Comparatif des cartes de recharge pour véhicule électrique 2022

Le 28/11/2022

Sommaire


    En France on comptera plus de 1 000 000 de véhicules électriques et hybrides rechargeables en circulation fin 2022. Aujourd'hui, avec l’évolution de la technologie automobile et la prise de conscience collective vis-à-vis de l’environnement, ce chiffre ne fait qu’augmenter. Qui plus est, les véhicules électriques sont de plus en plus accessibles, par exemple, l’État peut vous attribuer une aide à l’achat d’un véhicule électrique. Un véhicule électrique implique donc une recharge.

    Cette recharge peut être effectuée à votre domicile, si vous êtes équipé d’une borne de recharge pour votre véhicule. Cependant, si vous n’êtes pas équipé d’une borne à votre domicile, vous pouvez opter pour la recharge de votre véhicule en dehors de votre domicile. Recharger votre véhicule en dehors de votre domicile implique de nombreuses choses.

    Comparatif gratuit 09 73 76 40 00

    Comparatif des prix pour les cartes de recharge d'un véhicule électrique

    Quel fournisseur choisir lorsque vous possédez un véhicule électrique ? 

    Combien économiser en choisissant une électricitré moins cher pour son véhicule ? Pour comparer les fournisseurs les moins chers actuellement, appelez un conseiller énergie 09 73 76 40 00 (appel et comparatif gratuits) ou faîtes une simulation de votre facture sur le comparateur Hopenergie.com - Cliquez ICI !

    Faire recharger son véhicule à l’extérieur de son domicile ?

    Afin de recharger votre véhicule électrique à l’extérieur de votre domicile, plusieurs critères, plusieurs étapes sont primordiales et à respecter ! Vous devrez évidemment trouver une borne et vérifier de sa compatibilité avec votre véhicule.

    Qu'est-ce qu'une carte rechargeable ?

    Les cartes rechargeables sont des badges RFID, c'est-à-dire le même type de badge que vous utilisez pour accéder aux transports publics ou au travail. En effet, les cartes rechargeables, étant des badges RFID, possèdent une puce qui permet d'enregistrer les données souhaitées.

    La puce de la carte est également reliée à une antenne qui transmet les données stockées à un lecteur RFID. Enfin, le lecteur RFID (qui, dans ce cas, est situé dans le borne publique ) reçoit la réponse de la puce et la transmet aux applications appropriées.

    Trouver sa borne de recharge

    Afin de recharger votre véhicule électrique près de votre résidence secondaire ou en dehors de votre domicile, vous aurez évidemment besoin d’une borne. Ces bornes sont accessibles un peu partout dans les rues de France et d’Europe, car elles se démocratisent avec la croissance des véhicules électriques. Ces mêmes bornes ressemblent tout simplement à places de stationnement, car c’en sont ! Et il existe même des applications mobiles qui vous aident à localiser la borne la plus proche de vous (ex : ChargeMap, Plugshare, ABRP…).

    Vérifier la compatibilité avec votre véhicule

    Une fois cette borne trouvée, n’oubliez pas de vérifier la compatibilité avec votre véhicule ! Pratiquement toutes les bornes sont accordées et possèdent le même type de prise : la prise Type 2. Ce modèle de prise est généralisé dans presque toute la France et l’Europe. Malgré tout, certaines prises de Type 3C perdurent ! Même si ce nombre reste infime, prenez quelques secondes pour le vérifier ! Évitez les mauvaises surprises.

    Combien de bornes de recharges en France ?

    En France, en comptant les bornes privées, il y a plus de 612 000 points de recharge répartis sur tout le territoire.

    IZIVIA by EDF

    Pass Mobilité
    Avec le Pass vendu par IZIVIA vous rechargez votre voiture électrique partout en Europe et en France. Une charge simple et rapide avec un pass unique !
    Pour recharger votre véhicule électrique sur vos trajets (sur parking, bornes en voirie, etc.) et parce qu’un badge est nécessaire, le Pass IZIVIA by EDF (ex Electricité de France) vous donne accès toutes les bornes de son réseau : en France et en Europe plus de 100 000 points de charge, accessibles avec ou sans abonnement !

    Comparatif gratuit  09 73 76 40 00

    Véhicule électrique, comment choisir son fournisseur ? Les avis clients

    Quels critères sont à prendre en compte pour choisir son fournisseur ? Pour comparer les avis sur les différents fournisseurs d'énergie, appelez un conseiller au 09 73 76 40 00 (appel et service gratuits) ou rendez-vous sur le comparateur !

    Coût d’une recharge à l’extérieur du domicile

    Lorsque la recharge de votre véhicule électrique est effectuée à l’extérieur de votre domicile, celle-ci peut entraîner des coûts. Souvent, la recharge s’effectue via des abonnements ou carte de recharge. La facturation de la charge dépend de plusieurs facteurs :

    • De la carte de recharge que vous possédez déjà ;
    • De l’heure à laquelle vous rechargez votre véhicule ;
    • Du type de recharge que vous choisissez : normale, accélérée ou rapide.

    Les tarifs d’une recharge payante 

    Lorsque la recharge est payante, le tarif suit ces quelques principes :

    • Si vous possédez un abonnement annuel ou bien le coût de la carte de recharge : vous paierez entre 0 à 20€ ;
    • Le coût de connexion à la borne peut différer de 0 à 3€ et peut même inclure 1h de charge ;
    • La recharge à la minute ou à l’heure de recharge peut varier entre 2 à 5€, en incluant le stationnement ; 
    • Et si vous ne possédez pas d’abonnement, certains réseaux font payer un tarif forfaitaire par recharge qui varie entre 4 et 8€.

    Moyens de paiement pour une une recharge de véhicule électrique

    Les moyens de paiement lors d’une recharge d’un véhicule électrique sont divers ; vous pouvez opter soit pour une carte de recharge reliée à un abonnement qui a signé un accord avec le réseau concerné ; soit une carte qui est dédiée au réseau public sur lequel vous allez charger ; soit certaines bornes qui vous donnent accès à un paiement par carte bancaire ou via un QR code.

    • En utilisant le badge d’un réseau de recharge, donc il s’agit d’un abonnement à un seul réseau ;
    • En utilisant le badge d’un opérateur de mobilité qui donne accès à différents réseaux de recharge pas juste un seul ;
    • Le paiement à l’acte, qui est l’accès à une borne sans être abonné et en payant directement le service auprès des opérateurs de bornes de recharge ;
    • Le paiement direct en carte bleue voire un QR Code.

    Quelles sont les méthodes de facturation ?

    Bien que la méthode de facturation de la recharge des batteries ne soit pas encore tout à fait claire, par exemple par rapport à la méthode de facturation d'une station-service, il existe différentes manières de vous facturer la recharge.

    En effet, vous pouvez être facturé en fonction des kilowatts utilisés, de la durée de branchement du véhicule à la borne, du forfait mensuelle payée, etc. De même, si vous disposez d'un badge d'un opérateur de mobilité, sachez que vous devrez payer le coût de la recharge plus la commission de l'opérateur de quelques centimes, au lieu d'être facturé directement par le réseau de la borne publique.

    Là encore, nous vous recommandons d'analyser la méthode qui vous convient le mieux en termes de prix, de trajet et de commodité.

    Choisir sa carte de recharge électrique ?

    En effet, afin de recharger votre véhicule en dehors de chez vous sur une borne publique, il vous faudra, du moins la plupart du temps, posséder une carte de recharge. Souvent, lors de l’achat du véhicule, cette carte vous a été remise. Si cela n’est pas le cas, vous pouvez très facilement en commander chez différents opérateurs.

    Afin de choisir cette carte de recharge, quelques critères sont à prendre en compte :

    • Comparez les tarifs des recharges sur les bornes que vous allez utiliser !
    • Si vous savez que vous allez utiliser une seule et même borne, prenez un badge d’accès à ce réseau direct.

    Toutefois, il ne faut pas se précipiter et acheter la première carte que l'on voit, car il existe une multitude de bornes publiques qui acceptent certains types de cartes rechargeables, c'est-à-dire que vous n'y aurez pas accès tant que vous ne saurez pas avec certitude si votre carte est compatible ou non.

    Ainsi, différents opérateurs de mobilité tels que Chargemap, Izivia, Kiwihi, Plugsurfing, entre autres, ont décidé de se mettre au travail en tenant compte des besoins des utilisateurs. En gros, leur service consiste à permettre à l'utilisateur d'accéder à tous les réseaux de bornes publiques avec un seul badge. En effet, ce service est possible grâce à un accord entre les opérateurs de mobilité et les différents réseaux de bornes publiques.

    Bien entendu, notez que l'activité de ces opérateurs implique une petite commission pour chaque recharge effectuée, mais vous n'aurez qu'un seul badge au lieu de plusieurs cartes pour chaque réseau de bornes publiques.

    En résumé, vous devez évaluer si vous rechargez votre véhicule électrique ou hybride rechargeable dans différents types de bornes publiques et s'il est donc préférable d'acquérir un badge auprès d'un opérateur de mobilité ou si, au contraire, vous utilisez toujours les bornes d'un même réseau et qu'il serait plus avantageux pour vous d'acquérir une carte rechargeable de ce même réseau.

    Que se passe-t-il si vous n'avez pas de carte rechargeable ?

    La carte rechargeable est le moyen utilisé pour payer la recharge de la batterie de votre véhicule électrique, mais ce n'est pas le seul. En fait, si vous vous trouvez devant une borne publique, il vous suffit de vérifier si ce terminal est muni d'un code-barres qui, une fois scanné, vous conduira à la passerelle de paiement d'une application ou d'un site web du réseau auquel appartient la borne, où vous pourrez payer avec votre carte bleue. Bien que cette option ne soit pas disponible sur la plupart des bornes, elle ne doit pas être négligée.

    Réseaux de recharge publics en France

     

    La France compte aujourd'hui plus de 12 000 bornes de recharge publiques pour véhicules électriques, réparties sur l'ensemble du territoire. La plupart d'entre elles sont installées dans les grandes villes, mais on en trouve également dans de nombreuses communes rurales. Les bornes de recharge publiques sont généralement situées dans des endroits facilement accessibles et bien desservis, comme les parkings de supermarchés ou de centres commerciaux, les gares ou les aires de repos.

    Plusieurs opérateurs se partagent le marché des bornes de recharge publiques en France, et chacun propose des tarifs et des modalités d'utilisation différents. Pour recharger sa voiture électrique, il suffit généralement de se connecter à une borne de recharge publique avec son propre câble, et de suivre les instructions affichées sur l'écran. La durée de la recharge varie selon la puissance de la borne et le type de véhicule, mais elle peut généralement se faire en quelques heures.

    La plupart des bornes de recharge publiques en France sont compatibles avec les principaux types de véhicules électriques, mais il est toujours prudent de se renseigner avant de se rendre sur place. En cas de panne, il est également possible de contacter le service clientèle des opérateurs pour obtenir de l'aide.

    En France, les réseaux de charges publics garantissent la mise en service des bornes. Ces réseaux changent, généralement, par région. Voici donc une liste non-exhaustive de quelques réseaux qui desservent les plus grandes villes de France :

    • Pour Paris et la région d’Île de France, c’est Belib qui s’en occupe ;
    • Pour Lyon, c’est Bluely ;
    • Pour Bordeaux, c’est Bluecub ;
    • Dans le département des Bouches-du-Rhône, c’est SIMONE.

    Aides de l’État pour l'achat d'un véhicule électrique

    Vous avez sûrement déjà entendu parler de certaines aides données par l’État pour faciliter l’achat d’un véhicule électrique. Afin d’y voir plus clair, voici ce que l’État propose.

    La Prime à la conversion

    L’État propose une prime à la conversion. Cette prime peut être perçue lorsque vous achetez un véhicule dit « propre », neuf ou bien d’occasion, en mettant votre ancien véhicule polluant à la casse. Le montant de cette prime varie selon le véhicule électrique que vous achetez ainsi que vos revenus.

    Le bonus écologique

    C’est un dispositif qui est fait pour inciter l’achat de véhicules 100% électriques neufs. Ce bonus est plafonné à 6 000€ pour les véhicules coûtant moins de 45 000€, et 2 000€ lorsque le véhicule coûte plus de 45 000€. Pour cette prime, il faut conserver votre nouveau véhicule durant au moins 6 mois, avoir parcouru au minimum 6 000km et avoir un domicile justifié en France.

    La surprime pour les ZFE

    Une ZFE est une Zone à faible émission. Cette zone possède un accès réservé aux véhicules moins polluants ; et vous permet de bénéficier d’une surprime de maximum 1 000€ lors de l’achat d’un véhicule électrique ou hybride.

    Des aides locales à l’achat d’un véhicule électrique

    Sous certaines conditions, certaines collectivités proposent des aides pour l’achat d’un véhicule électrique. Tout dépend des régions mais, certaines aides des collectivités peuvent aller jusque 6 000€. N’hésitez pas à vous renseigner sur les aides qu’offre votre collectivité !

    N’oubliez pas que, généralement, toutes ces aides sont cumulables ! Avant l’achat de votre véhicule, renseignez vous un maximum. Cela vous permettrait d’effectuer de belles économies !

    Comparatif gratuit 09 73 76 40 00

    Bornes électriques à domicile : que choisir ?

    En France, près de 80% des personnes chargent leur voiture à domicile. Cependant, lors de l'achat d'un véhicule électrique ou hybride rechargeable, de nombreuses questions se posent pour choisir la bonne borne pour votre véhicule. Ces doutes sont normaux car ce n'est pas seulement votre agent qui est en jeu mais aussi votre sécurité.

    À ce jour, le nombre de bornes publiques est d'environ 54 000. En octobre 2020, le gouvernement avait fixé un objectif de 100 000 bornes publiques dans le pays d'ici fin 2021. Toutefois, le ministère des transports a déclaré en novembre 2021 que l'objectif ne pourrait être atteint, car il manquera encore 15 000 bornes d'ici 2025.

    Selon le ministère de l'écologie, il y a environ 750 000 véhicules rechargeables en France. Le nombre de véhicules dépasse largement le nombre de bornes de recharge publiques, c'est pourquoi la plupart des gens choisissent de recharger leur véhicule à domicile.

    Cependant, brancher un véhicule à votre domicile ne doit pas être fait sans réfléchir. En fait, il faut être prudent lors de la mise en place d'une installation, surtout si vous ne connaissez pas grand-chose à l'électricité. Par ailleurs, les choses se présentent différemment selon que vous habitez en logement individuel ou dans une copropriété.

    Ainsi, lorsque vous rechargez votre voiture neuve ou d'occasion, nous vous recommandons de suivre certaines directives pour éviter de vous mettre en danger ou d'enfreindre la loi.

    La borne de recharge en copropriété

    L'installation de la borne de recharge en copropriété obéit à une certaine procédure selon qu'il s'agit d'une installation collective ou individuelle. N'oubliez pas que toute la procédure est réglementée par LOM (Loi d'orientation des mobilités)

    Installation collective

    Dans ce cas, si la copropriété ne dispose pas de bornes de recharge et souhaite en installer, le syndicat est tenu de l'inscrire à l'ordre du jour de l'assemblée générale. Ce document doit indiquer qu'une étude sur l'adéquation des installations électriques et, si nécessaire, les travaux à effectuer.

    L'étude et l'installation des bornes de recharge sont votées à la majorité simple (majorité des copropriétaires).

    Installation individuelle

    Dans ce cas, la procédure est plus formelle, car vous allez installer une borne pour votre seul bénéfice. D'une part, vous devrez informer le syndicat par courrier recommandé. Une description détaillée du projet, un plan technique d'intervention et un schéma de câblage électrique doivent également être fournis.

    A prendre en compte sur ce point :

    • L'assemblée générale n'a pas à autoriser les travaux d'installation. Il suffit que le syndicat fasse un rapport sur la mise en œuvre du projet.
    • Le syndicat ne peut s'opposer à ce projet, sauf si la copropriété souhaite installer les bornes de recharge ou si des problèmes techniques empêchent les travaux, par exemple.
    • Un compteur individuel doit être installé sur la borne qui permettra de refacturer l'énergie utilisée au propriétaire de la prise.

    La borne de recharge du logement individuel

    Ce type d'installation est entièrement à votre discrétion. En effet, c'est le montant de votre investissement qui détermine si vous allez installer une prise classique, une prise renforcée ou une borne de recharge.

    Lors de l'achat de votre voiture, n'hésitez pas à solliciter les conseils de votre vendeur. Les équipes chez les distributeurs de marque comme Autotransac (Renault, Dacia, Nissan, Volkswagen, Audi...) sont formées pour cela et à même de délivrer de précieux conseils sur l'option qui vous convient le mieux.

    Identifiez le type d'installation électrique de votre maison

    Tout d'abord, si vous souhaitez installer une borne dans votre maison, vous devez être au clair sur les dimensions de votre réseau électrique, ainsi que sur le câblage et sa protection respective. N'oubliez pas que votre véhicule va rester branché pendant des heures et que le plus important est d'éviter les accidents. Plusieurs formats de puissance sont disponibles : du 7kWh au 22kWh.

    Les prises classiques et renforcées

    La solution la plus couramment utilisée et la moins coûteuse est la prise classique, qui vous permettra de brancher votre voiture pendant la nuit. Cependant, il est important de savoir à l'avance si votre installation électrique peut maintenir une charge pendant de longues heures (en moyenne 20 à 25 heures pour une recharge complète de la batterie).

    Cette prise a une puissance de 2,3 kW et un courant de 10 A (ampères), ce qui vous permettra de charger votre voiture électrique ou hybride rechargeable pendant la nuit et d'être prêt pour un aller-retour le lendemain. N'oubliez pas que la puissance de cette prise vous permettra de récupérer entre 10 et 15 km d'autonomie par heure de recharge.

    Par contre, la prise renforcée vous offrira 3,2 KW à 14A. Cette prise est un peu plus rapide que la prise classique et offre plus de sécurité car elle est mieux adaptée à la tâche. Pour la prise renforcée, il faut compter entre 150 et 300 € plus les frais d'installation.

    Toutefois, la réduction du temps de charge n'est pas si surprenante, car il faut 16 heures pour charger une batterie de 50 kWh à plus de 80 %. Si la prise renforcée et la prise classique offrent des économies d'installation, leur adaptabilité est faible. En effet, les batteries seront plus grandes et supporteront des tensions plus élevées, ce qui fait qu'il est dommage de ne pas les charger à une capacité supérieure.

    Borne de recharge chez soi : pour quel type opter ?

    La borne de recharge vous offre une charge rapide et sûre par rapport aux prises mentionnées ci-dessus. Tout d'abord, veuillez noter que ce type de borne ne peut être installé que par un électricien. Ce professionnel doit être titulaire d'une mention IRVE (Infrastructure de Recharge pour Véhicules Electriques), ce qui est indispensable pour les raisons suivantes :

    • Il est obligatoire d'installer des solutions de recharge pour les véhicules électriques d'une puissance supérieure à 3,7 kW.
    • Il est nécessaire afin de pouvoir bénéficier de subventions pour l'installation de bornes de recharge tant pour les entreprises que pour les particuliers.
    • En cas d'accident, la prise en charge par votre assurance est garantie.

    Il existe actuellement deux types de bornes de recharge : en courant monophasé de 7,4 kW (32 A) et en courant triphasé de 11 kW (16 A) ou 22 kW (32 A). Plus l'ampérage de la borne est élevé, plus le véhicule se charge rapidement. Cependant, votre véhicule doit être capable de recevoir la puissance donnée par la borne.

    Par conséquent, vous ne devez pas choisir la borne de recharge en pensant que la borne la plus élevée est la bonne pour vous, mais en vous basant sur la puissance maximale autorisée par votre véhicule en kW. Pour revenir à l'exemple de la batterie de 50 kWh, une borne de 7 kW chargera la batterie en 7 heures et une borne de 22 kW la chargera en 2h30.

    Le coût d'installation d'une borne de recharge se situe entre 1000 et 1500 €. Il est possible de bénéficier d'un crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) de 300 € et d'une TVA réduite de 5,5 %. Veuillez noter que ce coût d'installation peut augmenter si la borne est installée dans une copropriété.

    L'installation triphasée n'est pas une installation courante pour une maison, c'est un type d'installation spécifique aux industries. Vous ne pouvez donc pas installer une borne de 22kW dans une installation monophasée. Là encore, tout dépend de vos besoins. Par exemple, si vous n'avez qu'un seul véhicule électrique qui n'accepte pas la charge de 22kW, il est préférable d'installer une borne de recharge de 7kW.

    Quelle que soit l'option de recharge que vous choisissez pour votre véhicule, il est utile de vérifier l'offre de votre fournisseur d'électricité. Il est probable qu'elle vous convienne ou, au contraire, pour la facturation quotidienne, vous devrez peut-être chercher une offre plus abordable. N'oubliez pas que faire des économies fait également partie intégrante de l'utilisation d'une voiture électrique ou hybride rechargeable.

    Une question ?

    09 73 76 40 00

    Sommaire

      je compare !