Comparez les offres d’électricité
Le comparateur d’électricité
Tous les acuts Hopenergie
Comparez les meilleures offres d’électricité et économisez 250 €
je compare !

Coronavirus : quels sont les risques de coupures d’électricité cet hiver ?

Le 29/10/2020

Sommaire


    Les foyers Français cet hiver risquent-ils de subir des coupures d’électricité ? Avec la nouvelle crise sanitaire du Covid 19, les opérations de maintenance pour les réacteurs nucléaires ont été bien bouleversées. Le gestionnaire RTE a fait part à la mi-octobre de sa vigilance pour l'approvisionnement électrique dans le cas de vague de froid.

    Des coupures d’électricité organisées

    En cas d'ultime recours cet hiver, des coupures d’électricité organisées sont envisagées comme une sérieuse éventualité. Dès la mi-octobre, le gestionnaire du réseau de transport de l'électricité en France, RTE, a fait part de sa vigilance pour cet hiver concernant l'approvisionnement électrique en cas de vague de froid. Le planning pour la maintenance des réacteurs nucléaires, à cause de la crise sanitaire, a été bouleversé, indique l'Agence France Presse, et une partie de ces réacteurs en fin d'année ne seront finalement pas disponibles. Comme cela a été évoqué déjà plusieurs fois ces dernières années, des coupures d’électricité « organisées », en cas d'ultime recours, sont envisagées.

    Électricité : une probabilité de tension élevée

    RTE a averti EDF à la mi-septembre, qu'il y avait bien une probabilité de tension élevée en cas de froid précoce fin novembre-début décembre, rapporte l'Agence France Presse (AFP). La principale raison : la crise sanitaire du Covid 19 est venue bousculer le planning prévu pour la maintenance des réacteurs nucléaires, alors même que cette énergie est la toute première source de production ainsi que de consommation d'électricité en France. EDF espère au final aller jusqu'à 42 ou 43 réacteurs nucléaires au mois de novembre en fonctionnement, sur les 56 du parc.

    Le président de RTE Xavier Piechaczyk le 16 octobre 2020 dernier, a précisé qu’aujourd'hui avec les efforts d'EDF et avec les gigawatts de nucléaire supplémentaires mis à disposition, il conservait cette vigilance particulière malgré tout, car la situation en cas de vague de froid reste compliquée. Il a également indiqué que le couvre-feu pourrait dégager des marges de manœuvre en entraînant une baisse de la consommation d’électricité.

    Coupure de courant : une situation sous vigilance particulière

    Mais d’après le président de RTE, Xavier Piechaczyk, il ne faut pas cependant exclure la possibilité de recourir à des moyens post-marché. Ces moyens ou mesures particulières peuvent être par exemple :

    • L'interruption de grands consommateurs d’électricité industriels et rémunérés à cet effet
    • La diminution sur le réseau de la tension électrique voire des coupures très ciblées et tournantes.

    La situation , sous vigilance particulière, de l'hiver 2020-2021 est exceptionnelle, car elle est liée directement à l'impact de la crise sanitaire di Covid 19 sur la disponibilité pour cet hiver de production nucléaire, surtout dans le cas où les températures seraient inférieures significativement aux normales de saison", précise un porte-parole de RTE (le gestionnaire du réseau de transport de l'électricité en France).

    Des coupures d’électricité envisagées ?

    Ce jeudi 29 octobre 2020, le comparateur d’électricité Hopenergie.com revient sur ces hypothèses en indiquant que "des coupures d’électricité tournantes risquent d'être organisées par paquet de 200.000 foyers français ou plus. C'est en tout cas ce qu'a évoqué RTE comme éventualité dans ses toutes dernières prévisions hivernales qui ont été publiées en septembre dernier.

    Il suffirait même que la France connaisse un hiver plus rigoureux sans être exceptionnel, pour que cela arrive, comme en 2012 ou 2018 précise l’étude de l'institut IED qui a été réalisée pour le CSE-C (comité social et économique central) d'EDF SA

    Néanmoins avant de mettre en place des coupures organisées, évoquées plusieurs fois mais jamais actionnées, le gestionnaire du réseau de transport de l'électricité en France RTE dispose d'autres recours, tels que l'appel aux éco-gestes dans les foyers, l'importation d’électricité depuis des pays voisins ou la coupure de courant dans les entreprises volontaires. Le risque de coupures d’électricité sera réévalué en novembre.

    A propos de RTE

    La mission de RTE : faire que le courant passe à chaque seconde ! Que vous allumiez la télévision ou la lumière, l'électricité est instantanément disponible, 24h/24. La prouesse que réalise RTE à chaque seconde est d’assurer un accès à l’électricité durable, sûr, et au meilleur coût. La transition énergétique fixe de nombreux nouveaux défis pour RTE. Par nature difficile à stocker, il faut la consommer l’électricité dès qu’elle est produite. RTE réalise un tour de force à chaque seconde : maintenir en permanence un équilibre entre la production et la consommation en électricité. La gestion du réseau de transport d’électricité est de plus en plus complexe, avec l’arrivée d’un côté d’énergies renouvelables intermittentes et la production d’électricité qui est de plus en plus décentralisée ; de l’autre côté les modes de consommation évoluent : autoconsommation, voitures électriques etc.

    photo_marion.jpg

    Marion Demézières

    Etudiante en Mastère Économie Sociale et Solidaire, Marion s'intéresse aux politiques d'énergies renouvelables. Elle a rejoint l'équipe de rédaction pour faire de la veille sur les nouveaux acteurs du marché.

    Sommaire

      Utilisation des cookies

      Hopenergie.com utilise des cookies afin de vous assurer la meilleure expérience possible. En poursuivant votre navigation vous acceptez cette utilisation. En savoir plus

      NonOui
      je compare !