Comparez les offres d’électricité
Le comparateur d’électricité
Tous les acuts Hopenergie

Isabelle Kocher quitte Engie avec des indemnités de 3,3 millions d’euros

Le 26/02/2020

Sommaire


    L’ex-directrice générale Isabelle Kocher quitte le fournisseur Engie au terme d’une épuisante bataille dans les coulisses internes.

    Cette fois-ci c’est certain, c’est bel et bien terminé. Isabelle Kocher ne présentera pas en personne jeudi 27 février 2020 les résultats pour 2019 du fournisseur Engie (ex-GDF Suez), année pendant laquelle elle a dirigé l’énergéticien. En effet mardi dernier, le conseil d’administration a confirmé un accord destiné à pouvoir sans attendre le terme de son mandat prévu en mai 2020, mettre fin à ses fonctions de directrice générale. Précisons qu’il s’agissait pour Isabelle Kocher d’un mandat de quatre ans.

    Une transaction qui devrait autoriser à Isabelle Kocher à partir avec près de 3,3 millions d’euros comme solde de tout compte. Ainsi selon les dernières informations financières publiées par le fournisseur Engie, elle devrait toucher la somme de :

    • 1,9 million d’euros concernant l’indemnité de non-concurrence qui s’étend sur une période de dix-huit mois. Néanmoins cette somme reste encore à être approuvée par l’assemblée générale.
    • 1,3 million d’euros d’indemnités concernant la rupture de son contrat de travail

    Ce soit disant « package » de départ s’inscrit, insiste-t-on chez Engie, dans une droite lignée des recommandations au titre du code de gouvernance émises par l’AFEP-Medef, qui régit dans les entreprises les bonnes pratiques notamment concernant les rémunérations des dirigeants. Ce code qui a été durci à la suite de scandales induits par les enveloppes perçues par des patrons sur le départ, stipule bien que les diverses indemnités ne doivent pas dépasser un plafond total de deux ans de rémunération.

    Longue épreuve de force

    Le 6 février 2020, sous la présidence de Jean-Pierre Clamadieu, le conseil d’administration du fournisseur historique de gaz en France, Engie, avait choisi de ne pas renouveler le mandat en tant que directrice générale de Madame Isabelle Kocher. Après une véritable épreuve de force éprouvante et longue, M. Clamadieu ne voulait pas qu’elle puisse présenter les comptes jeudi 27 février 2020. Il fallait donc lui faire admettre de poser sa démission, son mandat d’une durée de quatre ans courant jusqu’en mai 2020. Contrairement à une grande majorité des mandataires sociaux du CAC 40, la dirigeante Isabelle Kocher bénéficiait d’un contrat de travail qu’elle aurait tout à fait pu garder même en n’étant plus directrice générale de Engie : ainsi Isabelle Kocher a également abandonné son poste d’administrateur. En attendant la nomination d’un remplaçant, Un trio a été nommé, il est chargé d’assurer l’intérim.

    Fin des tarifs réglementés de gaz

    Des enjeux très importants à relever pour Engie avec la fin des tarifs réglementés de gaz. Trois dates importantes à retenir :

    • 20 novembre 2019 : fin de la commercialisation Engie pour les tarifs réglementés du gaz naturel
    • 1er décembre 2020 : Fin des contrats de gaz naturel aux tarifs réglementés Engie pour les clients professionnels.
    • 30 juin 2023 : Fin des contrats de gaz naturel Engie aux tarifs réglementés pour les consommateurs particuliers, les propriétaires d’un immeuble à usage principal d’habitation ainsi que les syndicats de copropriétaires. Les contrats gaz Engie existants demeurent valables jusqu'à cette date.

    En vue de ces proches échéances, les clients d’ores et déjà peuvent souscrire un nouveau contrat gaz en offre de marché en changeant de fournisseur ou en restant chez Engie.

    Calendrier de la fin des tarifs réglementé gaz

    1. Les contrats gaz existants pour les clients particuliers restent valables, c'est à dire que les tarifs réglementés continuent d'être déployés jusqu’au 30 juin 2023. Il s'agit de la date définitive d’extinction de l’offre aux tarifs réglementés Engie.
    2. Pour les propriétaires uniques d’un immeuble dont le principal usage est l'habitation et pour les syndicats des copropriétaires consommant moins de 150.000 kWh/an, les contrats gaz Engie existants demeurent valables et les tarifs réglementés poursuivront de s’appliquer jusqu’au 30 juin 2023
    3. Pour les clients professionnels dont la consommation est inférieure à 30.000 kWh/an, les contrats gaz existants demeurent valables et les tarifs réglementés Engie continuent de s’exercer jusqu’au 1er décembre 2020.

    Avant de quitter le tarif réglementé il est important de comparer les offres pour choisir un fournisseur de gaz moins cher.

    cecile-rainette.png

    Cécile Rainette

    Sommaire

      Utilisation des cookies

      Hopenergie.com utilise des cookies afin de vous assurer la meilleure expérience possible. En poursuivant votre navigation vous acceptez cette utilisation. En savoir plus

      NonOui
      je compare !