• Home
  • >
  • Comment faire des économies d'énergie ?

Comment faire des économies d'énergie ?

Le 15/11/2022

Sommaire


    Aujourd'hui, le prix de l'énergie ne cesse d'augmenter. Aussi, il devient indispensable de réduire sa consommation dans le but d'alléger la facture. De plus, adopter un comportement plus responsable permet de préserver l'environnement. Aussi, il existe des gestes simples à mettre en place au quotidien, pour agir de manière significative sur vos dépenses énergétiques.

    Le chauffage et la production d'eau chaude représentent une part importante de votre facture d'énergie. Investir dans des nouveaux équipements comme une chaudière ou un chauffe-eau moins énergivores est une solution particulièrement appropriée.

    Vous vous posez différentes questions : Comment faire des économies d'énergie au quotidien ? Suivez le guide Hopenergie.com pour trouver des astuces et des conseils pertinents !

    Comparatif énergie 09 73 76 40 00

    Chauffage : poste de consommation n°1

    Le chauffage représente 65% de la facture électrique. Il s'avère donc indispensable de réduire son utilisation, dans l'objectif de faire des économies. En prenant de bonnes habitudes, il est tout à fait envisageable de réduire votre consommation énergétique.

    Economiser l'énergie liée au chauffage

    • La bonne température dans chaque pièce de la maison : on ne chauffe pas les pièces de vie comme on chauffe les chambres ou les espaces à faible passage. Aussi, on privilégie une température de 19 degrés au salon, à la cuisine, dans un bureau ou les toilettes. Dans les chambres, on baisse la température à 16 degrés, sauf s'il s'agit d'une chambre d'enfant ou d'une personne âgée. Pour maîtriser au mieux votre consommation de chauffage, vous pouvez installer un système de programmation du chauffage et de régulation. Ainsi il est vivement recommandé d'opter pour un thermostat programmable ;
    • Eteindre les radiateurs quand on ouvre les fenêtres pour aérer. Laisser les volets et rideaux fermés tout en baissant le chauffage lors de mon absence en journée pour conserver la chaleur ;
    • Réduire le chauffage dans les pièces inoccupées ;
    • Bien entretenir vos équipements pour réduire les dépenses : une chaudière au gaz, au fioul ou une pompe à chaleur devra être entretenue de manière régulière et au moins une fois par an par un professionnel. Cela vous permettra de limiter de 10% votre utilisation. Les radiateurs ne sont pas en reste, surtout si vous disposez d'équipements thermiques, qui doivent être purgés avant l'hiver. 
    • Une isolation optimale : les pertes de chaleur engendrent une surconsommation de chauffage. Isoler les combles, installer des tapis ainsi que des rideaux isolants thermiques est définitivement la solution que l'on recommande.

    L'installation de chauffage

    Toujours dans le but de limiter la consommation de chauffage, il serait bon de réaliser un bilan thermique. Il s'agit de faire le point sur les performances de vos équipements et, en fonction des modifications à apporter, de revoir votre système de chauffage, avec des appareils plus performants et moins énergivores. Ainsi les économies d’énergie peuvent être significatives en changeant de système de chauffage (par exemple : quitter le fioul et choisir un chauffage au gaz naturel). Dans le même temps, si besoin est, effectuer des travaux d’isolation qui peuvent pour certains être subventionnés. En effet certaines énergies coûtent moins cher comparés à d’autres.

    Chauffage au fioul ou au gaz

    Les nouvelles constructions sont aujourd'hui équipées de chaudières à hautes performances énergétiques, qui peuvent être également envisagées dans votre logement. Il s'agit d'équipements beaucoup moins gourmands, qui vous permettront de réaliser des économies considérables. Fonctionnant au gaz ou au fioul,ces chaudières nouvelles génération utilisent les calories contenues dans les fumées générées par la combustion de l'énergie. D'ailleurs, elles seront bientôt obligatoires.

    Les pompes à chaleur

    La pompe à chaleur est un appareil qui permet de capter les calories de l'air, la terre ou l'eau en utilisant le principe de la géothermique. Les calories seront alors captées et transportées à l'aide d'un fluide frigorigène dans les équipements de chauffage de votre logement. En fonction de votre lieu de résidence, de votre budget et de vos besoins, il est possible de sélectionner une pompe à chaleur air-air, air-eau ou géothermique. La pompe à chaleur réversible, quant à elle, permet de chauffer en hiver et de produire du froid en été.

    Chauffage électrique

    Si vous avez opté pour le chauffage électrique, sachez qu'il est encore une fois possible d'investir dans des radiateurs plus performants et moins gourmands en énergie. C'est le cas, par exemple, du radiateur à inertie qui est définitivement le plus économique. Celui-ci fonctionne grâce à un fluide caloporteur et se compose de céramique, de pierre volcanique ou de stéatite. Il permet de stocker plus efficacement la chaleur pour la diffuser sur une longue période, même lorsque le radiateur est éteint.

    Production d'eau chaude

    S'il est indispensable, le chauffe-eau reste un appareil particulièrement gourmand. Aussi, en plus de baisser la température à l'intérieur du ballon (l’idéal est entre 55 et 60 °C) et d'isoler ses parois, vous pouvez envisager de le remplacer, pour un appareil plus économique et écologique. Si vous disposez d'une pompe à chaleur, le chauffe-eau thermodynamique peut être une solution adéquate. Installez un télérupteur pour faire fonctionner votre chauffe-eau pendant les heures creuses, si vous profitez de ce genre de tarif. Une autre astuce, installez des robinets thermostatiques qui apportent directement l’eau à la température souhaitée.

    Deux autres conseils pour réduire le coût de la production d'eau chaude :

    1. il est préférable de privilégier les douches aux bains, qui consomment une grande quantité d'eau mais également de chaleur ;
    2. La douche : limitez le temps passé sous la douche et optez pour une douchette plus économe en eau.

    Economisez ! 09 73 76 40 00

    Les objets connectés pour faire des économies d'énergie

    Le compteur connecté Linky n’est pas le seul objet intelligent permettant de réaliser des économies d’énergie : en effet le thermostat connecté permet, en s’adaptant à votre mode de vie, de réduire votre consommation d’électricité. 

    Comment fonctionne le thermostat connecte ?

    Le thermostat connecté est composé d'un détecteur de température, un thermistor. Celui-ci est associé à un dispositif contrôlant le débit de chaleur produit par votre système de chauffage. Avec un thermostat connecté, il est possible de programmer, à chaque moment de la journée, la température idéale .

    Quel est le meilleur thermostat connecté ?

    • Thermostat connecté Schneider Electric Wiser (kit pour chaudière) : 179,90€ ;
    • Netatmo Thermostat intelligent : 165,61€ ;
    • thermostat connecté Somfy filaire : 134,20€ ;
    • Tado kit de démarrage v3+ : 161,61€.

    Electroménager et économies d'énergie

    Choisir des appareils électriques beaucoup moins énergivores

    Désormais, les fabricants doivent indiquer le classement énergétique pour les appareils électriques qu’ils produisent. Afin de bien choisir vos équipements le mieux est ainsi de privilégier l’achat des des appareils bénéficiant d’un A+++ qui consomment entre un tiers et deux tiers en moins d’énergie qu’un appareil classé A.

    Ces économies ne sont pas négligeables et même la différence de prix est vite compensée avec la réduction de votre facture d’électricité. D’une façon générale, optez pour des appareils dits multifonctions, car ils consomment bien moins que l'ensemble des consommations des appareils remplacés. Ainsi, il est préférable de choisir un combiné imprimante-scanner-photocopieur plutôt qu’une imprimante + un photocopieur + un scanner.
    Pour information : les ordinateurs portables consomment moins d'électricité que les ordinateurs de bureau. Les imprimantes à jet d’encre consomment près de 30 fois moins d'énergie que les imprimantes laser. Et enfin les téléviseurs LCD sont bien plus économiques comparés aux téléviseurs à écran plasma. 

    Entretenir son linge sans dépenser trop d’électricité

    Si cela vous est possible pour réduire votre consommation d’électricité directement liée à l’entretien de votre linge, évitez le sèche-linge. Il est, dans ce domaine, la principale source de consommation. Si vous ne pouvez plus vous en passer car vous n’avez pas assez d’espace à l’extérieur ou bien à l’intérieur pour faire sécher naturellement votre linge, optez pour un sèche-linge stoppant automatiquement quand votre linge est sec, grâce à la sonde d’humidité, et avant de le placer dans votre sèche-linge faites bien essorer votre linge.

    Ne négligez pas, pour un meilleur fonctionnement de l’appareil, le nettoyage des filtres à peluche.

    En ce qui concerne le lave-linge, choisissez tant que possible les lavages sans prélavage et à basse température, ou, encore mieux, à froid. En effet 90 % de la consommation d’électricité sont dus en réalité au chauffage de l’eau de lavage. Et attendez pour la mettre en route que votre machine à laver soit pleine !

    Pour résumer :

    • La machine à laver : comme pour le lave-vaisselle, le lave-linge doit être lancé lorsqu'il est plein. Privilégiez les lavages basse température. Ces équipements consomment une grande quantité d'électricité aussi, si vous en avez les moyens, optez pour un appareil classé A+++.
    • Le sèche-linge : privilégiez si possible le séchage de vos vêtements à l'air libre. Sinon, optez pour un sèche-linge à évacuation, moins gourmand en électricité. D'autre part, n'oubliez pas de bien essorer vos vêtements avant de faire tourner votre machine.

    Cuisine : économiser l'énergie

    La cuisine est le poste de consommation le plus important, derrière le chauffage. En prenant de bonnes habitudes, il devient possible de maîtriser et de limiter son utilisation.

    • Réchauffez vos plats au four à micro-ondes au lieu du four traditionnel. Si vous ne possédez pas de four à micro-ondes, sachez que les fours dits à chaleur tournante sont plus économes en énergie car vous pourrez faire cuire simultanément plusieurs aliments ;
    • Couvrez vos casseroles pour optimiser la cuisson et éviter la déperdition d’énergie. La cocotte-minute est plus économique en permettant des temps de cuisson plus courts – d’où son nom ;
    • Choisissez des plaques de cuisson à induction au lieu des plaques électriques traditionnelles ou des plaques vitrocéramiques : elles permettent de réaliser de 30 à 50 % d'économies d’électricité ;
    • Misez sur l’inertie pour les appareils de cuisson : avant la fin de la cuisson éteignez votre four ou bien votre plaque de cuisson. Le temps qu’il ou qu'elle refroidisse, votre plat sera alors cuit. Ou encore lancez à la fin d’une cuisson la pyrolyse pour nettoyer votre four, au lieu de la lancer sur un four encore froid ;
    • Préférez la bouilloire pour faire bouillir de l’eau à la place d'une casserole ou du four à micro-ondes.
    • Le lave-vaisselle : faites-le fonctionner uniquement lorsqu'il est plein, de préférence en mode "éco". Votre lave-vaisselle est vétuste ? Là encore, il serait bon de le remplacer par un appareil récent, moins énergivore.
    • Les lavabos : s'il est indispensable de limiter sa consommation d'électricité dans la cuisine, l'utilisation d'eau de manière raisonnée vous permettra également de faire quelques économies. En installation un mitigeur thermostatique, vous limitez votre consommation de 30%.

    Optimiser l’utilisation des appareils produisant du froid

    En général, les appareils produisant du froid sont assez énergivores. Rien de plus simple pour optimiser leur fonctionnement ! Le congélateur et réfrigérateur : ces deux équipements doivent être installés loin d'une source de chaleur. D'autre part, il est important de les espacer du mûr afin de laisser l'air circuler plus librement. Dégivrez votre frigo et évitez d'y stocker des aliments encore chauds, afin d'éviter une surconsommation.

    • Pour votre congélateur : réfléchissez avant de l’ouvrir à ce que vous allez prendre à l’intérieur afin d'éviter la déperdition d’énergie ; placez-y des aliments d’ores et déjà froids uniquement ; pensez régulièrement à le dégivrer et à nettoyer les grilles arrière ainsi que les joints.
    • Pour votre réfrigérateur : quand vous préparez le repas, sortez en une fois tout ce dont vous avez besoin afin d'éviter de l’ouvrir et de le refermer sans cesse ; vérifiez que les joints d’étanchéité sont en bon état comme sur le congélateur ; sachez également qu’il vaut mieux un petit réfrigérateur bien rempli qu’un très grand à moitié rempli.
    • Pour votre climatisation : choisissez une climatisation naturelle dès que c'est possible, en fermant vos stores, vos volets, vos rideaux du côté du soleil ou partout dans le logement si vous vous absentez durant la journée ; plantez des arbres pour apporter de la fraîcheur et faire de l’ombre à votre maison.

    Les appareils en veille et l'éclairage

    Même s’ils sont éteints, les appareils en veille, consomment de l’énergie. Et il ne s’agit pas uniquement de la télévision, des ordinateurs, des consoles de jeux auxquels tout le monde pense. Le saviez-vous ? votre cafetière, votre grille-pain, votre four à micro-ondes et le gros électroménager sont également responsables de « consommations fantômes ». Alors pensez à les arrêter et à les débrancher quand vous ne les utilisez pas !

    Multiprise avec un interrupteur

    Afin de vous simplifier la vie, branchez tous ces appareils sur une multiprise avec un interrupteur – cela vous évitera de devoir tirer l’appareil pour le débrancher du mur. Plus simple encore, optez pour des prises « intelligentes », elles détectent les appareils restant en veille pour les arrêter automatiquement.

    Concernant vos appareils électroniques (ordinateurs, tablettes), réglez leurs paramètres pour qu’ils s’éteignent au bout d’un temps établi systématiquement. Cela vous permettra de réduire votre consommation d’électricité de 50 % due à leur usage. 

    Les consommations fantômes

    Faites attention aux chargeurs de téléphones portables, de tablettes et d’ordinateurs : même quand ils ont terminé de recharger la batterie, ces chargeurs continuent de consommer de l’électricité, et il en est de même s’ils sont branchés au secteur et qu’ils ne sont plus reliés à aucun appareil. Donc un bon geste à adopter dès que l’appareil est rechargé est de débrancher le chargeur de la prise. 

    Comparatif gratuit 09 73 76 40 00

    Quelques idées pour économiser l’éclairage de votre maison

    Pour ne pas avoir à allumer les lampes, quoi de mieux que de profiter au maximum de la lumière naturelle :

    • Utilisez des ampoules à économie d’énergie, et afin d’ajuster la luminosité à l’heure de la journée, installez des variateurs d’intensité sur vos lampes .
    • Optimisez votre aménagement intérieur en privilégiant les couleurs claires sur les plafonds et les murs afin de gagner des heures en éclairage naturel.
    • Dépoussiérez de temps à autres vos ampoules et vos abat-jour.

    Pensez aux éclairages solaires, pour l’extérieur de la maison, qui sont de plus en plus performants. 

    Nous allons dès à présent nous intéresser à votre consommation d'électricité et vous donner des astuces, pour la diminuer.

    Faire le point sur sa consommation d’électricité

    La toute première chose à faire avant de vous lancer dans la chasse aux économies d’énergie dans le domicile, c’est de faire un point sur votre consommation d’électricité actuellement.

    Si vous êtes équipé du nouveau compteur Linky communicant, rien de plus simple, puisqu’il vous indique en temps réel votre consommation. Sinon, reprenez vos dernières factures pour établir la moyenne de votre consommation annuelle et ainsi relevez le défi : faire baisser vos consommations d’électricité drastiquement. En effet rien de tel afin de se motiver à faire des économies d’énergie que le constat concret à la fin de l’année de la baisse du montant de la facture d’électricité.

    Suivre sa consommation d’énergie en temps réel

    Il existe désormais des dispositifs qui permettent de suivre sa consommation d’énergie en direct et ainsi la réduire avec des gestes simples : la station connectée Sowee, l’option ma conso en direct Mint Energie ou encore la clé atome de TotalEnergies à brancher sur le compteur Linky. De plus, grâce à un thermostat connecté pour le chauffage comme nous verrons ci-dessous, on peut totalement maîtriser sa consommation d’énergie : par exemple en adaptant au mieux la température dans chaque pièce de l’habitation.

    Gestion et entretien des appareils électroménagers

    Le choix et la gestion et l’entretien concernant les appareils électroménagers sont également importants : il convient de faire annuellement réviser sa chaudière, de chosir des appareils à faible consommation d’énergie, de ne pas obstruer les systèmes de chauffage et enfin de couper les appareils qui sont en mode veille. Tous ces gestes quotidiens mis bout à bout permettent réduire votre consommation.

    Choisir l’option base ou heures creuses / heures pleines

    Les offres d’énergie aujourd’hui sont multiples, il est possible en effet de choisir l’option tarifaire la plus adaptée à vos besoins (heures creuses / heures pleines – option de base ou réductions les week-ends). Le tarif Heures Creuses n'est pas toujours avantageux, il est donc important de faire des simulations pour estimer les économies. En effet l'abonnement HP/HC est plus cher que celui de l'option base. Voici la formule de calcul pour un comparatif ci-dessous :

    1. Option heures creuses = (Prix du kwh en HC * nombre de kWh HC consommé/an) + (Prix du kwh en HP * nombre de kWh HP consommé/an) + Prix de l'abonnement annuel ;
    2. Option base = (Prix du kwh base * nombre total de kWh consommé/an) + Prix de l'abonnement annuel.

    Comparer les fournisseurs d'énergie

    Depuis l'ouverture du marché de l'énergie en 2007, il est possible de quitter EDF et de changer de fournisseur. Ainsi vous pourrez choisir l’offre d’électricité et/ou de gaz la plus adaptée à votre consommation en économisant sur votre facture. Pour cela il est nécessaire d’utiliser un comparateur énergie impartiale et indépendant.

    Le comparateur Hopenergie.com permet de comparer les offres des fournisseurs d’énergies en quelques secondes. Avec le comparateur Hopenergie.com, vous n'avez strictement rien à faire. Vous avez seulement à télécharger votre facture d’électricité sur le site Internet www.hopenergie.com ou bien à la prendre en photo avec votre smartphone via le site mobile. Ainsi vous aurez accès à un comparatif des offres personnalisé et vous pourrez choisir et changer de fournisseur.

    JE SIMULE MES ÉCONOMIES SUR MA FACTURE D'ÉNERGIE

    Combien économiser sur ma facture d'énergie en choisissant un fournisseur moins cher ? Pour comparer les offres d'énergie moins chères actuellement, faîtes une simulation gratuite de votre facture sur le COMPARATEUR HOPENERGIE.COM !

    Les aides pour l'énergie

    Les Aides à la rénovation énergétique

    Tout au long de ce guide, nous avons évoqué l'installation de nouveaux équipements moins énergivores. Sachez que celle-ci, dans le cadre d'une rénovation énergétique, peut donner lieu à des aides financières. Le crédit d'impôts pour la transition énergétique par exemple, qui permet de couvrir entre 15 et 30% des dépenses, ou encore la TVA à 5,5% pour la pose de nouveaux équipements.

    Avant de réaliser des travaux de rénovation énergétique à votre domicile, renseignez-vous  sur les travaux les plus utiles en amont ainsi que sur l'ensemble des aides financières auxquelles vous pouvez prétendre.

    Il a été mis en place un service public de la rénovation énergétique. ce dernier est accessible :

    1. un site Internet https://france-renov.gouv.fr/ ;
    2. un numéro de téléphone unique national (Service gratuit + prix appel) : 0 808 800 700 ;
    3. répartis sur l’ensemble du territoire, plus de 400 espaces conseil du réseau « France Renov’ ».

    Bénéficier du Chèque énergie

    Par ailleurs, les chèques énergie en remplacement des tarifs sociaux de l’énergie permettent d’aider les foyers plus modestes à payer leurs factures de chauffage ou même à financer les travaux de rénovation énergétique. Le mode d’attribution du chèque énergie est automatique et est calculé sur base seulement du revenu fiscal de référence en tenant en compte du niveau de revenus ainsi que de la composition du ménage.

    Retrouvez toutes les actualités sur les économies d'énergie et la potlitique énergétique en France !

    Une question ?

    09 73 76 40 00

    Sommaire

      je compare !