Comparez les offres d’électricité
Le comparateur d’électricité
Tous les acuts Hopenergie
Comparez les meilleures offres d’électricité et économisez 250 €
je compare !

Le confinement fait exploser la facture d'électricité des français

Le 20/11/2020

Sommaire


    Durant la seconde saison du confinement, à quoi s'attendre sur sa facture d'énergie ? La principale différence avec le premier confinement, qui inquiète les consommateurs comme les professionnels du secteur : la France entre en saison hivernale. Le froid se fait plus marquant, la nuit tombe plus tôt, quand le printemps lui voyait encore un climat clément. Que ce soit pour le chauffage ou pour l’éclairage, l'utilisation d'énergie va grimper. Côté gaz comme électricité, les clients ne profitent cette fois d'aucun prix en baisse. D'après les consommations du dernier confinement en hausse et les évolutions de tarifs pour l'hiver, les factures de ce second confinement sont attendues à la hausse.

    Hausse de la consommation d’énergie de 40% avec le télétravail

    Le confinement signifie pour nombre de Français : télétravail. Si la consommation générale d’électricité sur tout le territoire est en baisse au vu de la baisse d’activité des entreprises, chez les particuliers au contraire la consommation est en hausse. Avec une hausse de la consommation d’énergie de 40% en télétravail (source theconversation), la facture risque d’exploser !

    Triple hausse des prix de l’électricité et du gaz depuis le 1er aout 2020

    L'électricité a encore augmenté de 1,82% depuis le 1er août dernier, sur les tarifs réglementés (tarif bleu EDF). La facture de gaz, quant à elle, a subi deux hausses successives : + de 4,7% en octobre et + 1,6% depuis début novembre. Cette tendance à la hausse n’est pas prête de s'arrêter. En effet ces augmentations des prix de l’électricité et du gaz vont également servir à pallier le manque à gagner du premier confinement.

    L'augmentation des prix du gaz s'expliquent par la hausse des coûts d’approvisionnement du fournisseur historique ENGIE. Le secteur énergétique, durant la première crise, a été fortement impacté par la réduction d'activité, avec une demande d'énergie en baisse de l’ordre de 15 à 20% en France. ENGIE, pour combler ce manque, lisse sa facture sur les mois d'hiver. Les hausses des prix de l’électricité et du gaz concernent les tarifs réglementés commercialisés uniquement par EDF et Engie mais impactent de nombreuses offres de fournisseurs alternatifs indexées sur ces tarifs réglementés.

    Une facture de régularisation d’énergie salée attend les Français

    Si les foyers Français ne font pas attention à leurs consommations d’énergie, en sortant du confinement la facture de régularisation sera salée.

    Second confinement : les entreprises en marche, un impact certain

    Pour ce second confinement, l'espoir des consommateurs tient en ce que les entreprises cette fois ne sont pas à l'arrêt. Les pertes du secteur énergétique ainsi devraient être moindres, ou en tout cas plus minimes par rapport à celles constatées au printemps. Ainsi, le manque à gagner des distributeurs et fournisseurs énergétiques se révèle plus limité.

    S'il reste impossible de prévoir le montant des hausses à venir, il est à noter que le tarif du gaz a baissé en cumulé de 15,19 % lors du premier confinement. Sur les prochains mois le lissage des hausses permet de pallier ce premier manque. Les factures du second confinement souffrent forcément dans ce contexte d'une énergie bien plus chère, excepté pour les consommateurs bénéficiant d'une offre d’énergie à prix fixe.

    L'empreinte carbone du second confinement ?

    L'impact de la consommation d'énergie sera autant budgétaire qu'environnementale. Le gouvernement français, pour ce second confinement, cherche à maintenir l'activité économique. Les écoles sont ouvertes, les entreprises sont en marche, les infrastructures continuent ainsi à consommer de l'énergie.

    La baisse lors du premier confinement ne se retrouve pas, mais on voit plutôt une norme cumulée à l'augmentation de consommation d’énergie dans les foyers. Alors que des études lors de la première crise se félicitaient d’une chute des émissions de gaz à effet de serre, principalement due à l'arrêt de nombreux transports, pour ce second confinement l'impact sur l'empreinte carbone sera moins positif.

    Comment réduire sa consommation d'énergie ?

    Selon les chiffres et les estimations d'EDF lors du premier confinement, les Français ont surtout vu leur facture en hausse notamment à cause de l'utilisation des plaques de cuisson. Voici quelques recommandations pour réduire sa consommation d'énergie durant ce nouveau confinement.

    Afin de minimiser les frais post confinement de sa facture, les consommateurs doivent prêter une attention toute particulière aux usages d'énergie au quotidien.

    • Baisser son chauffage d’un degré permet de réaliser 7% d’économies ;
    • Inutile de laisser son portable branché lorsqu'il est chargé ;
    • Débrancher ou déconnecter les appareils en veille : télévisions, consoles de jeux ou ordinateurs. L'utilisation de multiprises à interrupteur est une bonne solution pour éteindre vos équipements de manière simple et rapide ;
    • Eteindre la box internet le soir sinon elle consomme de l'énergie inutilement et émet des ondes Wi-Fi qui peuvent perturber le sommeil ;

    Retrouvez les conseils de l’ADEME pour limiter la consommation de vos équipements et réduire la facture d’électricité.

    Confinement : changer de fournisseur d'énergie

    C’est le moment ou jamais de passer le cap du changement de fournisseur pour pallier à la hausse de la facture d’énergie. Voici commet changer de fournisseur :

    1. Comparer les offres des fournisseurs sur un comparateur d’électricité et de gaz
    2. Choisir l’offre d’électricité moins chère et / ou l’offre de gaz moins cher
    3. Changer de fournisseur d’énergie

    Une fois que vous avez sélectionné l’offre la plus intéressante en fonction de votre consommation, vous avec simplement à finaliser votre souscription. C’est le nouveau fournisseur qui se chargera de résilier votre ancien contrat. Le changement est gratuit et purement administratif : il n’y a aucune intervention sur votre compteur ni coupure de courant. Sachez que les offres d’électricité et de gaz sont sans engagement. De plus la fin des tarifs réglementés de gaz Engie approche, vous serez dans l’obligation de changer d’offre d’ici le 1er juillet 2023.

    Hopenergie.com est comparateur d’énergie 2.0. Comment ça marche ? grâce à un outil d'intelligence artificielle raccordé à Enedis, Hopenergie.com analyse les factures d'énergie en temps réel pour trouver une offre parfaitement adaptée en fonction de la consommation de ses clients.

    gersy.jpg

    GERSENDE SABRAN PONTEVES

    Sommaire

      Utilisation des cookies

      Hopenergie.com utilise des cookies afin de vous assurer la meilleure expérience possible. En poursuivant votre navigation vous acceptez cette utilisation. En savoir plus

      NonOui
      je compare !