Comparez les offres d’électricité
Le comparateur d’électricité
Comparez les meilleures offres d’électricité et économisez 350 €
je compare !
Tous les guides Hopenergie

Exploitation agricole : quel fournisseur d’énergie choisir ?

Le 13/08/2020

Sommaire


    Que vous soyez éleveur, céréalier, maraîcher, horticulteur ou viticulteur, vous arrivez presque toujours au même constat : l’énergie, dans les charges de votre exploitation agricole, représente un poids très important et il est particulièrement difficile de s’y retrouver parmi les offres des fournisseurs. En effet les achats d’énergie n’étant pas votre cœur de métier, il est très utile de se faire accompagner par un courtier énergie tel que Hopenergie.com spécialisé dans les exploitations agricoles pour comparer et choisir son fournisseur d’électricité et ou de gaz moins cher. Nous vous accompagnons également gratuitement dans l’optimisation de vos contrats d’énergie. Voici nos missions :

    1. Comparatif des offres d’énergie jusqu’au choix du fournisseur
    2. Le suivi au quotidien de la relation avec le fournisseur d’énergie choisi
    3. L’optimisation de vos contrats d’électricité et de gaz naturel : exonération partielle ou totale des taxes TICGN et CSPE, optimiser les puissances souscrites, étude gratuite pour l’installation de panneaux photovoltaïques …

    Offres d’énergie pour les exploitations agricoles

    Sachez qu’il existe des solutions sur mesure d’énergie adaptées aux besoins des exploitations agricoles ! Le marché de l’énergie étant changeant et complexe ; les achats ainsi que la négociation des contrats le sont également. Avec Hopenergie.com, vous bénéficiez des conseils des experts en énergie et vous profitez des meilleures offres du marché. Choisir le meilleur fournisseur d’énergie pour son exploitation agricole permet de faire des économies conséquentes. En effet les agriculteurs ont des besoins spécifiques et une consommation d’énergie qui peut être pour certaines exploitations plus saisonnière. Ces spécificités sont à prendre en compte dans le choix d’un fournisseur d’énergie moins cher.

    Avec un service de courtage, totalement gratuit, les agriculteurs ont accès aux conseils de professionnels afin de décrypter le marché de l’énergie. Bénéficiant d’un réseau local de courtiers en énergie, nous étudions vos besoins spécifiques en gaz naturel et en électricité pour votre exploitation agricole. Nos experts en énergie vous accompagnent dans le choix du fournisseur et également dans la gestion de vos contrats.

    La consommation de gaz et d’électricité dépend de l’activité de l’exploitation agricole

    Les exploitations agricoles qui sont spécialisées dans l’élevage par exemple sont de grandes consommatrices d’électricité : ainsi cela peut représenter jusqu’à 50 % du total de la facture énergétique. Les exploitants agricoles d’élevage porcin ont recours majoritairement à l’électricité pour 66 % des coûts correspondant à la ventilation et au chauffage. Pour l’élevage laitier, les équipements sont particulièrement gourmands en électricité, spécialement ceux liés au bloc traite ou bien ceux utilisés pour la gestion des déjections ou la distribution des fourrages.

    Les sites agricoles avec des abris hauts et des serres supportent, quant à eux, d’importantes dépenses en gaz naturel (67%), notamment consécutives au chauffage des installations. Chez les horticulteurs, le gaz est ainsi prépondérant, et dans une part moindre, chez les maraîchers mais également chez les éleveurs de volaille pour chauffer leurs bâtiments agricoles.

    Comment choisir un fournisseur d’électricité pour une exploitation agricole ?

    Avant de faire le choix d’un fournisseur d’électricité il convient de différencier les offres qui sont commercialisées.

    Différence entre une offre aux tarifs réglementés ou une offre de marché

    Afin de comparer les fournisseurs d’énergie pour une exploitation agricole, il convient de connaître son profil de consommateur à savoir :

    1. Les agriculteurs qui sont de petits consommateurs d’électricité : Il s’agit notamment des exploitants agricoles avec une puissance de compteur ne dépassant pas 36 kVA.
    2. Les agriculteurs qui sont de moyens consommateurs d’électricité : Il s’agit notamment des exploitants agricoles avec une puissance de compteur souscrite supérieure à 36 kVA mais aussi inférieure à 250 kVA. Ils appartenaient, avant la fin des tarifs réglementés, à la catégorie des « Tarifs Jaunes ».

    Les petits consommateurs d’électricité peuvent souscrire au choix une offre aux tarifs réglementés ou bien une offre de marché. Les consommateurs avec une puissance de compteur supérieure à 36 kVA doivent contracter forcément une offre de marché.

    Exploitants agricoles : Qu’est-ce qu’un contrat d’électricité aux tarifs réglementés ?

    Les TRV (tarifs réglementés de vente d’électricité) sont déterminés et régulièrement mis à jour par les ministères de l’Économie et des Finances, de la Transition Écologique et Solidaire, après consultation de la CRE (Commission de Régulation de l’Énergie). Les TRV d’électricité sont réévalués généralement une fois par an, en août ; exceptionnellement ils peuvent être deux fois réévalués, comme cela a été le cas courant 2018.

    Seul le fournisseur historique EDF, et les ELD (Entreprises Locales de Distribution, on dénombre pour l’électricité 160 ELD) peuvent commercialiser des offres aux tarifs réglementés.

    ATTENTION : Les offres d’électricité aux tarifs réglementés ne sont pas les moins chers du marché. D’où l’utilité de comparer les fournisseurs avec un courtier en énergie.

    Exploitants agricoles : Qu’est-ce qu’un contrat d’électricité en offre de marché

    Les offres d’électricité à prix indexé :

    Dans une offre d’électricité à prix indexé, le tarif de l’électricité est fixé librement par le fournisseur d’énergie et il évolue en fonction d’un indice de référence et d’une périodicité précisée dans le contrat. Pour l’électricité, le prix indexé suit en général l’évolution du tarif réglementé, que ce soit à la baisse comme à la hausse.

    Les offres d’électricité à prix fixe :

    Dans une offre d’électricité à prix fixe, les fournisseurs d’électricité garantissent un prix fixe de l’électricité sur une durée de consommation prédéfinie. Cette durée peut être de 1 an,2 ans, 3 ans ou même 4 ans, permettant alors aux exploitations agricoles de lisser sur plusieurs années leur budget électricité.

    Agriculteur : quel fournisseur d’électricité choisir ?

    Exploitant agricole petit consommateur d’électricité

    Outre EDF, voici la liste des fournisseurs qui commercialisent des offres de fourniture d’électricité adaptées à vos besoins : Total Direct Energie, Alterna, GEG Source d’Energies, Planète OUI, Électricité de Savoie, EkWateur, Électricité de Provence, Energies du Santerre, Energie d’ici, Energem, Enercoop, ENI, ENGIE, Vattenfall, Gedia, Proxelia, Lucia, Total, Sélia

    Exploitant agricole moyen consommateur d’électricité

    Voici la liste des fournisseurs qui commercialisent des offres adaptées aux besoins des agriculteurs : Alterna, Alpiq Energie France, Total Direct Energie, Electricité de Savoie, Edenkia, Energie d’ici, Solvay Energy Services, Vattenfall, Enalp, Enercoop, Energies du Santerre, Energies Libres, Energem, ENGIE, Enovos, Gedia, GEG Source d’Energies, Hydroption, Iberdrola, Planet OUI, Hydronex, Lucia, Sélia, Proxelia, Uniper,

    Vous avez aussi bien sûr la possibilité de souscrire une offre de fourniture d’électricité auprès d’EDF mais elle ne sera pas aux TRV.

    Comment choisir un fournisseur de gaz pour une exploitation agricole ?

    Quand on a une exploitation agricole, à quel fournisseur de gaz s’adresser ? Afin de savoir quel fournisseur d’énergie choisir pour votre contrat de gaz, il faut au préalable déterminer le profil de consommateur. De façon générale, on peut différencier deux sortes de profils de consommation de gaz chez les agriculteurs à savoir :

    1. Les petits consommateurs de gaz : La consommation de ces agriculteurs ne dépasse pas 30 000 kilowattheures par an. Ils peuvent donc choisir entre un contrat de gaz du fournisseur historique Engie aux tarifs réglementés ou bien une offre de marché commercialisé par l’un des fournisseurs alternatifs.
    2. Les moyens consommateurs de gaz : La consommation de ces agriculteurs excède les 30 000 kilowattheures par an. Ils doivent souscrire nécessairement une offre de marché.

    Exploitants agricoles : Qu’est-ce qu’un contrat de gaz en offre de marché

    Les TRV (tarifs réglementés de vente) de gaz sont déterminés et mis à jour régulièrement par les ministères de l’Économie et des Finances, de la Transition Écologique et Solidaire, après consultation de la CRE (Commission de Régulation de l’Énergie). Les TRV du gaz sont fixés une fois par an en juillet et évoluent tous les mois en fonction de la baisse ou de la hausse sur les marchés du prix du gaz naturel. Seul Engie le fournisseur historique de gaz et une quelques entreprises locales de distribution (une vingtaine) sont en mesure de distribués des offres de gaz aux prix réglementés.

    Les offres de gaz à prix indexé :

    Le prix du gaz évolue selon un indice de référence, précisé au contrat. Par exemple il peut être indexé sur les TRV (tarifs réglementés), sur le prix de gros du gaz naturel mais également sur le prix du pétrole, du fioul.

    Les offres de gaz à prix fixe :

    Un prix du gaz HT fixe est garanti par le fournisseur toute la durée du contrat, néanmoins la facture pourra être impactée par les évolutions des contributions, taxes, et bien souvent par des coûts liés à l’acheminement.

    Agriculteur : quel fournisseur de gaz choisir ?

    Exploitant agricole petit consommateur de gaz

    Hormis ENGIE le fournisseur historique, auprès duquel peuvent souscrire aux tarifs réglementés uniquement les agriculteurs ayant une consommation de gaz qui n’excède pas 30 MWh par an, voici les fournisseurs de gaz :

    Antargaz, Alpiq Energie France, Axpo, Alterna, Dyneff Gaz,Breizh Gaz, Total Direct Energie, EkWateur, Endesa Energia,Enovos, EDF, UNIPER, Sélia, Vattenfall, Solvay, Gaz Européen, Gazprom Energy, Energies du Santerre, ENI, PICOTY, Gas Natural Fenosa, Iberdrola, GEG Source d’Energies, SAVE, Séolis, NATGAS France

    Comment optimiser sa facture d’énergie ?

    Par ailleurs, afin de réduire le budget énergie durablement de votre exploitation agricole d’autres options s’offrent à vous ! Panorama du courtier énergie pour les professionnels Hopenergie.com :

    Souscrire la bonne puissance de compteur

    Comment savoir si vous avez souscrit la bonne puissance de compteur ? Sachez qu’une puissance souscrite supérieure à vos besoins, même de peu, a une incidence importante sur le montant de la facture d’énergie de votre fournisseur. Ainsi analyser de près votre consommation permet de souscrire l’offre la plus proche des besoins de votre exploitation agricole. Vous profiterez d’économies non négligeables. Un système d’alerte et de suivi de consommation nous permettra de vous conseiller dans le temps pour réduire vos charges énergétiques.

    Optimisation des tarifs d’acheminement de l’énergie

    Les tarifs d’acheminement (nommés TURPE pour l’électricité) sont facturés directement par le fournisseur d’énergie choisi pour le compte des gestionnaires de réseau (Enedis pour l’électricité ex-ERDF). Ces coûts facturés servent à financer le développement et la gestion des réseaux de gaz naturel (GRDF) et d’électricité. Ces tarifs sont réglementés et sont les mêmes quel que soit le choix de votre fournisseur d’énergie. Cependant, Hopenergie.com vous permet de les optimiser en maximisant au mieux la puissance de votre compteur. Il s’agit dans la facture d’énergie de l’abonnement. Le prix de l’abonnement est directement lié à la puissance de compteur souscrite. Plus la puissance est importante plus le prix de l’abonnement est élevé. D’où la nécessité d’ajuster au mieux la puissance souscrite pour son exploitation agricole afin de réduire les coûts.

    Certificats d’Économie d’Énergie (CEE)


    Les agriculteurs peuvent profiter d’une aide financière provenant du dispositif des CEE. Sachez que les fournisseurs d’énergie participent financièrement au financement de travaux dans le cas où ils améliorent l’efficacité énergétique de l’exploitation agricole. Et ce quel que soit le choix du fournisseur d’énergie.

    L’énergie d’origine locale et renouvelable

    Vous souhaitez inscrire votre exploitation agricole dans une démarche écoresponsable ? Hopenergie.com vous accompagnera dans le choix d’un fournisseur avec une offre d’électricité et/ou de gaz naturel d’origine renouvelable. Pour une communication optimale et dans un souci de traçabilité, il est possible de choisir un approvisionnement en électricité verte qui sera produite localement en France.

    Optimisation des taxes sur l’énergie

    Certaines mesures fiscales sur vos factures d’énergie peuvent être optimisées. Selon votre profil d’utilisation, vous pourriez bénéficier d’exonération, de taux réduit ou de remboursement rétroactif.

    Les dépenses énergétiques, dans le secteur agricole, toutes énergies confondues, généralement représentent entre 5% et jusqu’à 10% des charges variables. Selon l’activité de l’exploitation agricole, cette part peut bien sûr fluctuer fortement. Afin de réduire ce budget, le courtier énergie met alors en concurrence les fournisseurs d’électricité et de gaz pour vous présenter les meilleures offres actuelles. Faire appel à un professionnel vous permettra de réaliser un gain de temps important. Le courtier Hopenergie.com vous fait profiter d’un accompagnement gratuit et complet pour votre exploitation agricole

    Ainsi, vous vous libérez de contraignantes démarches administratives et vous disposerez d’un unique interlocuteur pour les sujets énergie de votre exploitation agricole.

    Peut-on réduire les taxes sur l’énergie ?

    Il est possible pour certaines exploitations agricoles d’optimiser sa facture d’énergie notamment en réduisant le montant des taxes. Les taxes ne dépendent en aucun cas du fournisseur d’énergie choisi. Dans l’évolution des prix de l’électricité et du gaz naturel, les taxes représentent une part très importante des factures d’énergie. En effet, celles-ci représentent en moyenne 30% pour le gaz et 20 % pour l’électricité sur le montant total des factures d’énergie pour une exploitation agricole. Ces taxes sur l’énergie augmentent très régulièrement. Mais le saviez-vous ? il est possible de réduire les taxes sur l’énergie et notamment la TICGN et la CSPE ? Explications du comparateur d’énergie pour les professionnels Hopenergie.com :

    Quelles sont les taxes énergétiques TICGN et CSPE ?

    La CSPE (aussi appelée « TICFE ») ainsi que la TICGN sont perçues par le biais de l’administration des douanes puis sont ensuite directement intégrées au budget de l’État français en tant que recettes. Ainsi ce n’est pas le fournisseur d’énergie que vous avez choisi en tant qu’agriculteur qui bénéficie des taxes à son profit.

    • La taxe CSPE est la Contribution au Service Public d’Electricité : Il est fixé depuis le 1er janvier 2016 à 22,5 €/MWh (pas de variation au 1er janvier 2020). Son montant est calculé selon la consommation d’électricité en MWh de l’exploitation agricole.
    • La TICGN est la Taxe Intérieure sur Consommation de Gaz Naturel : Il est fixé depuis le 1er janvier 2018 à 8,45 €/MWh (pas de variation au 1er janvier 2020). Son montant est calculé selon la consommation de gaz naturel de l’exploitation agricole.

    Les taxes énergétiques (TICGN et CSPE) sont devenues pour les agriculteurs un enjeu majeur afin de maîtriser des coûts de production. Elles sont incluses dans les factures d’achat d’énergie des exploitants agricoles et pèsent lourds sur les dépenses énergétiques.

    Heureusement des mesures d’exonération des taxes sur l’énergie sont destinées aux professionnels qui produisent en France. Ces exonérations permettent d’ajuster, pour les sociétés ou les exploitations énergo-dépendantes, l’effort environnemental. Selon l’intensité des consommations d’électricité et de gaz naturel dans vos procédés, Hopenergie.com étudie pour votre compte les opportunités de remboursement et d’exonération de CSPE et TICGN. Alors pourquoi ne pas bénéficier d’un audit gratuit de TICGN & CSPE ?

    Ces taxes énergétiques comprises dans les factures d’énergie des agriculteurs, dans les limites strictes imposées dans la réglementation douanière, peuvent faire l’objet sur les deux dernières années + l’année en cours d’un remboursement de CSPE et de TICGN.

    Comment bénéficier d’une exonération de TICGN et CSPE pour une exploitation agricole ?

    Le code des douanes au niveau national prévoit plusieurs possibilités d’exonération partielle (taux réduit) ou totale de CSPE et de TICGN. Celles-ci s’adressent essentiellement aux sociétés et exploitations ayant une activité importante avec une consommation importante d’énergie (gaz naturel / électricité).

    La technicité des textes douaniers ne laisse que peu de place à l’approximation ; en effet elle nécessite une expertise fiscale réelle et une expérience pratique pour les taxes énergétiques afin de bénéficier des exonérations auxquelles votre exploitation agricole pourrait prétendre. Quand l’applicabilité des fondements d’une exonération de taxes a été validée avec une grande précaution, alors une action rapide est requise pour déposer un dossier et demander le remboursement de TICGN de CSPE.

    Le délai est de 2 ans + l’année en cours pour la réclamation des taxes sur l’énergie.

    Installations de panneaux photovoltaïques dans une exploitation agricole

    Vous êtes exploitants agricoles, vous avez certainement envisager l’installation de panneaux photovoltaïques ! dans le monde agricole, pour chaque type de projet, il y a une solution photovoltaïque : culture, viticulture, commerce, élevage, fourrage, stockage …

    Au sein de votre exploitation agricole, avec des panneaux solaires photovoltaïques, vous pouvez :

    1. Consommer votre propre électricité afin de faire des économies
    2. Générer des revenus supplémentaires durables tout en diversifiant l’activité de votre exploitation agricole
    3. Remplacer les énergies fossiles par des énergie renouvelables et donc inépuisables, à la fois propres et rentables
    4. Faire financer la rénovation ou la construction de votre bâtiment agricole

    Ainsi l’installation de panneaux photovoltaïques dans une exploitation agricole est souvent très rentable, voici comment :

    • Vente de votre production solaire à des tiers
    • Location de votre toiture pour l’installation de panneaux photovoltaïques 
    • Autoconsommation avec vente du surplus de l’électricité produite. Votre électricité d’origine solaire est de 25 à 50% moins cher comparé à celle de votre fournisseur d’énergie

    Les experts de Hopenergie.com sont là pour vous accompagner. Étude gratuite au 01 82 28 63 65 (service & appels gratuits).

    Découvrez nos guides :

    Changer de fournisseur électricité dans une copropriété
    Courtier énergie pour les collectivités

    Choisir un fournisseur d’énergie pour une chaîne d’hôtels

    Comment résilier un contrat d’électricité pro

    Sommaire

      Utilisation des cookies

      Hopenergie.com utilise des cookies afin de vous assurer la meilleure expérience possible. En poursuivant votre navigation vous acceptez cette utilisation. En savoir plus

      NonOui
      je compare !