Linky : ceux qui ne l’ont pas, vont payer !

Le 13/07/2022

Sommaire


    Chers foyers non-équipés d’un compteur Linky ; prêtez attention ! Un rapport de Capital nous informe à tous qu’à partir de 2023, tous les foyers refusant d’installer un compteur communicant Linky seront facturés. Mais, combien de foyers sont concernés ? Et qu’en est-il de cette facturation ?

    Un compteur Linky finalement, qu’est-ce que c’est❓

    Ce compteur Linky, c’est un compteur communicant ! Ce qui signifie qu’on peut le relever et l’utiliser, tout ça, à distance ! Les compteurs Linky possèdent deux modes de communication basés sur deux technologies différentes :

    • La technologie CPL, c’est lorsque l’information passe à travers le courant ;
    • Et la technologie GRPS/EDGE, lorsque l’information passe à travers le réseau mobile !

    C’est avec la technologie CPL que les informations concernant la consommation du foyer en temps réel sont collectées. Et la technologie GRPS/EDGE, elle, permet d’envoyer toutes ces informations, à des moments réguliers et choisis, à Enedis (le gestionnaire de réseau).

    Afin d’avoir accès à toutes ces données, Enedis a mis en place des concentrateurs, qui ont pour fonction de collecter tous les relevés de 50 compteurs Linky à la fois. Afin de collecter toutes les informations relatives à la consommation des 35 millions de foyer équipés en France, le gestionnaire de réseaux en a prévu 700 000 à travers le territoire !

    Pourquoi l’exploitation de la technologie CPL pour le Linky ❓

    L’une des fonctions premières du compteur communicant Linky est de pouvoir réaliser des interventions sur celui-ci tout en étant à distance. Et c’est cette technologie qui le permet ! Cette connexion directement au réseau mobile permet de réaliser de nombreuses actions ! Observez :

    • Cette connexion permet donc de relever automatiquement des index de consommation concernant le compteur ;
    • Elle permet aussi la mise en service du compteur électrique, tout comme sa fermeture ;
    • Vous pouvez également baisser ou augmenter la puissance du compteur ;
    • Il est aussi possible de changer d’option tarifaire : passer d’option de base à une option d’heures pleines heures creuses, et inversement ! ;

    Ces interventions à distance permettent d’échapper à l’intervention en physique d’un technicien ! Plus besoin de prendre rendez-vous et de patienter jusqu’à ce même rendez-vous ! Qui plus est, cela limite les déplacements véhiculés des techniciens, donc, moins de pollution… C’est le petit + vert ! ♻️

    Le refus du compteur Linky devient payant !

    Fin 2021, les compteurs Linky avaient été mis en place dans 90% des logements français. Ce qui signifie qu’à l’heure actuelle, il reste environ 10% de foyers français non-équipés de compteurs intelligents, représentant donc 3,8 millions de français.
    À quoi est due cette opposition de la part des consommateurs français ? Certains parlent d’ondes dangereuses émises par le compteur, d’autres d’incendie ou bien même de piratages. Évidemment, Enedis défend le Linky et tente malgré tout de rassurer les consommateurs.

    Cependant, la sentence est tombée ! À partir de 2023, tous les foyers non-équipés d’un compteur Linky seront facturés ! Le prix ? Il serait de 8,30€, et ça, tous les deux mois, ce qui représente 49,80€ par an. Qui plus est, il n’est pas exclu que la facturation augmente après 2025.

    Mais alors, quelle offre choisir avec un compteur Linky ? De nos jours, la plupart des offres présentes sur le marché sont compatibles, voire, exclusivement réservées au compteur Linky ! N’attendez pas la facturation avant de changer de compteur, sautez le pas et gardez votre portefeuille intact.

    photo_marion.jpg

    Marion Demézières

    Etudiante en Mastère Économie Sociale et Solidaire, Marion s'intéresse aux politiques d'énergies renouvelables. Elle a rejoint l'équipe de rédaction pour faire de la veille sur les nouveaux acteurs du marché.

    Une question ?

    09 73 76 40 00

    Sommaire

      je compare !