Jardin d'hiver : comment économiser son énergie ?

Le 16/09/2022

Sommaire


    Pour mieux s'adapter aux températures hivernales sans effectuer trop de dépenses sur votre facture d'électricité ni empiéter sur votre confort, il est préférable de prendre de bonnes dispositions. La facture d'énergie peut être conséquente au cours de l'hiver. Il serait judicieux de maîtriser la consommation énergétique pour faire des économies notables (contrôler l'utilisation des ampoules et autres appareils électroménagers), mais aussi pour prendre part à la protection de l'environnement.

    On parle en général des activités à effectuer dans sa maison pour réduire ses factures, mais avez-vous déjà prévu les dispositions à prendre et autres grandes tâches que vous avez la possibilité de réaliser à l'extérieur ? Éclairage, chauffage, eau chaude : la facture d'électricité présente un coût important dans votre budget. Généralement, il faut juste de petits changements, très accessibles et peu onéreux, pour économiser de l'énergie. Voici quelques conseils et astuces pour y parvenir.

    Ne laissez pas pénétrer les vents froids issus de l'extérieur

    Pour y arriver, il y a quelques techniques pour éviter que le froid entre dans votre intérieur. Tout d'abord, vérifiez attentivement si vos fenêtres présentent des ouvertures aux abords pour faire passer l'air. Utilisez vos mains sur le contour de vos fenêtres pour voir si vous ressentez l'air froid circuler. Si nécessaire, disposez-y des joints.

    Le double vitrage de vos fenêtres reste aussi indispensable. En revanche, si vous disposez d'une isolation à vitrage simple, il serait convenable d'y coller un film plastique. Il faut savoir également que la trappe aérateur d'une cheminée représente une réelle entrée d'air froid. Pour cela, vous devez la fermer surtout quand vous ne l'exploitez pas.

    Lorsque l'isolation de votre intérieur évite les pertes thermiques, elle peut également engendrer de l'air intérieur de mauvaise qualité. En effet, contrairement aux croyances répandues, l'air de l'extérieur est moins toxique que celui de l'intérieur de la maison, la poussière et les puces pouvant y croupir.

    De surcroît, l'humidité est aussi nécessaire dans un cadre hermétique. En outre, la vapeur humide, dégagée par la respiration ou la préparation, à tendance à s'accroître. Il est convenable de mieux aménager les pièces, soit 10 minutes, au minimum une à deux fois dans la journée, tout en ajustant le chauffage. L'aération est ainsi utile dans la mesure où elle permet à l'air de se réitérer, tout en permettant l'écoulement de l'humidité et de pallier aux bulles à chaleur.

    Conserver de la chaleur

    Dans un premier temps, il faut exploiter son chauffage judicieusement. La température idéale pour les espaces à vivre doit être en moyenne de 19 degrés Celsius, et de 15 à 18 degrés Celsius dans les chambres à coucher. Optimisez dès lors votre chauffage surtout lorsque cela devient une urgence. Les soirs, diminuez le chauffage, et ne le laissez pas allumer dès que vous êtes à l'extérieur. Dans un second temps, les espaces qui sont exploités pendant de courtes périodes, telles que les toilettes ou les salles de bains, ne doivent pas subir un chauffage constant. N'omettez pas de passer hors gel, lorsque vous décidez de partir en vacances. Bénéficiez de la chaleur que procure le soleil ; au cours de la journée, ouvrir les rideaux est essentiel pour faciliter l'entrée de la chaleur du soleil dans votre maison.

    Il convient également de préserver la chaleur qui a été dégagée dans votre habitat à l'aide d'une pompe à chaleur. Cet appareil est un dispositif de chauffage qui absorbe l'énergie renouvelable et naturelle qui se retrouve dans l'humidité. Il sert donc de filtration et de couverture.

    Évitez surtout les courants d'air, engendrant les pertes de chaleur. Pour ne pas réfrigérer les pièces chauffées, bloquez la porte des espaces inoccupés, ces derniers étant plus frais. Par ailleurs, pour pallier aux fuites de chaleur, n'hésitez pas à isoler certaines pièces non chauffées, comme les couloirs ou les escaliers, en vous servant de rideaux. Si vous disposez de volets, ne manquez pas de les fermer lorsque vous vous absentez. Dans le cas contraire, vous pouvez placer des rideaux à vos fenêtres.

    Installation d'un récupérateur de pluie

    Saviez-vous que vous avez la possibilité de recouvrer l'eau de pluie afin d'effectuer l'arrosage de votre jardin, sans oublier plusieurs autres tâches (le nettoyage de la maison et du linge, remplir votre chasse d'eau ou alimenter votre cuisine) ? Le récupérateur d'eau de pluie est un systême très moderne qui conserve les intempéries dans une cuve connectée aux gouttières, à l'aide d'un filtre entre les deux pour assurer une très bonne qualité d'eau. Ce mécanisme peut être observé même dans les habitations en bois.

    Il est possible de conserver jusqu'à 600 litres d'eau/m — de toiture chaque année. Et cela peut atteindre près de 24 % d'économies sur vos factures.

    Régulariser l'arrosage

    Dans l'optique de faire des économies d'eau, n'oubliez pas qu'il est primordial d'établir une meilleure gestion de l'arrosage du jardin. Pour ce faire, voici quelques astuces à prendre en compte :

    • Mettre en place un pluviomètre pour évaluer les précipitations et voir si vos plantes nécessitent d'être arrosé ou pas.
    • Effectuez un arrosage plus économique, soit goutte à goutte, ou utilisez un arrosoir.
    • Optez pour des plantes qui s'accommodent bien à votre espace, qui ne nécessitent pas une importante quantité d'eau pour croître.
    • Pensez à nettoyer le sol (un binage chaque semaine au moins) au lieu d'arroser de trop.

    Vous pouvez également rempailler la terre de votre jardin pour conserver l'humidité.

    Mettre en place des ampoules ou des lampes solaires

    L'éclairage extérieur est également un système de consommation énergétique essentiel, avec lequel vous aurez l'opportunité d'économiser en énergie. Vous pouvez y consacrer un budget surtout dans des dispositifs connectés et maniables à distance, pour ne pas éclairer le jardin inutilement.

    Vous pouvez trouver sur le marché des ampoules solaires qui exploitent l'énergie illimitée produite par le soleil pour fonctionner. Elles sont dotées d'un LED et d'un panneau solaire qui consomme peu. C'est en outre écolo, mais cela permet notamment de réduire les factures.

    Comment économiser de l'énergie si on a un spa dans son jardin ?

    Pour réduire la consommation énergétique d'un spa, il faut d'abord un bon entretien des filtres, le traitement de l'eau, le nettoyage de la cuve et le renouvellement de l'eau. Ensuite, il faudra chauffer l'eau à bonne température et penser aux heures creuses.

    Vous pouvez contrôler votre consommation d'énergie en installant un spa doté d'un tableau de bord pour une meilleure gestion des heures de filtration.

    Disposer d'une piscine moins énergivore

    Comme vous pouvez l'imaginer, avoir un bassin dans votre jardin n'est pas la réalisation la plus économique et écologique qui soit. Ce système implique une importante quantité d'eau et de l'énergie pour le chauffage et le nettoyage. Pour avoir une piscine très économique par exemple, il faut respecter ces principes :

    • Installation d'une pompe à chaleur pour le chauffage.
    • Éclairage de la piscine par le biais des ampoules solaires ou des lampes LED économiques.
    • Choisissez un bassin naturel qui s'auto réglemente de par la flore et la faune, sans l'utilisation des produits chimiques.

    Économiser de l'énergie, cela s'effectue non seulement à l'intérieur, mais aussi à l'extérieur de votre habitat.

    Bien préserver vos appareils extérieurs

    Lorsqu'il fait beau et que vous êtes à l'extérieur, n'omettez pas d'effectuer un petit ménage sur les équipements installés au jardin. Cela améliorera leur fonctionnement. Envisagez par exemple faire le nettoyage sur l'unité extérieure de la pompe à chaleur si vous en disposez, pour empêcher des éléments d'entraver les ouvertures et obstruer son fonctionnement.

    Vous pouvez également supprimer les encombres de votre gouttière pour que l'eau s'écoule parfaitement vers le récupérateur de pluie.

    En définitive, en appliquant ces différents astuces et conseils au quotidien, vous pouvez réduire votre consommation d'énergie.

    gersy.jpg

    GERSENDE SABRAN PONTEVES

    Une question ?

    09 73 76 40 00

    Sommaire

      je compare !