Comparez les offres d’électricité
Le comparateur d’électricité
Tous les acuts Hopenergie

Comment financer ses factures d’énergie ? Voici les bonnes astuces !

Le 20/09/2021

Sommaire


    De nombreux foyers français éprouvent des difficultés à payer leurs factures d’énergie. Cela est dû à divers faits, dont la hausse régulière des tarifs de l’énergie et le changement de situation familiale ou professionnelle. Dans l’incapacité à s’acquitter du montant de leurs factures, certains ménages utilisent des dispositifs de financement propres ou non aux factures d’énergies.

    Cet article vous informe sur les meilleures solutions qui vous aideront à payer vos factures d’énergie dans les délais impartis. Mais avant, il serait judicieux d’examiner les répercussions du non-paiement des factures d’électricité sur les foyers.

    Impayés de factures d’énergie : quels en sont les risques ?

    Comme toute autre facture, il existe des conséquences au non-paiement des factures d’électricité. En effet, dans des situations d’impayés de factures d’énergie, on risque la réduction de la puissance de son compteur électrique, l’interruption de la fourniture d’électricité, et même la rupture du contrat par le fournisseur d’énergie.

    D’après la procédure applicable en cas d’impayé d’une facture d’électricité, on est tenu de s’acquitter de ses factures d’énergie dans un délai de 14 jours après la date d’émission de la facture.

    Au cas où un foyer ne parviendrait pas à régler sa facture dans ce délai, il recevra un courrier de son fournisseur d’énergie, dans lequel sera mentionné un délai supplémentaire de 15 jours.

    Lorsque le foyer ne s’acquitte pas de ses factures d’énergie dans ce délai supplémentaire accordé, c’est alors qu’il s’expose à toutes les conséquences du non-paiement de facture d’énergie.

    Une fois ces pénalités appliquées, un autre courrier sera envoyé au ménage par son fournisseur d’énergie. Ledit courrier lui indique qu’il lui est possible de saisir le Fonds de solidarité pour le logement aux fins d’obtenir une aide financière pour solder ses factures d’énergie.

    L’acompte sur salaire : une solution de financement facile et rapide

    L’acompte sur salaire figure comme l’une des solutions les plus efficaces dans le financement de factures d’énergies. Il représente une partie du salaire de l’employé, obtenu au cours du mois, et ce, pour les heures de travail que l’employé a déjà exécutées.

    Bien que l’acompte sur salaire permette de percevoir une somme d’argent dans des situations de difficultés financières ou pour la gestion de certaines dépenses pressantes, il ne peut excéder une seule demande par mois. Ainsi, si un employé opère une demande d’acompte sur salaire au mois M et en bénéficie dans ledit mois, il devra attendre le mois M+1 pour faire un autre recours à cette aide.

    Pour bénéficier d’un acompte sur salaire, la législation exige à l’employé d’avoir travaillé pendant au moins 15 jours dans le mois. Néanmoins, certaines entreprises disposent de clauses permettant à leurs salariés de faire la demande d’acompte sur salaire avant les 15 jours travaillés. Mais, de toutes les manières, il faut avoir obligatoirement travaillé dans le mois pour pouvoir demander un acompte sur salaire.

    À présent, il convient de souligner que tout salarié n’est pas concerné par l’acompte sur salaire. Comme vous le savez déjà certainement, les salariés qui travaillent en CDD ou en CDI et qui reçoivent régulièrement un paiement du salaire mensuel sont en mesure de demander et de bénéficier d’un acompte sur salaire.

    Cependant, selon l’article L.3242-1 du Code du travail français, les salariés intervenant dans les entreprises de façon temporaire ne disposent pas du droit de bénéficier de l’acompte sur salaire. Au nombre de ces salariés, on distingue notamment ceux qui travaillent à domicile et qui ne sont pas rémunérés sur une base mensuelle, les intermittents, et les salariés saisonniers.

    Comment bénéficier d’un acompte sur salaire ?

    Il est possible de disposer d’un acompte sur salaire en formulant une demande écrite suivant un modèle bien établi. Dans la lettre de demande d’acompte sur salaire, il est recommandé que le salarié :

    • Précise ses coordonnées, de même que celles de son employeur dans l’en-tête de la lettre, et mentionne la date, de même que l’objet de la demande ;
    • Précise la demande dans le corps de la lettre, tout en mentionnant qu’il s’agit de sa première demande d’acompte du mois.

    Le crédit instantané : un dispositif de financement facile, rapide et flexible

    En dehors de l’acompte sur salaire, le prêt rapide, autrement appelé crédit instantané, est une excellente solution de prêt d’argent instantané pour financer les factures d’énergie. Il peut être compté dans l’ordre des prêts personnels qui permettent d'obtenir une petite somme d’argent dans l’immédiat.

    À l’image de l’acompte sur salaire, l’on peut engager un crédit instantané dans des situations financières urgentes, où l’on souhaiterait régler une situation imprévue de la vie, sans pouvoir y parvenir par manque d’argent.

    Comment demander un prêt d’argent instantané ?

    Pour bénéficier d’un crédit instantané, il suffit de faire sa demande à travers une plateforme en ligne proposant cette sorte de financement express. Pour cela, le demandeur devra fournir une pièce d’identité valide, ses relevés bancaires, de même que certaines informations personnelles. Après cela, une étude sera réalisée sur la demande, et le demandeur recevra aussitôt la somme sur son compte bancaire, au cas où sa demande serait approuvée.

    GODEFOY.jpg

    GODEFROY JARZAGUET

    Comparez et économisez 350€

    je compare !

    Sommaire

      je compare !