• Home
  • >
  • Tout sur l’isolation : travaux prioritaires, prix et aides 2023

Tout sur l’isolation : travaux prioritaires, prix et aides 2023

Le 31/12/2022

Sommaire


    Quelles sont les parties de l'habitation à isoler en priorité, les différents matériaux isolants et le coût des travaux d'isolation du logement ? Quel est la meilleur isolation pour une habitation ? Focus sur les avantages de l'isolation et les aides financières dans ce guide Hopenergie.com.

    Isolation de toiture : qu'est-ce que c'est ?

    L'isolation du toit est la première à réaliser car elle réduit les pertes de chaleur jusqu'à 30 % ! C'est une économie importante grâce à une isolation efficace. Cette opération peut s'effectuer aussi bien par l'intérieur du grenier que par l’extérieur.

    Augmentez la valeur de votre propriété en isolant votre toit

    Bien que l'isolation de votre toit soit un important investissement, elle peut être relativement rentable à long terme. En plus de réduire les factures de chauffage (ou de climatisation), cela augmente la valeur de votre maison. L'isolation de la toiture améliore les performances énergétiques du logement et donc DPE (Diagnostic de Performance Energétique). Désormais obligatoire de la location ou lors de la vente d'un bien, il augmente sa valeur sur le marché et constitue ainsi un véritable argumentaire dans les négociations.

    1ère méthode : Isoler sa toiture de l'intérieur

    Il existe deux technologies d'isolation de toiture, chacune avec ses avantages et ses inconvénients. La plus courante demeure l'isolation par l’intérieur. Dans la plupart des cas, il est préféré car il est moins cher et les travaux sont réalisés rapidement dérangeant peu les résidents. L`isolation par l`intérieur peut être effectué aussi bien dans des combles aménagés ou des combles perdus. Néanmoins, cette technique peut engendrer des ponts thermiques, réduisant ainsi les performances et l'efficacité de l'isolation.

    Les combles aménageables ou aménagés peuvent être isolés par l'intérieur :

    1. L'isolation soufflée consistant à projeter au sol un isolant sous forme de flocons ;
    2. En installant des panneaux rigides et semi-rigides.

    A cette fin, une seule couche de laine isolante peut être utilisée entre les chevrons ou sous les rampants une double couche d'isolant. Un frein pare-vapeur dans les deux cas devra être installé et pour recouvrir l'isolant des plaques de plâtre seront posées.

    Quelle est l'épaisseur de l'isolant de combles aménageables ?

    Selon la RT2012, pour isoler sous toiture, l'épaisseur de l'isolant doit être d'au moins 280mm. Vous pouvez le faire avec une isolation simple ou double.

    2ème méthode : Isoler sa toiture par l’extérieur

    L'isolation par l'extérieur est plus complète et surtout plus opérante. En fait, cette technique élimine sur le toit tous les ponts thermiques. Il a également l'avantage de ne pas empiéter sur la surface habitable de la maison.

    Pour les combles aménagés, le mieux est de réaliser l’isolation thermique « par l'extérieur ». Cette approche vous permet également de pouvoir conserver vos poutres apparentes.

    La méthode du sarking consiste à enlever la couverture puis à installer une ou deux couches d'isolation sous forme de panneau rigide. Les panneaux de bois recouverts d'isolant seront pré-installés pour éviter tout pont thermique. A la fin des travaux, l'artisan effectuera la remise en place de la couverture sur l'isolant.

    Cependant, les travaux à réaliser demeurent plus lourds et nécessitent l'intervention d'artisans spécialisés, et coûtent donc beaucoup plus cher. En effet elle implique de refaire entièrement la toiture. Préférez-la si votre grenier est déjà aménagé, ou si vous envisagez de rénover votre toiture. Toutefois, le prix de ces travaux doit être en rapport avec les économies réalisées sur votre facture de chauffage pour calculer leurs rentabilités.

    Faîtes appel à un professionnel certifié RGE pour isoler vos combles

    Quelle que soit la méthode choisie pour l’isolation des combles, nous vous recommandons de vous adresser à un professionnel certifié RGE soit Reconnu Garant de l’Environnement. Cela assure que le travail est effectué selon les règles du métier. De plus, c'est une condition nécessaire pour solliciter diverses aides financières pour l’isolation, comme des éco-prêts à taux zéro ou des allègements de TVA.

    Combien coûte l'isolation des combles ?

    Le prix de l'isolation des combles peut sembler un peu cher à première vue, mais comme mentionné ci-dessus, l'investissement initial s'amortit rapidement. Pour un loft convertible, votre budget doit être compris entre 35 et 77 euros le mètre carré.

    Cette fourchette de prix comprend les matériaux, la main-d'œuvre et la TVA et est généralement calculée à un taux réduit de 5,5 %. En revanche, il ne comprend pas l'aménagement des combles, mais uniquement la pose de l'isolant sous vide sanitaire, la finition associée (plaque de plâtre), et éventuellement l'enlèvement de l'ancien isolant, le cas échéant. Il faudra compter pour des combles perdus entre 18€ et 50€/m2, la pose est plus simple. Vous pouvez alors économiser jusqu'à 30% sur vos factures de chauffage.

    Isolation des murs : à quoi ça sert ?

    La performance énergétique de votre maison est en grande partie déterminée par le niveau d'isolation. Travailler avec l'isolation des murs vous permet de :

    • Faire baisser la consommation d'énergie ;
    • Réduire vos factures d'énergie ;
    • Limiter les nuisances sonores en améliorant l'isolation thermique ;
    • Améliorez la classe énergétique de votre maison ;
    • Diminuer l'effet de paroi froide pour gagner en

    En effet, on parle de paroi froide souvent quand l'écart de température entre la surface de la paroi et l'air ambiant est supérieur à 3°C. De la condensation se forme alors sur les parois. Il crée une humidité qui favorise l'apparition de moisissures. Pour isoler, deux méthodes sont ainsi disponibles :

    1. Le mur est isolé de l'intérieur ;
    2. Isolation des murs extérieurs.

    Isolation des murs intérieurs

    L'isolation des murs intérieurs consiste à installer l'isolant, généralement sous forme de panneaux, directement sur le mur. Selon les circonstances, cela peut également être effectué à l'aide de systèmes de contre-cloison. Ensuite, une couche d'isolant en vrac est placée entre le mur et la contre-cloison.

    L'isolation des murs intérieurs est la solution la plus utilisée dans les habitations. En fait, c'est beaucoup moins cher que l'isolation extérieure consistant en un ravalement de façade. En plus d'améliorer les performances énergétiques de votre logement, cela présente de nombreux avantages, comme le montre le tableau ci-dessous.

    Les avantages de l’isolation des murs intérieurs

    • Généralement plus économique qu'une isolation par l'extérieur ;
    • Idéal si vous souhaitez réaménager votre intérieur ;
    • Répare les défauts des murs (trous, planéité, ) ;
    • L'aspect des murs (pierres ou briques apparentes, ) peut être conservé sans modifier l'aspect du bâtiment.

    Les inconvénients de l’isolation des murs intérieurs

    • Si vous installez des contre-cloisons ou une isolation plus épaisse, vous pouvez réduire la surface habitable ;
    • Les conduites de gaz et les câbles électrique doivent être déplacés ;
    • Déplacement de mobilier ou de certains équipements pendant les

    Isolation des murs intérieurs : différentes technologies

    Les panneaux de doublage sont posés sur ossatures ou collés

    Le revêtement est constitué de panneaux de doublage isolants recouverts d'un parement en plâtre. L'isolant est fixé par collage directement au mur ou en le vissant sur une ossature bois ou métallique. Les murs doivent être exempts d'humidité, propres et sains. Une lame d'air doit être conservée entre l'isolant et le mur et l'isolant. L'avantage de cette technique est la simplicité, la pose se fait avec un seul produit.

    Panneaux positionnés derrière une contre cloison

    Avec cette technique, l'isolant est majoritairement collé ou fixé au mur mécaniquement. La contre-cloison est placé sur l'isolant. La contre-cloison se compose des parties suivantes :

    1. Brique plâtrière ;
    2. Carreaux de plâtre ;
    3. Des plaques de plâtre, vissées sur une ossature bois ou métallique.

    Cette technologie compense les irrégularités des mûrs. Il permet également de créer une lame d'air entre le mur et l'isolant.

    Isolation en vrac derrière les contre-cloisons

    L'isolant en vrac peut également être utilisé à la place des panneaux. Il est fixé au mur par des panneaux de parement. L'isolant peut être soufflé dans les panneaux ou pulvérisé dessus.

    Isolation des murs extérieurs

    Si vous envisagez le ravalement des façades de votre maison, vous devez privilégier l'isolation extérieure des murs. Cette méthode permet de renforcer l'isolation de toute l'enveloppe de votre maison. Pour limiter les déperditions de chaleur au niveau des murs, des enduits isolants ou des panneaux sont posés sur les murs extérieurs de votre maison. Si ce type de travaux est plus étendu et plus coûteux, il est aussi bien plus efficace.

    Les avantages de l’isolation des murs extérieurs

    • Idéal si on souhaite ravaler la façace ;
    • Il n'est pas nécessaire de réduire la surface habitable ou de redécorer, et il n'est pas nécessaire de libérer des espaces intérieurs pour les travaux.

    Les inconvénients de l’isolation des murs extérieurs

    • Difficile à installer sur des murs à multiples ouvertures ;
    • Cette solution ne peut pas être réalisée sur tous les bâtiments, compte tenu des changements d'aspect qu'elle produit (voir les règles d'urbanisme de votre ville) ;
    • Cela demande le remplacement des seuils et l'intégration des descentes de gouttières.

    Quelle est la meilleure isolation des mûrs ?

    Selon la technique d'isolation choisie, les caractéristiques de votre maison et votre budget, l'isolation à installer peut varier. Les isolateurs sont principalement divisés en trois séries :

    • Isolation minérale de roche ou de sable ;
    • Isolant biosourcé, composé de matériaux écologiques ;
    • Isolants synthétiques fabriqués industriellement à partir de produits pétroliers ou

    Astuce : Et le polystyrène ? Le polystyrène est largement utilisé pour ses propriétés isolantes. Néanmoins, il ne favorise les performances acoustiques. Ce n'est donc pas le meilleur isolant pour les mûrs.

    Quelle est l'épaisseur de l'isolation des murs ?

    La RE 2020 (Règlement Environnemental 2020) fixe une coefficient thermique R pour les murs égal ou supérieur à 5 m² k/W. La résistance thermique désigne les propriétés d'un matériau.

    Pour arriver à ce niveau d'efficacité énergétique, une certaine épaisseur de matériau isolant est nécessaire. Elle est comprise en général entre 12 cm et 24 cm. Il faut en moyenne 20 cm pour un éco-isolant et 16 à 21 cm pour de la laine verre ou de roche.

    Quel budget pour l'isolation des murs ?

    L'isolation des murs peut devenir rapidement un investissement. En général, environ :

    • 60 €/m² pour l'isolation intérieure ;
    • 160 €/m² Isolation des murs extérieurs.

    Le prix d’une isolation complète des murs dépend de la surface, de la technique d'isolation et des matériaux que vous utiliserez.

    Isolation des murs : contactez un professionnel RGE

    Pour tous travaux d'isolation il est recommandé de s'adresser à un spécialiste RGE. En effet, ce type de travaux devrait améliorer la performance énergétique de votre maison tout en aidant évacuer l'humidité à l'extérieur. Un professionnel RGE sera alors mieux à même de vous apporter une solution adaptée à l'état de vos murs ou de l'enveloppe de votre maison. Enfin, si vos travaux d'isolation sont réalisés par un artisan du RGE, vous pourrez bénéficier de l'aide financière pour la rénovation énergétique.

    Haut du formulaire

    Bas du formulaire

    Comment isoler les sols et sous-planchers ?

    Isoler les planchers bas et les sols permet aux foyers de réduire leurs factures de chauffage. Il les aide à améliorer également leur confort thermique. Quelle quantité d'énergie l'isolation des sols peut-elle économiser ? Quelle est la meilleure façon de procéder ? Quelles sont les aides financières à la rénovation énergétique pour isoler les planchers ?

    Isolation des sols et sous-planchers : qu'est-ce que c'est ?

    L'isolation des sols consiste à la pose d’un isolant pour limiter les déperditions de de votre habitation au niveau du plancher. Voici les différentes possibilités pour isoler le sol :

    • Isolation interne, c'est-à-dire en surface ;
    • Isoler par l'extérieur, c'est-à-dire le plafond du sous-sol ou du

    Pourquoi améliorer l'isolation du sol ?

    Selon l'Ademe, l'isolation des sols permet de réduire de 7 à 10 % les déperditions énergétiques d'un logement et d'améliorer son confort thermique. Bien isoler un sous-sol, par exemple, peut réduire la température des pièces à l'étage de 2°C à 3°C. Comme pour tout type d'isolation, la rénovation consiste à poser une isolation sous forme de panneaux ou d'isolant en vrac. Pour les sols, une attention particulière doit être portée aux finitions, particulièrement aux ponts thermiques. L'isolation doit être continue sur toute la surface à rénover et doit intégrer les appuis au sol et les raccordements aux murs.

    Isoler le sol par le dessus

    Isoler un plancher bas de l'extérieur est généralement le moyen le plus simple d'isoler votre maison. Il s'agit d'installer une isolation au plafond dans un garage ou un sous-sol. Cela peut vous faire économiser jusqu'à 10% sur vos factures de chauffage. 

    Les avantages d’isoler le sol par le dessus

    • Pas cher et facile à mettre en œuvre ;
    • N'a aucun effet sur la hauteur sous plafond de la maison ;
    • Les travaux se font sans déplacer les

    Les inconvénients d’isoler le sol par le dessus

    • Une hauteur de vide sanitaire suffisante est

    Technique d'installation de l'isolation du sol par l'extérieur

    C'est l'isolation du niveau inférieur de la maison, le plancher, au-dessus des vides sanitaires ou des pièces non chauffées (sous-sol, garage, cave). Même si vos sols sont déjà isolés, vous pouvez souvent améliorer l'isolation et économiser davantage d'énergie. Différentes techniques d'isolation existent, et le choix de la technique dépend de l'accessibilité du sous-plancher.

    Panneau isolant installé en bas

    Des panneaux composites sont posés sous le plancher. Ils peuvent être montés au plafond directement ou sur un cadre métallique. Pour l'isolation, nous pouvons choisir parmi les matériaux suivants :

    • Plaque de polystyrène ;
    • Panneau de laine de verre ou laine de roche;
    • Liège.

    Flocage en sous-face

    La technique consiste à déposer une couche d'isolant soufflé en utilisant de l’isolant en vrac avec du liant. Cette couche d'isolation peut être installée entre le plafond du sous-sol et le faux plafond. Cette méthode fonctionne très bien. Cela vous fait juste perdre un peu d'espace. Si votre garage est sous la maison, vérifiez que les voitures peuvent entrer en hauteur.

    Une question ?

    09 73 76 40 00

    Sommaire

      je compare !