. Néanmoins, comme nous l'avons précisé, les centrales hydrauliques, osmotiques ou marémotrices possèdent un impact plus ou moins important sur la biodiversité des mers et des rivières. Elles sont d'ailleurs à l'origine de la mortalité de plusieurs espèces.

La biomasse

La biomasse constitue la somme des déchets organiques d'origine animale ou végétale. Sa combustion permet de créer, entre autres, de l'électricité. C'est notamment le cas du bois. Cependant, la biomasse ne peut pas être considérée comme une énergie renouvelable, tant que sa consommation est supérieure à sa régénération.

D'autre part, elle ne représente que 8% des énergies renouvelables utilisées pour produire de l'énergie. La biomasse est plus couramment utilisée pour créer du biogaz. On retrouve d'ailleurs le gaz vert dans le réseau gazier français, car de plus en plus de fournisseurs proposent des offres de ce type.

La géothermie

Les pompes à chaleur installées dans de plus en plus de foyers français utilisent le procédé de la géothermie. Les calories contenues dans l'air ou dans le sol sont pompées et circulent alors dans un fluide frigorigène, qui transporte les calories dans les différents équipements de chauffage de la maison et permet ainsi la production de chaleur. Si la géothermie représente une bonne solution de chauffage, elle est également à l'origine de la production d'électricité.

Dans ce cas, c'est la vapeur ponctionnée dans les sols qui servira à faire tourner une turbine et à créer de l'énergie électrique. Cette méthode est mise en place pour produire de l'électricité à grande échelle et n'est pas employée par les équipements domestiques. La géothermie n'engendre pas de pollution et ne rejette ni CO2 ni déchets.

Le cas du nucléaire

La France est le pays le plus nucléarisé au monde, avec plus de 58 réacteurs nucléaires. Les centrales génèrent peu d'émissions de CO2 par rapport à l'électricité créée et évite l'utilisation d'énergies fossiles. Néanmoins, l'impact environnemental d'une centrale nucléaire ne peut pas être ignoré. En effet, la création d'électricité par le nucléaire engendre des déchets radioactifs qui touchent à la fois le milieu terrestre et marin, les sols et l'air.

De plus, le risque environnemental d'une explosion nucléaire n'est plus à démontrer. Toutefois, les centrales de ce type sont bien moins polluantes que les centrales à charbon par exemple, qui engendrent des émissions de CO2 non négligeables. D'autre part, les centrales nucléaires représentent à ce jour l'unique méthode de production d'électricité à très grande échelle, la seule à pouvoir approvisionner une grande partie du réseau électrique français.

Utilisation des cookies

Hopenergie.com utilise des cookies afin de vous assurer la meilleure expérience possible. En poursuivant votre navigation vous acceptez cette utilisation. En savoir plus

NonOui
je compare !