Comparez les offres d’électricité
Le comparateur d’électricité
Tous les acuts Hopenergie

Transition énergétique : 33 milliards d'euros pour le réseau électrique

Le 19/09/2019

Sommaire



    Sur 15 ans, RTE, le gestionnaire du réseau de transport d'électricité en France prévoit des investissements gigantesques. Le 11 septembre dernier, l'adoption du texte de loi sur l'objectif neutralité carbone et l'urgence climatique pour 2050 permet d'activer d'ores et déjà la programmation pluriannuelle de l'énergie. Ainsi la loi prévoit au niveau de la production d'énergie une diminution du nucléaire avec pour objectif une part de 50% en 2035 contre 72% actuellement. Les investissements permettront de réduire les émissions de CO2 provenant du système électrique Français et Européen.

    Feuille de route énergétique 

    Elle fixe de multiplier par plus de cinq les installations de panneaux solaires, par au moins deux les éoliennes et prévoit l'arrêt de quatorze réacteurs nucléaires en 2035 sur un parc qui en contient cinquante-huit aujourd'hui. Il s'agit d'un changement fondamental qui va décentraliser la production d'électricité jusqu'alors concentrée sur quelques grands sites au profit de nombreux petits sites répartis sur toute la France.

    Investissements pour RTE

    Le gestionnaire du réseau de transport d'électricité en France a exposé par le biais de son Président, Philippe Brotte, son plan stratégique qui s'étale sur une quinzaine d'année afin de répondre au mieux à la feuille de route énergétique. Près de 1,3 milliards d'euros à 2,2 milliards d'euros seront investis chaque année pour atteindre les 33 milliards d'euros nécessaires aux aménagements afin de maintenir et développer le réseau actuel, raccorder les parcs éoliens offshore et ingérer les énergies renouvelables. Pour comparer avec d'autres pays, l'Allemagne prévoit un investissement de l'ordre de 61 milliards d'euros pour moderniser son réseau électrique, l'Italie 6,2 milliards, la Grande Bretagne 12,4 milliards et la Belgique 5 milliards.

    La TURPE devrait augmenter

    En effet les investissements colossaux devraient se répercuter sur le tarif d'Utilisation des Réseaux Publics d'Électricité. La TURPE est une des quatre taxes qui compose la facture d'électricité. Néanmoins la hausse devrait être modérée et ne représenter que quelques euros par an sur la facture d'électricité des foyers Français. Le taux de la taxe passera de 8% à 10%. La prochaine mouture de la Turpe 6 sera mise en débat en début d'année prochaine par la Commission de Régulation de l'Énergie (CRE). 

    Qui est RTE ?

    Le Réseau de Transport de l'Électricité également appelé RTE est une entreprise française créée en 2000, filiale du fournisseur historique d'électricité EDF. RTE est en charge de la gestion du réseau public du transport d'électricité haute tension mais pas seulement. RTE gère également le développement, l'entretien et l'exploitation des lignes électriques à très haute tension ainsi que les stations auxquelles elles sont rattachées. Sa mission principale est d'assurer à ses clients l'accès à une alimentation électrique propre, sure et économique. RTE fournit ses clients grâce à une infrastructure adaptée. Le réseau d'électricité Français compte près de 105000 kilomètres de lignes à hautes et très hautes tensions entre 63 000 et 400 000 volts. On dénombre également 48 lignes transfrontalières connectant 33 pays européens au réseau électrique français.

    Quel est le rôle de la CRE ?

    Créée le 24 mars 2000, la Commission de régulation de l'énergie se définie comme une autorité administrative française indépendante. Elle a pour mission d'arbitrer les désaccords entre les utilisateurs et les divers exploitants ainsi que de veiller au bon fonctionnement du marché de l'énergie. L'article L 133-6 du code de l'énergie acte l'indépendance de la CRE. Ainsi le gouvernement notamment ne peut donner aucune instruction aux agents et membres de la Commission de régulation de l'énergie. La CRE est présidée depuis 2017 par Jean-François Carenco ancien préfet de la région Île-de-France et de Paris de 2015 à 2017.
     

    photo_marion.jpg

    Marion Demézières

    Etudiante en Mastère Économie Sociale et Solidaire, Marion s'intéresse aux politiques d'énergies renouvelables. Elle a rejoint l'équipe de rédaction pour faire de la veille sur les nouveaux acteurs du marché.

    Comparez et économisez 250€

    je compare !

    Sommaire

      Utilisation des cookies

      Hopenergie.com utilise des cookies afin de vous assurer la meilleure expérience possible. En poursuivant votre navigation vous acceptez cette utilisation. En savoir plus

      NonOui
      je compare !