Comparez les offres d’électricité
Le comparateur d’électricité
Tous les acuts Hopenergie

Souscrire une garantie loyer impayé et un contrat d’énergie pour une location meublée

Le 06/05/2021

Sommaire


    Souscription contrat électricité location meubléeDe plus en plus prisée par les propriétaires, l’assurance loyer impayé est une solution efficace pour se prémunir des risques d’impayés pour une location meublée. La garantie loyer impayé ou GLI, grâce aux nombreuses garanties proposées, permet de louer votre bien en toute sérénité. Quel est le tarif d’une assurance loyer impayé pour un meublé ? Pour assurer les loyers d’un meublé, quelle est la meilleure couverture ?

    Dans ce guide nous aborderons également la question de l’énergie. Est-ce au propriétaire ou au locataire d’un meublé de souscrire le contrat d’électricité ? Découvrez nos réponses et nos conseils !

    Pourquoi souscrire l’assurance loyer impayé pour une location meublée ?

    Pour tout propriétaire l’assurance loyer impayé est une bonne protection vis-à-vis de ses locataires. En premier lieu elle permet en cas de loyers impayés d’être indemnisé : en cas de défaillance financière du locataire, votre assureur vous versera les montants dues, ceci pendant une durée donnée.

    L’assurance garantie loyer impayé (GLI) selon les garanties et la formule souscrites, peut couvrir d’’autres risques locatifs notamment en proposant les garanties ci-dessous :

    • Carence locative ;
    • Frais de détériorations ou dégradations immobilières ;
    • Protection juridique ou recours …

    Pour sécuriser votre location, qu’elle soit meublée ou non, la garantie loyer impayé demeure un bon moyen. En effet mieux vaut prévenir que guérir et aucun propriétaire bailleur ne peut être à l’abri d’aléas locatifs. Cette assurance est d’autant plus conseillée si votre bien fait l’objet d’un prêt immobilier à rembourser.

    D’autres moyens existent pour vous couvrir des risques de problèmes de paiement de vos locataires, comme le dépôt de garantie ou la caution solidaire.

    Il est recommandé de privilégier la souscription d’une assurance loyers impayés, elle est plus sûre que la caution. En effet, la garantie loyer impayé ou GLI, propose des garanties fiables et complètes, bien que payante : on a rarement eu l’écho d’un assureur défaillant. Sachez de plus que les cotisations de la GLI sont déductibles des revenus fonciers, si son prix vous freine.

    La couverture financière et juridique avec une assurance loyer impayé est non négligeable pour votre location meublée. Il est possible que cette garantie soit incluse dans votre contrat MRH (multirisques habitation) ou dans votre assurance PNO (propriétaire non occupant). Afin d’éviter les doublons n’oubliez pas de vérifier ceci avant de souscrire une garantie loyers impayés !

    Combien coûte pour un meublé une assurance loyer impayé ?

    L’assurance GLI présente un coût certes non négligeable mais qui reste attractif au vu des potentielles sommes à engager en cas d’absence de loyers, de litige, de dégradations…

    Le prix de l’assurance loyer impayé est dépendant du montant du loyer qu’il faut assurer : l’assureur s’engage à couvrir un défaut de règlement du locataire, donc la prime d’assurance est calculée selon le loyer payé par le locataire.

    Le prix de l’assurance loyers impayés s’exprime en pourcentage par rapport au montant du loyer. Il représente selon les assureurs 2 % à 5 % du loyer annuel. Un contrat à 5 % peut paraître assez cher : dans ce cas les garanties incluses doivent être suffisamment étendues, et les conditions pour l’éligibilité du locataire, le montant et la durée d’indemnisation spécialement intéressants afin de justifier ce prix.

    Une autre question se pose en location meublée : qui du propriétaire ou du locataire paie l’électricité ?

    Contrat d'électricité en location meublée : qui paie ?

    Le contrat d’électricité dans les locations meublée de courte durée

    En gestion locative, normalement, les compteurs électriques sont directement au nom du locataire. Il appartient ainsi à ce dernier de réaliser l’ensemble des démarches de souscription de contrat et de mise en service de l’électricité. Il arrive quelques fois cependant que le propriétaire décide de lui-même payer les factures d’énergie. Ce qui permet d’alléger les démarches à effectuer par les locataires. Cela est le cas généralement pour les locations meublées de courte durée dont fait partie la location saisonnière.

    Ainsi, dans une location meublée courte durée, c’est le propriétaire qui met le contrat d’électricité à son nom puis il augmente le loyer dû par le locataire du montant de l’échéancier de facturation. Il est aussi possible que l’électricité dans une location meublée soit comptabilisée sur la base d’une consommation d’électricité réelle et non sur un simple échéancier ou estimation de facture. La facture est doit être réglée indépendamment du loyer à la fin du séjour du locataire.

    Un logement meublé sans compteur indépendant

    Généralement dans ce cas, le propriétaire choisi un régime de charges forfaitaires incluant l’électricité. Ainsi, il détermine à l’avance une somme fixe sur une base prévisionnelle de consommation d’électricité que vous devez payer annuellement ou mensuellement selon votre contrat.

    Ce régime de charges forfaitaire est pratique et simple. Cependant, il faut savoir que par rapport au montant récupérable réellement sur le locataire la somme des charges dues ne doit pas être disproportionnée. Mais d’un autre côté, le forfait est appliqué pour couvrir toutes les charges. Il n’est pas possible donc de réclamer auprès du locataire un supplément en cas de dépassement important de la consommation d’électricité.

    Le contrat d’électricité souscrit par le locataire

    D’autres locations d’appartements meublées sont comme les locations d’appartements vides en ce qui concerne la souscription du contrat d’électricité. C’est au locataire de réaliser les démarches et de mettre le compteur à son nom.

    Pour conclure, la location meublée même si elle présente de nombreux avantage n’est pas exempt de risques locatifs. Ainsi la souscription d’une assurance loyer impayé permet de dormir sur ces deux oreilles. Idem pour l’électricité mieux vaux que le locataire souscrive un contrat à son nom pour éviter les surconsommations.

    Comparez et économisez 350€

    je compare !

    Sommaire

      Utilisation des cookies

      Hopenergie.com utilise des cookies afin de vous assurer la meilleure expérience possible. En poursuivant votre navigation vous acceptez cette utilisation. En savoir plus

      NonOui
      je compare !