• Home
  • >
  • Energie verte : définition, fournisseurs et offres

Energie verte : définition, fournisseurs et offres

Le 23/11/2022

Sommaire


    Energie verte : qu'est ce que cela signifie ? L'énergie dite verte est par définition respectueuse de l'environnementprovient et provient de sources inépuisables ; c'est-à-dire que, contrairement aux énergies fossiles, elle ne rejette pas de gaz à effet de serre. Découvrez dans ce guide quelle est l'énergie la plus verte parmi les 6 sources différentes à savoir :

    1. Énergie éolienne ;
    2. La biomasse ;
    3. Énergie solaire ;
    4. Énergie hydraulique ;
    5. Les énergies marines ;
    6. L'énergie géothermique.

    Appel gratuit 09 73 76 40 00

    Qu'est-ce que l'énergie verte ?

    L'énergie verte désigne toute forme d'énergie renouvelable, c'est-à-dire issue de sources inépuisables. Ce sont des énergies propres, qui ne rejettent pas de gaz à effet de serre dans l'atmosphère. Les principales sources d'énergie verte sont l'énergie hydraulique, l'énergie éolienne, l'énergie solaire, l'énergie géothermique et l'énergie marine (énergie des vagues, des marées et de la thermohaline).
     
    L'énergie hydraulique est produite par la force de l'eau, qui peut être récupérée à partir de rivières, de lacs et de chutes d'eau. L'énergie éolienne est produite par la force du vent, tandis que l'énergie solaire est produite par la lumière du soleil. L'énergie géothermique est quant à elle issue de la chaleur du sous-sol terrestre, tandis que l'énergie marine est produite par les mouvements du milieu marin, comme les vagues, les marées et la thermohaline.
     
    L'énergie propre est un enjeu important au niveau mondial, car elle permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique. En 2050, les énergies renouvelables devraient représenter 80 % de la production mondiale d'électricité, selon les projections de l'International Energy Agency.

    L'énergie hydraulique

    L'énergie hydraulique est l'utilisation de l'eau pour produire de l'électricité. L'énergie hydraulique est une source d'énergie renouvelable et propre. Elle est produite en France à partir de la chute d'eau des rivières. La France possède de nombreuses centrales hydroélectriques qui produisent environ 4 % de l'électricité totale du pays. C'est une source d'énergie fiable et peu coûteuse.

    L'énergie éolienne

    L'énergie éolienne est une forme d'énergie renouvelable que l'on peut utiliser pour produire de l'électricité. Elle est issue du vent, qui est une source d'énergie naturelle et inépuisable. L'énergie éolienne est donc une énergie propre et renouvelable, ce qui en fait une alternative intéressante au charbon et au pétrole, sources d'énergie non renouvelables polluant l'environnement.

    L'énergie éolienne a de nombreux avantages. En plus d'être propre et renouvelable, elle est gratuite une fois que les turbines ont été installées. De plus, elle ne nécessite pas de grandes installations et peut être mise en place dans des endroits isolés. Elle peutaussi être combinée avec d'autres sources d'énergie, comme le solaire, afin de fournir une énergie plus fiable et constante.

    Malgré ses nombreux avantages, l'énergie éolienne présente tout de même quelques inconvénients. Le principal est qu'elle nécessite un vent assez fort pour fonctionner correctement. En outre, les turbines peuvent être particulièrement bruyantes et peuvent perturber les oiseaux migrateurs. Enfin, l'installation de turbines peut être coûteuse et complexe.

    Aujourd'hui, de plus en plus de pays s'intéressent à l'énergie éolienne et investissent dans ce secteur. En France, il existe plusieurs fermes éoliennes, notamment en Bretagne et en Normandie. L'avenir de l'énergie éolienne semble prometteur et il est possible que cette source d'énergie renouvelable finisse par se généraliser.

    L'énergie solaire

    L'énergie solaire est une source d'énergie renouvelable et propre. Elle peut être utilisée pour produire de l'électricité, chauffer l'eau et le air, et même pour cuisiner. Elle peut être capturée de différentes façons, par exemple avec des panneaux photovoltaïques ou des capteurs solaires thermiques. Les panneaux photovoltaïques transforment l'énergie du soleil en électricité, tandis que les capteurs solaires thermiques utilisent l'énergie du soleil pour chauffer l'eau ou l'air.

    L'énergie solaire est une source d'énergie renouvelable, ce qui signifie qu'elle ne s'épuisera jamais. Elle est aussi propre, ce qui signifie qu'elle n'émet pas de gaz à effet de serre ni même de particules polluantes dans l'air.

    L'énergie solaire présente de nombreux atouts par rapport aux autres sources d'énergie. Elle est gratuite une fois que les panneaux solaires ou les autres dispositifs de capture de l'énergie solaire ont été installés. Elle est aussi silencieuse et ne nécessite pas de combustible. Enfin, elle est disponible partout dans le monde.

    Le marché de l'énergie solaire en France

    En France, l'énergie solaire représente une part importante de l'énergie renouvelable produite. En effet, selon les dernières statistiques, la France compte plus de 6 000 MWc de capacité solaire installée, ce qui représente environ 2,5 % de la production totale d'électricité du pays. La majorité de cette énergie est produite par des centrales solaires photovoltaïques, dont la production ne cesse de croître fortement. En 2017, la production d'électricité solaire a représenté près de 4 % de la production totale d'électricité renouvelable en France. Le solaire représente donc une source d'énergie importante et en croissance en France.

    L'énergie géothermique

    La géothermie est une source d'énergie renouvelable et inépuisable. Elle est issue du chauffage de la Terre par le Soleil, et peut être utilisée pour produire de l'électricité ou pour le chauffage et la climatisation. La France possède des ressources géothermiques importantes, notamment en raison de sa situation géographique. Le marché de l'énergie géothermique est en plein essor actuellement en France, avec de nombreux projets en cours ou à venir. La géothermie représente un enjeu important pour la transition énergétique française, car elle permet de réduire les émissions de CO2.

    Les énergies marines

    L'énergie marine est une source d'énergie renouvelable qui peut être utilisée pour produire de l'électricité. En France, plusieurs projets sont en cours pour exploiter cette source d'énergie. Parmi les plus importants, on peut citer le projet de parcs éoliens en mer du Nord, qui vise à produire 2 GW d'électricité d'ici 2030. D'autres projets sont également en cours dans d'autres régions de France, comme la Baie de Saint-Brieuc en Bretagne. L'énergie marine est une source d'énergie propre et renouvelable, et son développement est une priorité pour la France.

    La biomasse

    L'énergie biomasse est une forme d'énergie renouvelable qui provient de la matière organique vivante ou récemment morte. Elle peut être utilisée pour produire de l'électricité, du chauffage et de la climatisation. La biomasse peut être solide (bois, déchets agricoles), liquide (biocarburants) ou gazeuse (gaz naturel produit à partir de déchets organiques).

    Elle représente environ 10 % de l'énergie consommée dans le monde. La France possède de nombreuses centrales électriques alimentées en biomasse, principalement à partir de bois. La production d'énergie à partir de la biomasse est considérée comme une énergie renouvelable car elle ne diminue pas les stocks de combustibles fossiles et ne contribue pas à l'effet de serre.

    Quelle offre d'énergie verte choisir ?

    Les fournisseurs les plus verts

    Pour Greenpeace, seuls 5 fournisseurs proposent à leurs clients une électricité 100% verte. Voici ci-dessous le classement dans l'ordre des meilleurs fournisseurs d'électricité verte en France, ceux qui fournissent une électricité très verte :

    Classement des fournisseurs d'électricité 100% verte

    1. Les deux premiers fournisseurs 100% vert sont ex-aequo, il s'agit de Enercoop qui détient sa propre unité de production d'électricité renouvelable, cette dernière a quasi doublé en 2 ans. L'autre fournisseur en tête du classement est Planète Oui qui produit une électricité verte d'origine solaire photovoltaïque.
    2. On trouve sur le podium des fournisseurs les plus verts, les fournisseurs Urban Solar, Ilek et Plüm Energie.

    Classement des fournisseurs d'électricité verte qui sont "en bonne voie"

    Ils ne font pas partie des fournisseurs d'électricité les plus verts néanmoins ils ont en progression pour fournir à leurs clients une électricité de plus en plus verte : Sélia, Mint Energie, ekWateur, Geg et Alterna

    Classement des fournisseurs français d'électricité les moins verts

    Parmi les fournisseurs les moins verts on retourve Vattenfall, Iberdrola, Happ-e, Sowee, Total Direct Energie et Eni. Il est en effet reproché à ces fournisseurs une absence voir un manquement dans l'investissement consacré aux énergies renouvelables.

    Fournisseurs verts moins chers

    De plus en plus de fournisseurs proposent aux foyers français, mais aussi aux entreprises, des énergies vertes tels que l’électricité ou le gaz. S’il est possible de faire quelques économies en optant pour ce type d’offres, c’est également un bon moyen pour préserver la planète et l’environnement. L’électricité verte en France est réglementée et doit bénéficier d’une traçabilité pour prouver qu’elle a bien été produite grâce à des énergies renouvelables.

    Pour cela, les fournisseurs peuvent proposer à leurs clients 2 types d'offres d'électricité verte :

    1. L'électricité verte avec les garanties d’origine : seules ces garanties peuvent prouver l’origine renouvelable de l’électricité. Elles sont fiables et permettent une excellente traçabilité, malgré les divers échanges ayant lieu sur le marché de l'énergie. Aujourd’hui, la plupart des fournisseurs optent pour les garanties d’origine pour leurs offres d'électricité verte.
    2. L’électricité en provenance directe du producteur : afin de soutenir la production locale d’énergie, certains prestataires se fournissent de manière locale. C'est une électricité 100% verte.

    Vous souhaitez consommer de l'énergie verte tout en économisant sur votre facture d'électricité. C'est possible en choisissant une offre parmi les fournisseurs d'électricité verte les moins chers. Voici le top 3 des meilleures offres d'électricité verte en terme de prix :

    1. Offre d'électricité Eco Green Vattenfall : remise de 5% sur le prix du kWh par rapport au tatif bleu d'EDF ;
    2. Offre Verte du fournisseur TotalEnergies.

    EDF un fournisseur vert ?

    EDF, le fournisseur historique en France investit 5 fois plus dans le nucléaire que dans les énergies dites renouvelables. Pour Greenpeace, ce manque d'investissements de EDF pour produire de l'électricité verte est un frein incontestable à la transition énergétique.

    Appel gratuit 09 73 76 40 00

    Critères des offres vertes

    Pour choisir un fournisseur d'électricité verte, d'autres critères doivent être passés au crible comme le prix de l’abonnement, le prix du kWh, ainsi que les modalités du contrat.

    L’abonnement à l'éléctricité verte

    Avant de sélectionner un fournisseur d’énergie verte, il est indispensable d’en savoir un peu plus sur la composition de l’abonnement qui vous sera proposé. Le tarif de celui-ci dépend :

    • De l’option tarifaire que vous avez choisie : il existe aujourd’hui deux types d’options que vous choississiez une offre verte ou une offre classique. La première est l’option de base. Le prix du kWh d'électricité reste fixe, peu importe le moment de la journée. Il est également possible d’opter pour l’offre heure pleine heure creuse. Dans ce cas, le prix du kWh d'électricité sera plus bas pendant une période de 8 heures par jour. Le reste du temps, ce coût sera plus élevé. De plus, il faut savoir qu’un abonnement avec option heure pleine heure creuse est plus onéreux qu’un abonnement avec un prix du kWh d'électricité fixe.
    • De la puissance souscrite : il s’agit de la puissance de votre compteur électrique, calculée en kVA. Plus celle-ci est élevée, plus l’abonnement sera onéreux. La puissance souscrite de votre compteur varie, de 3 à 36 kVA. Vous pouvez modifier la puissance de votre compteur en contactant votre fournisseur.

    Le prix du kWh d'électricité pour choisir un fournisseur vert

    Si le prix de l’abonnement joue un rôle très important dans le choix de votre fournisseur d’énergie verte, le prix du kWh d'électricité doit également vous orienter. On retrouve sur le marché, depuis l’ouverture à la concurrence, plusieurs types de tarifs :

    • Le tarif réglementé : celui-ci est défini par les pouvoirs publics et soumis uniquement à EDF et Engie, les fournisseurs historiques français. Généralement, il s’agit des prix les plus élevés du marché, qui subissent régulièrement des hausses.
    • Le tarif indexé : les fournisseurs alternatifs d’électricité et de gaz suivent les évolutions du tarif indexé, mais permettent toutefois de faire de belles économies, et cela même en choissant une offre d'électricité verte. En effet, un pourcentage de réduction est appliqué, entre 2 et 20%, ce qui est particulièrement avantageux pour le consommateur.
    • Le tarif fixe : grâce à ce type d’offre pour une électricité verte ou classique, les clients n’auront pas à subir la hausse des tarifs. Cet avantage n'est cependant disponible que pendant une durée prédéterminée par le fournisseur. De plus, il est nécessaire de nuancer. Si le prix au kWh ne risque pas de changer, ce n’est pas le cas des taxes imposées sur l’électricité ou le gaz. Celles-ci peuvent tout à fait augmenter, ce qui se répercutera sur votre facture. Toutefois, précisons que les fournisseurs à tarif fixe proposent des offres généralement plus intéressantes que celles d’Engie ou EDF.

    Le contrat d'électricité d'une offre verte

    Avant de changer de fournisseur d’électricité pour un prestataire spécialisé dans l’énergie verte, il est indispensable de bien lire le contrat. En effet, les modalités proposées ne sont pas toujours en votre faveur. Consommer vert c'est bien mais voici les points à vérifier avant de souscrire à une offre verte :

    • Les évolutions tarifaires : nous avons vu précédemment que les prix pouvaient augmenter, que ce soit pour l'électricité verte ou classique, c’est le cas du tarif réglementé et indexé. En revanche, certains fournisseurs comme Engie ou Eni vous proposent de réviser celui-ci à la baisse. D’autre part, quelques prestataires se réservent le droit de décider d’une hausse ou d’une baisse du prix du kWh d'électricité. Aussi, il est crucial de lire avec attention le contrat que vous vous apprêtez à signer avec un fournisseur d'électricité verte.
    • Les moyens de paiement acceptés : veillez à ce que le fournisseur d'énergie verte qui vous intéresse vous propose de régler vos factures par carte bancaire, chèques, espèces ou encore prélèvements automatiques.
    • Le service client : il est beaucoup plus confortable de disposer d’un espace client sur le site du fournisseur vert, afin de gérer au mieux sa consommation d’énergie. Assurez-vous également que vous pourrez joindre un conseiller par téléphone, email ou via un tchat disponible sur la plateforme. Profiter d’un service client de qualité est définitivement un plus.
    • Frais et autres services : prenez connaissance des frais qui vous seront demandés par votre fournisseur d'électricité verte en cas d’impayé de facture. D’autre part, le fournisseur peut mettre à votre disposition un service de dépannage ou d’assurance. Avant d’y souscrire, renseignez-vous concernant les tarifs.

    Appel gratuit 09 73 76 40 00

    Définition : gaz vert 

    Le gaz naturel rejette dans l’air des émissions de CO2 néfastes pour l’environnement. Aussi, il est tout à fait envisageable de se tourner vers une énergie verte.

    Le biométhane

    Lorsque l’on parle de gaz vert, on évoque en réalité le biométhane. Celui-ci, contrairement au gaz naturel qui est prélevé dans les sous-sols, provient de la digestion anaérobie. Ce procédé implique la décomposition de matières organiques par des bactéries, en l’absence d’oxygène. Le CO2 contenu dans le biogaz issu de la digestion anaérobie sera alors retiré, pour obtenir le biométhane. Il est alors injecté dans le réseau de gaz naturel français.

    Le gaz de compensation

    Le gaz de compensation n’est pas un gaz vert à proprement parler. En effet, cette énergie permet uniquement de compenser ses émissions carbonées, grâce à des investissements permettant de financer la recherche dans les énergies renouvelables. Des fournisseurs peuvent alors vous proposer une offre au gaz de compensation. Le principe est simple : votre prestataire s’engage à compenser les émissions de CO2 que vous avez émises suite à l’utilisation de gaz naturel, grâce à des crédits carbone, permettant d’investir :

    • Dans des structures productrices d'énergies vertes ou limitant la pollution dans l'air.
    • Dans des initiatives visant à développer les forêts, en replantant les arbres capteurs de CO2.

    Retrouvez toutes les actualités sur l'énergie verte !

    Une question ?

    09 73 76 40 00

    Sommaire

      je compare !